Netanyahou n’est pas le bienvenu : justice contre les crimes sionistes !

Après la venue du fascisant Trump à notre fête nationale, le président-monarque a reçu le réactionnaire et criminel Netanyahou, premier ministre de l’État d’, aux commémorations de la rafle du Vél d’Hiv.
Cette invitation n’est d’ailleurs pas sans lien avec la venue de Trump, puisqu’avec son élection à la tête des États-Unis, c’est toute l’extrême-droite israélienne qui s‘est vue bénéficier d’un appui solide à son projet de des maigres territoires palestiniens restants.

Le président-monarque, lors de la cérémonie de commémoration, n’a pas manqué de taxer l’antisionisme de “forme réinventée de l‘antisémitisme”, en assurant à son invité que le gouvernement français ne “cédera rien”. Cette déclaration qui vise, de la manière la plus honteuse et malhonnête qui soit, à confondre antisémitisme et antisionisme, entérine les manœuvres du pouvoir précédent qui est allé jusqu’à interdire la campagne de Boycott-Désinvestissement-Sanction (BDS) contre les produits israéliens, et à accuser d’antisémitisme les diverses manifestations de soutien à un peuple colonisé et martyrisé.

Les militants et PRCF, à une précédente manifestation pour la

Les Jeunes pour la Renaissance Communiste en France condamnent sans appel l’ignoble manipulation mise à l’œuvre par Macron dans sa volonté d’associer lutte contre l’antisémitisme et soutien aux crimes sionistes. Les JRCF de la fédération de Paris et leurs aînés du PRCF étaient d’ailleurs présents à la manifestation du 15 juillet, contre la venue du tyran Netanyahou, et pour soutenir le combat de libération nationale de la Palestine.

Les JRCF rappellent que ces agissements honteux interviennent dans un contexte extrêmement grave puisque le 28 décembre dernier, Israël a violé pour la 35è fois des recommandations de l’ONU en accélérant le processus de colonisation du Moyen-Orient. Remarquons également que la lumière ne cesse de se faire sur la responsabilité de ce pays, « poignard US en travers du Moyen-Orient », dans le projet de déstabilisation de l’État syrien (https://www.legrandsoir.info/israel-aide-secretement-les-groupes-armes-du-golan.html). Nous rappelons également la situation critique de la bande de Gaza, privée, par le gouvernement de Netanyahou, depuis plusieurs semaines d’électricité, mettant ainsi en péril la survie même de millions de femmes, d’enfants et d’hommes.

Aucune intimidation, même la plus crasse, ne saura nous faire taire, face à l’agression d’un peuple spolié et chassé de ses terres.

Cette invitation (souhaitée par le CRIF) , une fois de plus, déshonore la République, déshonore ceux qui prétendent la servir et déshonore les victimes de la terrible rafle. Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France), cet organe communautariste, qui prétend représenter nos concitoyens français de confession juive, se montre encore une fois par cette invitation comme le premier représentant et défenseur de la politique et des intérêts israéliens en France.

Continuateur de la politique de colonisation du territoire palestinien, responsable de nombreux bombardements meurtriers et illégaux sur la bande de Gaza, réactionnaire nationaliste, voilà qui est, entre autres, Benyamin Netanyahou. Voilà à qui E.Macron a donné caution à la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv.

JUSTICE CONTRE LES CRIMINELS DE GUERRE SIONISTES !
INDÉPENDANCE NATIONALE ET SOCIALISME POUR LE PEUPLE PALESTINIEN !

Jeunes pour la Renaissance Communiste en France, 16/07/2017

Suivez les actions des Jeunes Communistes des JRCF sur : http://jrcf.over-blog.org