Résultats du premier tour des élections régionales – Résister à la fascisation ! – #electionsregionales [communiqué du PRCF]

UMPenS fascisationLes résultats du appellent à l’action, à la mobilisation.

Retrouvez les chiffres et les résultats tous au long de la soirée ainsi que les analyses de ces résultats et les propositions du .

Ne pas se laisser abattre et résister !

Au sommaire de ce dossier spécial d’Initiative Communiste pour cette soirée électorale :

  • du PRCF – en français et en anglais
  • Résultats
    • Estimations des résultats durant la soirée électorale
    • Résultats partiels et définitifs

Première réaction à 20H – Communiqué du PRCF
UN RESULTAT ANGOISSANT MAIS PREVISIBLE, UN SURSAUT POPULAIRE POSSIBLE ET URGENT !

prcf_logoSi l’on résume à grands traits les résultats des régionales, on constate

Même s’il y a un certain recul de l’abstention, le rejet populaire du théâtre d’ombres politiques français est massif et flagrant ; les forces politiques dominantes, du et des Verts au FN (qui vient de tomber le masque sur ce sujet) s’inscrivent dans la désastreuse « construction » euro-atlantique qui tue la France, l’emploi et les acquis sociaux ; ce rejet, cette colère sont tels qu’on ne saurait dire que le scrutin du 6 décembre a validé le découpage de la France en 13 Euro Länder dangereux pour l’unité territoriale de notre pays, cependant que le score de certains régionalistes, voire séparatistes, est inquiétant dans certaines régions ; au demeurant, qu’est-ce, démocratiquement parlant, qu’une élection qui s’est déroulée sous l’état d’urgence à rallonge avec interdiction des manifs populaires (par ex. celle de la Libre Pensée à Paris ce samedi), union nationale obligatoire, mise en veilleuse de la campagne électorale sous couvert d’union sacrée ? La France se dirige manifestement vers une « démocratie de basse intensité » dont se réclament de nombreuses officines idéologiques néolibérales et social-démocrates ;

  • On constate un recul général du PS, y compris dans son bastion historique du Nord, malgré l’appel déloyal au vote utile au détriment des autres partis se réclamant de la gauche ; les postures grandiloquentes et militaristes de Hollande n’ont pas fait oublier au peuple la désastreuse politique antinationale et euro-austéritaire du pouvoir ;
  • la reconquête possible par la droite d’une majorité de régions en vue d’utiliser ses nouvelles positions pour accentuer son offensive patronale et antisociale contre la Sécurité sociale, les retraites, les statuts de la fonction publique, le Code du Travail, le CDI, le SMIC, les minima sociaux, etc.
  • l’effacement, les divisions et l’invisibilité du Front de gauche, parfois éclaté en plusieurs listes dont certaines faisaient cause commune avec les euro-fédéralistes verts, et qui n’a apporté aucune clarification sur la question européenne, sur la contre-réforme territoriale, sans oublier l’attitude des parlementaires du PCF sur l’état d’urgence et sur défense des libertés
  • l’inexistence électorale de pseudo-listes « révolutionnaires » qui contournent totalement la question européenne
  • et surtout, la nouvelle percée du FN qui, fort de son score très élevé en termes d’exprimés, peut aborder en « pôle position » les prochaines échéances présidentielles et législatives et qui risque de diriger prochainement deux, voire trois euro-régions ; il s’agit là d’une nouvelle manifestation de cette euro- du pays dont le FN – qui multiplie ces derniers temps les déclarations rassurantes à l’endroit du MEDEF et de l’UE et qui a honteusement exploité les attentats terroristes – est l’aile marchante, mais qu’accompagne l’orientation de plus en plus dictatoriale de l’UE (on l’a vu en Grèce) et le cap franchement anti-laïque, liberticide, policier, patronal,hyper-atlantique du gouvernement Valls. En particulier le résultat-fleuve obtenu dès le premier tour du FN en PACA et en Nord-Pas-de-Calais-Picardie est un ultime coup de semonce à l’endroit de ceux qui ne veulent toujours pas comprendre à quel point il est urgent, vital même, de rendre visible au plus tôt une perspective unitaire antifasciste, patriotique et populaire de SORTIE de l’U.E., de l’euro et de l’OTAN sur la base d’orientations clairement progressistes.

font antifasciste frappAu second tour, le PRCF redoublera d’efforts pour détourner le maximum de voix ouvrières du vote dangereux, suicidaire même, en faveur du FN, ce parti faussement patriotique et faussement populaire, qui n’est qu’une roue de secours fascisante de l’UE, et que François Hollande risque fort de doter, avec ses projets constitutionnels antidémocratiques, des moyens légaux de la dictature ouverte.

Pas question non plus de soutenir les listes violemment antisociales de l’ex-UMP qui a constamment surenchéri sur le FN en matière de xénophobie et qui n’a d’autre but que de détruire le mouvement ouvrier.

PRCF serpent fasciste 2 FRAPP eurofascsime front populairePas question pour autant de créditer en quoi que ce soit d’éventuelles listes UMPS dont le seul libellé fera le jeu du FN et dont l’orientation ne saurait être que très hostile au mouvement ouvrier, au syndicalisme de lutte et aux adversaires de l’UE dictatoriale. Le propos n’est pas d’arbitrer entre l’UMP et le PS là où ces deux forces seront en compétition au second tour pour cogérer l’euro-länderisation de la nation. Là où le PS, éventuellement rejoint par les Verts et le Front de gauche sera seul face au FN, il lui faudra convaincre l’électorat populaire qu’il est réellement une force vraiment républicaine, ce que sa politique nationale dément hélas chaque jour.

Dans ce sombre climat, qu’ont dramatiquement aggravé les hideux massacres terroristes de Paris sur fond d’ingérences impérialistes et de politique néocoloniale débridée de Hollande (Afrique, Proche-Orient, Ukraine…), le PRCF appelle à une contre-offensive générale, « tous ensemble et en même temps » du monde du travail, pour un Front Antifasciste, Patriotique et Populaire permettant à la fois de combattre le FN et d’appeler la France à sortir par la voie progressiste de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme dans la perspective du socialisme pour notre pays. Le PRCF continuera sa campagne de terrain pour convaincre les ouvriers de ne pas voter FN.

En outre, le PRCF adresse aux forces démocratiques politiques et syndicales deux propositions unitaires d’action et de débat :

  • dès le lendemain du second tour, rencontrons-nous, débattons, et surtout, co-organisons une manifestation nationale et/ou des manifestations régionales contre le FN, contre l’assassinat des libertés démocratiques, pour une politique étrangère française respectueuse du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, pour une lutte antiterroriste qui ne soit pas prétexte à matraquer le mouvement populaire, contre l’ensemble des contre-réformes Valls-MEDEF, pour la rupture de la France avec l’OTAN et avec la dictature européenne. C’est urgent, il faut rapidement un sursaut démocratique à l’égal de celui qui permit en 1934 au PCF de prendre la tête du premier Front antifasciste, populaire et patriotique. Il y va de l’honneur et du renouveau de notre pays, il y va de la vitalité de son mouvement ouvrier et démocratique actuellement en grave repli.
  • Le PRCF propose à tous ceux qui se prononcent pour une sortie de l’UE par la voie progressiste et clairement antifasciste d’organiser ensemble au plus tôt une table ronde nationale permettant de donner de la visibilité à l’alternative populaire, patriotique et antifasciste.

6 décembre 2015 – 20h00

“La fascisation de notre pays montre son  visage hideux” Léon Landini, président du PRCF – 6 décembre 2015

Regional Ballots in France : “A scary BUT PREDICTABLE RESULT,BUT A PEOPLE REACTION SHOULD BE POSSIBLE AND URGENT!” – Statement of the PRCF – 12/6/15

To summarized the main outlines of the results of regionals elections in France, one notes :

Even if there is some decline in abstention, the popular rejection of the French political shadow theater is massive and flagrant; the dominant political forces, from the PS and the Greens to the FN (which just fell the mask about European Union) are part of the disastrous ” Euro-Atlantic “construction” killing the France, the employment and social benefits; this rejection, this anger are so heavy that nobody can say that the elections of 6 December validated the division of France in 13 Euro Länder dangerous to the territorial unity of our country, while the score of some regionalists or separatists lists are disturbing in some regions; moreover, what is, democratically speaking, an election held under the rule of the so called and so long and extending emergency status banning popular demonstrations (eg. that of the Free Thought in Paris this Saturday), a mandatory national union, and shelving the campaign under the guise of sacred union? France is clearly heading towards a “low intensity democracy” that is claimed by numerous neoliberal ideological bodies and Social Democrats;

There is a general decline of the PS, including in its northern stronghold historical land, despite the unfair call to “vote helpfull” to the detriment of other parties claiming of the left; grandiloquent and militarists postures from François Holland can’t made the people forget the disastrous anti-national and Euro-austerity policy of the power;
The possible reconquest by the right of a majority of regions to use their new positions to enhance his employer and antisocial offensive against Social Security, pensions, the statutes of the public services, the Labour Code, right of workers, the minimum wage, minimum social benefits, etc.
The erasure, divisions and invisibility of the Left Front, sometimes erupted in several lists, some made common cause with the greens Euro-federalists, who made no clarification neither on the European question,nore against-reform territorial, not to mention the attitude of the PCF parliamentarians who voted the state of emergency and about defense of freedom
The near disapearance of electoral lists pseudo “revolutionary” that bypass completely the European issue
and most importantly, the breakthrough of the FN who, with his score very high in terms of expressed votes, can address in “pole position” the next presidential and legislative deadlines and that could soon lead two or three Euro-regions; this is a new manifestation of the Euro-fascism dynamics affecting the country whom the FN – which multiplies lately reassuring statements to the MEDEF and the EU and has shamefully exploited the terrorist attacks – is the walking force, but accompanies the orientation increasingly dictatorial of the EU (seen in Greece) and the heading frankly anti-secular, draconian, police crackdowned, employers’, and hyper-Atlantic of Valls’ government . In particular the massive results obtained in the first round of the FN in the PACA and Nord-Pas-de-Calais and Picardy is an ultimate warning shot to all of those who still do not want to understand how urgent it is , even vital, to make visible the earliest a unitary perspective antifascist, patriotic and popular TO leave the EU, the euro and NATO on the basis of clearly progressive orientations.

For the second round of thoses elections, the PRCF will redouble its efforts to divert the maximum working voices from the dangerous vote, even suicidal, for the FN, it falsely and wrongly Patriotic People’s Party, which is only a fascistic spare wheel of the EU of the monopoles, a fascist party that Hollande is likely to provide, with its undemocratic constitutional drafts,of the legal means of an open dictatorship.

No question of supporting the violently antisocial lists of former UMP who constantly outbid the FN on xenophobia and that has no other purpose than to destroy the labor movement.

No way to credit in anything possible UMPS lists whose only language will play the FN and whose orientation can not be very hostile to the labor movement, in trade unionism fight and opponents of the EU dictatorship. The aim is not to arbitrate between the UMP and the PS where these two forces will compete in the second round for co-manage the Euro-länderisation of the Nation. Where PS, possibly joined by the Greens and the Left Front will be alone with the FN, they will have to convince the electorate that he is actually a truly republican force that its national policy unfortunately belies every day.

In this gloomy climate, that have been dramatically worsened due to the hideous terrorist massacre of Paris amid imperialist interference and unbridled neo-colonial policy of Holland (Africa, Middle East, Ukraine …), the PRCF calls for a general counter-offensive, “all together at the same time” by all workers, for an Antifascist, Patriotic and Popular Front to both struggle against the FN and to call France to leave by the progressive course euro, EU , NATO and capitalism in the perspective of socialism in our country. The PRCF will never give up its ground campaign to convince workers to not vote FN.

In addition, the PRCF sends all political and trade union democratic forces two unitary proposals to act and debate:

the day after the second round, we meet, debate, and above all, co-organize a national demonstration and / or regional demonstrations against the FN against the assassination of democratic freedoms, for a French foreign policy that respects people’s right to self-determination, for a counter-terrorism that is not an excuse to bludgeon the popular movement, against all counter reforms of Valls-MEDEF, to the breaking of France from NATO and from the European Union dictatorship . This is urgent, we must quickly start to a democratic burst as this which enabled the PCF in 1934 to head the first Anti-Fascist Front, popular and patriotic. It is in honor and renewal of our country, it is in the vitality of its workers and democratic movement now in serious decline.
The PRCF offers to all who are in favor of an EU exit by progressive and clearly anti fascist way of organizing all together – the earlier – a national round table to give visibility to the popular alternative, patriotic and anti-fascist.

December 6, 2015 – 20h00

Résultats du premier tour des élections régionales

L’abstention est en légère baisse selon les estimations sorties des urnes, baisse plus importante en PACA, Nord Pas de Calais Picardie. Près d’un électeurs sur deux aura refusé de voter, pour un taux d’abstention estimé à 49,5% proche de celui des dernières élections départementales (49,8%) mais en baisse par rapport aux régionales de 2010 (53,6%). Le FN serait en tête dans 6 régions, le PS est largement distancé par l’alliance des droites.

Le niveaux des votes blancs et nuls est élevés à respectivement 1,3% et 0,9% des inscrits

D’après les estimations, au niveau national, les résultats seraient les suivants en pourcentage des exprimés :

  • FDG-PC  : 4%
  • FDG EELV : 2.81%
  • EELV : 3.85
  • PS et alliés : 243.48%
  • UMP Les républicains : 26.72%
  • FN : 27,8%
  • DLF: 3,82%
  • UPR : 0.65%

Résultats définitifs Ministère de l’Intérieur

France Entière

 

Résultats incomplets calculés sur la base de 99% des inscrits reçus

Résultats au 1er tour

Nuances de Listes Voix % Inscrits % Exprimés
Liste Extrême gauche 333 049 0,74 1,54
Liste du Front de Gauche 541 417 1,20 2,50
Liste du Parti communiste français 337 398 0,75 1,56
Liste EELV et gauche 607 755 1,35 2,81
Liste du Parti Socialiste 62 070 0,14 0,29
Liste Union de la Gauche 5 019 747 11,12 23,19
Liste du Parti radical de gauche 4 227 0,01 0,02
Liste Divers gauche 369 973 0,82 1,71
Liste d’Europe-Ecologie-Les Verts 832 471 1,84 3,85
Liste Ecologiste 127 449 0,28 0,59
Liste Divers 227 175 0,50 1,05
Liste Régionaliste 256 658 0,57 1,19
Liste du Modem 85 450 0,19 0,39
Liste Union Démocrates et Indépendants 891 0,00 0,00
Liste « Les Républicains » 34 690 0,08 0,16
Liste Union de la Droite 5 785 078 12,82 26,72
Liste Debout la France 827 301 1,83 3,82
Liste Divers droite 141 689 0,31 0,65
Liste Front National 6 018 667 13,33 27,80
Liste Extrême droite 34 064 0,08 0,16
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 45 141 207
Abstentions 22 595 590 50,06
Votants 22 545 617 49,94
Blancs 538 584 1,19 2,39
Nuls 359 814 0,80 1,60
Exprimés 21 647 219 47,95 96,02

Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Florian PHILIPPOT LFN 641 124 16,50 36,06
M. Philippe RICHERT LUD 459 138 11,82 25,83
M. Jean-Pierre MASSERET LUG 286 438 7,37 16,11
Mme Sandrine BÉLIER LVEC 119 112 3,07 6,70
M. Laurent JACOBELLI LDLF 84 979 2,19 4,78
M. Jean-Georges TROUILLET LREG 84 215 2,17 4,74
M. Patrick PERON LFG 54 636 1,41 3,07
M. Julien WOSTYN LEXG 26 395 0,68 1,48
M. David WENTZEL LDIV 21 790 0,56 1,23
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 3 884 785
Abstentions 2 022 982 52,07
Votants 1 861 803 47,93
Blancs 45 615 1,17 2,45
Nuls 38 361 0,99 2,06
Exprimés 1 777 827 45,76 95,49

Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Alain ROUSSET LUG 628 656 14,73 30,39
Mme Virginie CALMELS LUD 562 498 13,18 27,19
M. Jacques COLOMBIER LFN 480 620 11,26 23,23
Mme Françoise COUTANT LVEC 115 782 2,71 5,60
M. Olivier DARTIGOLLES LFG 100 390 2,35 4,85
M. Yvon SETZE LDLF 69 285 1,62 3,35
M. Joseph BOUSSION LDVG 38 312 0,90 1,85
M. Guillaume PERCHET LEXG 29 197 0,68 1,41
M. Nicolas PEREIRA LDVG 24 964 0,58 1,21
M. William DOUET LDIV 19 050 0,45 0,92
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 4 268 859
Abstentions 2 092 896 49,03
Votants 2 175 963 50,97
Blancs 57 035 1,34 2,62
Nuls 50 174 1,18 2,31
Exprimés 2 068 754 48,46 95,07

Auvergne – Rhône-Alpes

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Laurent WAUQUIEZ LUD 795 643 14,98 31,73
M. Christophe BOUDOT LFN 639 890 12,05 25,52
M. Jean-Jack QUEYRANNE LUG 600 023 11,30 23,93
M. Jean-Charles KOHLHAAS LVEG 173 024 3,26 6,90
Mme Cécile CUKIERMAN LCOM 135 271 2,55 5,39
M. Gerbert RAMBAUD LDLF 71 615 1,35 2,86
M. Eric LAFOND LDVD 39 183 0,74 1,56
Mme Chantal GOMEZ LEXG 31 357 0,59 1,25
M. Alain FÉDÈLE LDIV 21 720 0,41 0,87
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 5 310 764
Abstentions 2 713 335 51,09
Votants 2 597 429 48,91
Blancs 58 707 1,11 2,26
Nuls 30 996 0,58 1,19
Exprimés 2 507 726 47,22 96,55

Bourgogne – Franche-Comté

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
Mme Sophie MONTEL LFN 303 128 15,18 31,48
M. François SAUVADET LUD 231 053 11,57 24,00
Mme Marie-Guite DUFAY LUG 221 357 11,09 22,99
M. Maxime THIÉBAUT LDLF 49 774 2,49 5,17
Mme Nathalie VERMOREL LFG 44 484 2,23 4,62
Mme Cécile PRUDHOMME LVEC 37 694 1,89 3,91
M. Christophe GRUDLER LMDM 31 429 1,57 3,26
M. Julien GONZALEZ LECO 20 615 1,03 2,14
Mme Claire ROCHER LEXG 14 513 0,73 1,51
M. Charles-Henri GALLOIS LDIV 8 833 0,44 0,92
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 1 996 666
Abstentions 987 178 49,44
Votants 1 009 488 50,56
Blancs 27 151 1,36 2,69
Nuls 19 457 0,97 1,93
Exprimés 962 880 48,22 95,38

Bretagne

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Jean-Yves LE DRIAN LUG 419 846 17,34 34,92
M. Marc LE FUR LUD 282 005 11,64 23,46
M. Gilles PENNELLE LFN 218 475 9,02 18,17
M. Christian TROADEC LREG 80 727 3,33 6,71
M. René LOUAIL LVEC 80 516 3,32 6,70
M. Xavier COMPAIN LFG 44 938 1,86 3,74
M. Jean-Jacques FOUCHER LDLF 34 916 1,44 2,90
Mme Valérie HAMON LEXG 16 445 0,68 1,37
M. Jean-François GOURVENEC LDIV 10 412 0,43 0,87
M. Gael ROBLIN LEXG 7 465 0,31 0,62
M. Bertrand DELÉON LREG 6 521 0,27 0,54
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 2 421 866
Abstentions 1 172 625 48,42
Votants 1 249 241 51,58
Blancs 27 779 1,15 2,22
Nuls 19 196 0,79 1,54
Exprimés 1 202 266 49,64 96,24

Centre-Val de Loire

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Philippe LOISEAU LFN 262 154 14,42 30,49
M. Philippe VIGIER LUD 225 776 12,42 26,25
M. François BONNEAU LUG 209 022 11,50 24,31
M. Charles FOURNIER LVEC 56 754 3,12 6,60
M. Nicolas SANSU LCOM 39 450 2,17 4,59
Mme Alix PENLOUP LDLF 39 406 2,17 4,58
Mme Farida MEGDOUD LEXG 14 612 0,80 1,70
M. Thierry FOUQUIAU LDIV 12 765 0,70 1,48
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 1 817 419
Abstentions 917 102 50,46
Votants 900 317 49,54
Blancs 23 655 1,30 2,63
Nuls 16 723 0,92 1,86
Exprimés 859 939 47,32 95,52

Corse

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Paul GIACOBBI LDVG 24 686 10,74 18,42
M. Gilles SIMEONI LREG 23 603 10,27 17,62
M. José ROSSI LLR 17 648 7,68 13,17
M. Camille DE ROCCA SERRA LDVD 17 018 7,40 12,70
M. Christophe CANIONI LFN 14 176 6,17 10,58
M. Jean-Guy TALAMONI LREG 10 342 4,50 7,72
M. Dominique BUCCHINI LFG 7 449 3,24 5,56
M. Jean-Charles ORSUCCI LDVG 5 534 2,41 4,13
Mme Emmanuelle DE GENTILI LSOC 4 353 1,89 3,25
M. Jean ZUCCARELLI LRDG 4 227 1,84 3,15
M. Paul-Félix BENEDETTI LREG 3 451 1,50 2,58
M. Hyacinthe SANTONI LDLF 1 502 0,65 1,12
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 229 866
Abstentions 92 723 40,34
Votants 137 143 59,66
Blancs 1 748 0,76 1,27
Nuls 1 406 0,61 1,03
Exprimés 133 989 58,29 97,70

Île-de-France

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
Mme Valérie PECRESSE LUD 962 024 13,57 30,51
M. Claude BARTOLONE LUG 794 304 11,21 25,19
M. Wallerand DE SAINT JUST LFN 580 482 8,19 18,41
Mme Emmanuelle COSSE LVEC 253 141 3,57 8,03
M. Pierre LAURENT LFG 208 939 2,95 6,63
M. Nicolas DUPONT-AIGNAN LDLF 207 318 2,93 6,57
Mme Nathalie ARTHAUD LEXG 44 172 0,62 1,40
M. François ASSELINEAU LDIV 29 763 0,42 0,94
M. Aurelien VERON LDVD 23 929 0,34 0,76
Mme Valérie SACHS LDVD 19 985 0,28 0,63
M. Nizarr BOURCHADA LDIV 12 541 0,18 0,40
M. Sylvain DE SMET LDIV 9 593 0,14 0,30
M. Dawari HORSFALL LDIV 7 103 0,10 0,23
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 7 087 193
Abstentions 3 834 472 54,10
Votants 3 252 721 45,90
Blancs 68 290 0,96 2,10
Nuls 31 137 0,44 0,96
Exprimés 3 153 294 44,49 96,94

La Réunion

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Didier ROBERT LUD 107 281 17,15 40,36
Mme Huguette BELLO LUG 63 248 10,11 23,80
M. Thierry ROBERT LMDM 54 021 8,64 20,32
M. Patrick LEBRETON LDVG 18 919 3,02 7,12
M. Joseph GRONDIN LFN 6 355 1,02 2,39
M. Jean-Hugues RATENON LDVG 4 484 0,72 1,69
M. Mathias PAYET LDIV 3 895 0,62 1,47
M. René-Paul VICTORIA LDVD 2 704 0,43 1,02
M. Aniel BOYER LREG 1 382 0,22 0,52
M. David APPADOO LDIV 1 264 0,20 0,48
M. Jean Yves PAYET LEXG 1 263 0,20 0,48
M. Jean-Jack MOREL LDLF 978 0,16 0,37
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 625 471
Abstentions 347 462 55,55
Votants 278 009 44,45
Blancs 5 616 0,90 2,02
Nuls 6 599 1,06 2,37
Exprimés 265 794 42,50 95,61

Languedoc-Roussillon – Midi-Pyrénées

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Louis ALIOT LFN 653 543 15,85 31,83
Mme Carole DELGA LUG 501 287 12,15 24,41
M. Dominique REYNIÉ LUD 386 977 9,38 18,84
M. Gérard ONESTA LVEG 210 602 5,11 10,26
M. Philippe SAUREL LDVG 102 727 2,49 5,00
M. Damien LEMPEREUR LDLF 80 375 1,95 3,91
Mme Sandra TORREMOCHA LEXG 37 181 0,90 1,81
M. Christophe CAVARD LECO 34 939 0,85 1,70
M. Gilles FABRE LDVG 17 093 0,41 0,83
M. Yvan HIRIMIRIS LDIV 14 601 0,35 0,71
M. Jean-Claude MARTINEZ LEXD 14 173 0,34 0,69
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 4 124 482
Abstentions 1 969 523 47,75
Votants 2 154 959 52,25
Blancs 58 995 1,43 2,74
Nuls 42 466 1,03 1,97
Exprimés 2 053 498 49,79 95,29

Nord-Pas-de-Calais – Picardie

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
Mme Marine LE PEN LFN 909 009 21,45 40,64
M. Xavier BERTRAND LUD 558 359 13,18 24,96
M. Pierre DE SAINTIGNON LUG 405 189 9,56 18,12
M. Fabien ROUSSEL LCOM 119 084 2,81 5,32
Mme Sandrine ROUSSEAU LVEG 108 005 2,55 4,83
M. Jean-Philippe TANGUY LDLF 53 360 1,26 2,39
M. Eric PECQUEUR LEXG 39 039 0,92 1,75
M. Sylvain BLONDEL LDVD 30 325 0,72 1,36
M. Eric MASCARO LDIV 14 353 0,34 0,64
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 4 237 870
Abstentions 1 915 116 45,19
Votants 2 322 754 54,81
Blancs 51 313 1,21 2,21
Nuls 34 718 0,82 1,49
Exprimés 2 236 723 52,78 96,30

Normandie

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Hervé MORIN LUD 319 356 13,36 27,91
M. Nicolas BAY LFN 317 117 13,26 27,71
M. Nicolas MAYER-ROSSIGNOL LUG 269 122 11,26 23,52
M. Sébastien JUMEL LFG 80 586 3,37 7,04
M. Yanic SOUBIEN LVEC 70 223 2,94 6,14
M. Nicolas CALBRIX LDLF 47 391 1,98 4,14
M. Pascal LE MANACH LEXG 20 975 0,88 1,83
M. Jean-Christophe LOUTRE LDIV 10 637 0,44 0,93
Mme Alexandra LECOEUR LDVG 8 989 0,38 0,79
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 2 390 769
Abstentions 1 196 494 50,05
Votants 1 194 275 49,95
Blancs 30 722 1,29 2,57
Nuls 19 157 0,80 1,60
Exprimés 1 144 396 47,87 95,82

Pays de la Loire

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
M. Bruno RETAILLEAU LUD 425 086 15,95 33,49
M. Christophe CLERGEAU LUG 326 803 12,26 25,75
M. Pascal GANNAT LFN 270 929 10,17 21,35
Mme Sophie BRINGUY LVEC 99 246 3,72 7,82
Mme Cécile BAYLE DE JESSÉ LDLF 51 892 1,95 4,09
M. Alain PAGANO LCOM 42 287 1,59 3,33
M. Eddy LE BELLER LEXG 18 627 0,70 1,47
M. Gilles DENIGOT LREG 16 100 0,60 1,27
M. Alain PARISOT LDIV 16 019 0,60 1,26
M. Olivier TERRIEN LEXG 2 164 0,08 0,17
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 2 664 881
Abstentions 1 333 036 50,02
Votants 1 331 845 49,98
Blancs 39 769 1,49 2,99
Nuls 22 923 0,86 1,72
Exprimés 1 269 153 47,63 95,29

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Résultats de la région au 1er tour

Liste conduite par Nuances Voix % Inscrits % Exprimés Nb Sieges
Mme Marion MARÉCHAL-LE PEN LFN 719 706 20,42 40,55
M. Christian ESTROSI LUD 469 881 13,33 26,48
M. Christophe CASTANER LUG 294 395 8,35 16,59
Mme Sophie CAMARD LVEG 116 119 3,29 6,54
M. Jean Marc GOVERNATORI LECO 71 895 2,04 4,05
M. Noël CHUISANO LDLF 34 599 0,98 1,95
Mme Isabelle BONNET LEXG 26 278 0,75 1,48
M. Jacques BOMPARD LEXD 19 891 0,56 1,12
M. Cyril JARNY LDVG 11 275 0,32 0,64
M. Daniel ROMANI LDIV 10 762 0,31 0,61
Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 3 525 268
Abstentions 1 694 255 48,06
Votants 1 831 013 51,94
Blancs 35 874 1,02 1,96
Nuls 20 338 0,58 1,11
Exprimés 1 774 801 50,35 96,93