“Je n’ai pas injurié Marine Le Pen, je l’ai caractérisée.Vous ne cesserez jamais à nos yeux d’être des fascistes, même si vous nous interdisez de le dire. » Solidarité antifasciste avec Mélenchon

serpent_soldat« Le n’est pas une injure, mais un péril de mort. Un lien avec l’Histoire doit être fait. Je n’ai pas injurié , je l’ai caractérisée. Vous ne cesserez jamais à nos yeux d’être des fascistes, même si vous nous interdisez de le dire. » JL Mélenchon

En 2011, Jean Luc interrogé à la télévision (i-TV) au sujet d’un sondage plaçant Le Pen en tête de l’élection présidentielle déclarait :

« Tout ça est une guignolisation de la vie politique. Pourquoi voudriez-vous que le peuple français soit le seul peuple qui ait envie d’avoir un fasciste à sa tête ? […] Nous sommes en train d’en parler alors que c’est aussi stupide que si le père Noël était en tête. »

Cela lui vaut d’être attaqué en justice par Le Pen pour injure publique, de même que le directeur de publication de la chaine. Chacun peut d’ailleurs constater la différence de traitement de ces médias au service de la classe capitaliste qui savent diaboliser à l’envie ce Mélenchon  coupable de défendre Cuba socialiste, Hugo Chavez, ou s’élever contre le putch d’éléments néonazis à Kiev, donc systématiquement présenté comme un bouffeur de journaliste, quand M Le Pen qui a plateaux et micro ouverts ne fait elle l’objet d’aucune critique de la sorte. C’est pourtant bien Marine Le Pen qui essaye ici d’instrumentaliser la justice pour museler la critique. C’est bien elle qui menace d’attaquer en justice quiconque oserait dire que le FN est un parti d’extrême droite.

La ficelle est grosse, personne ne peut en être dupe. Marine Le Pen et le FN sont bien les candidats et les instruments du système capitaliste. Nous avons déjà eu l’occasion de le démontrer : Les imposteurs : Soral, FN, Dieudonné &Cie le fascisme avance toujours masqué

Bien évidemment, en ces circonstances, le a tenu à témoigner de sa totale solidarité à Jean Luc Mélenchon dans un message adressé au Parti de Gauche, par dela les différences d’analyse politique que nous avons pu déjà exprimer à maintes reprises.

L’occasion de lui indiquer que nous nous félicitons de sa prise de position contre l’hystérie anti-russe dans l’affaire ukrainienne mais également de souligner que tout montre à nos yeux que l’Union Européenne (UE), ce n’est pas seulement la régression économique, sociale, nationale, laïque, linguistique et démocratique, que l’UE c’est aussi l’expansionnisme atlantique et la fascisation. Bien que nous n’ayons ni les mêmes références théoriques ni sur ces sujets et sur d’autres, cette position est plus digne que celle de la direction du PCF, totalement engoncée dans ses relations électoralistes avec le PS et dans sa subordination a-critique au Parti de la Gauche Européenne.

Alors que notre pays est pris en tenaille entre les euro-fédéralistes, les euro-régionalistes, le bloc bleu-brun-bleu marine en gestation et que la nation française joue carrément sa peau dans les années à venir, ce message est aussi l’occasion de renouveler la proposition faites par le PRCF et acceptée par le à  que le président du Front de gauche et les communistes patriotes, internationalistes et radicalement euro-critiques du PRCF se rencontrent et discutent franchement et fraternellement.

Commentaire de lecteur ““Je n’ai pas injurié Marine Le Pen, je l’ai caractérisée.Vous ne cesserez jamais à nos yeux d’être des fascistes, même si vous nous interdisez de le dire. » Solidarité antifasciste avec Mélenchon

  1. orchidee
    14 mars 2014 at 21:33

    mais qu’attendent aussi tous les pc déçus de Pierre laurent et les siens pour vous rejoindre, vous le prcf. J’espère que le pg vous écoutera.