Stop à la tentative de criminaliser la France Insoumise en l’accusant d’islamo-gauchisme

communiqué des secrétaires nationaux du PRCF 27 octobre 2020

Totalement indépendants de la France insoumise et très préoccupé par la dérive europeiste marquée qu’à connu mouvement notamment depuis les européennes, totalement hostile au religieux et à tous ceux qui lui trouvent on ne sait quelles excuses, le PRCF n’en est que plus à l’aise pour condamner l’odieuse présentant la FI et son chef de file électoral Jean Luc Mélenchon comme des « islamo-gauchistes ».

Sans frayer aucunement avec les groupes qui incluent dans leurs rangs des organisations clairement anti-laiques et anti-françaises, nous disons qu’il est du devoir de tous les progressistes de condamner les nombreuses exactions et discriminations dont sont quotidiennement victimes les travailleurs musulmans ou réputés tels de notre pays sans les amalgamer aux terroristes et sans baisser la garde une seconde à l’encontre de ces derniers.

C’est au contraire le soutien massif et constant des euro-atlantistes de France à l’islamisme radical, de l’Afghanistan à la Syrie en passant par la Tchétchénie, le Qatar et l’Arabie Saoudite, qui est l’origine profonde du terrorisme fanatique disséminé sur notre sol.

Quant à l‘imputation d’Islamo-gauchisme visant nos camarades insoumis, elle n’évoque que trop l’accusation de judeo-bolchevisme qui visait les communistes français durant la seconde guerre mondiale. Cette accusation honteuse, émanant de personnages troubles comme Blanquer, destructeur en chef de l’école laïque, sent la à dix lieues et, sans taire nos questionnements sur d’autres sujets à l’égard de la France insoumise, nous ne la laisserons pas passer sans riposte.

Pour le PRCF, Fadi Kassem et Georges Gastaud, secrétaires nationaux du Prcf