Le 2 mai 2014, les milices de Pravy Sektor, un groupe fasciste pro-Maidan sous les ordres du gouvernement ukrainien, firent brûler la maison des syndicats d’Odessa, tuant « officiellement » 48 personnes. Un crime qui n’a jamais fait l’objet d’une enquête par les autorités, ni sur le donneur d’ordre de cette attaque, ni sur les causes réelles de la mort de plusieurs des victimes, ni encore sur la lenteur des interventions policières lors du drame.

Sept ans après cet horrible incendie, le PRCF 94 a pris l’initiative d’une mobilisation ce 2 mai 2021 pour rendre hommage aux victimes devant l’ambassade de l’Ukraine à Paris. Une mobilisation où Fadi Kassem, secrétaire national du PRCF, et Aymeric Monville, secrétaire de la commission internationale, en compagnie de militants du PRCF 94 mais également avec une prise parole de Bruno Drewski ont pu dénoncer haut et fort et plus largement la fascisation galopante en Europe et en France, véritable fléau des peuples.

En Ukraine, le régime issu du putsch fasciste d’euromaidan impulsé par les USA et l’Union Européenne, avait dans une nouvelle provocation choisi de déployer des groupes de combat devant la maison des syndicats d’Odessa

Dans un communiqué, les camarades du PRCF 94 soulignent : « Les militants du PRCF, héritier des combats de la résistance dont ceux des FTP-MOI, se battront toujours contre le fascisme, peu importe comment il se présente, et nous assurons de notre solidarité tous les camarades victimes du fascisme dans le monde ! ». Un qui résonne en écho dans les cœurs de tous les antifascistes.

Si cette manifestation a été totalement censuré par les médias des milliardaires en France, elle a cependant fait l’objet d’un reportage par le journal télévisé de RT France.

2 mai 2014 : rassemblement pour commémorer le massacre d’Odessa à l’initiative du PRCF 94

A lire : le compte rendu de la manifestation par le PRCF 94 sur sa page facebook cliquez ici