Mai 1936, Mai 1945 … Mai 2016 ? la stratégie gagnante du Front Antifasciste Populaire Patriotique et Ecologique!

1934 front populaireMAI – MAI VICTOIRE DES FRONTS POPULAIRES ET PATRIOTIQUES. Quelles leçons pour aujourd’hui ?

Le affirme aujourd’hui que le choix stratégique fondamental du VIIe Congrès de l’Internationale Communiste, éclairé par le grand meeting du le 14 juillet 1935 à Paris, fut le bon et qu’il reste d’une totale actualité. Le choix du Front Antifasciste, Patriotique et Populaire*.

Choix confirmé, en d’autres circonstances, durant la Seconde Guerre Mondiale par le Mouvement communiste international et par la politique de l’Union soviétique prenant la tête d’une large Coalition antifasciste mondiale.
Ce choix permit au mouvement ouvrier de prendre la tête à la fois du combat pour l’émancipation sociale et pour l’indépendance nationale. La classe ouvrière devenait la classe nationale selon la formule de Marx.

En 1936 chez nous le Front populaire permit de barrer la route au fascisme et de faire avancer les conquêtes sociales en s’appuyant sur le mouvement revendicatif de lutte des masses ouvrières et paysannes alliées à la petite-bourgeoisie. Partout il aguerrit le mouvement ouvrier et son avant-garde, lui permettant de porter la lutte révolutionnaire en élargissant et en intégrant celle-ci à l’histoire longue du mouvement populaire et aux traditions révolutionnaires. Le parti communiste se renforce en se faisant l’héritier de la Révolution française, en unissant drapeau tricolore et drapeau rouge, Marseillaise et Internationale, en prenant en même temps la tête des luttes sociales.

En 1945, le Front populaire et patriotique forgé dans la Résistance permet de donner une puissance exceptionnelle aux Partis communistes qui furent dans tous les pays occupés en Europe par le nazisme-fascisme, en Asie par le militarisme fasciste, la force principale de la lutte pour la libération nationale et sociale. Cette puissance combinée à celle de l’URSS, est mise au service d’une grande politique sociale qui marque la vie nationale pendant des décennies. Aujourd’hui encore ce sont les conquêtes des Fronts Populaires et Patriotiques de 1936 et de 1945 qui sont la cible de la grande bourgeoisie et de ses fondés de pouvoir.

PRCF serpent fasciste 2 FRAPP eurofascsime front populaireFace à la situation actuelle du mouvement ouvrier et populaire le PRCF estime que la stratégie gagnante est encore celle d’un Front Antifasciste Populaire Patriotique et Écologique( FR.APPE !) car évidemment, à notre époque, la dimension d’une lutte contre la destruction de l’environnement par le tout-profit capitaliste intéresse la survie même de l’humanité.

Rassembler les forces anti-monopolistes, républicaines et patriotiques est le seul axe stratégique permettant d’isoler et vaincre le grand capital, son UE, son euro, la fascisation et les droites (PS, LR,FN). Contre l’opportunisme collabo et la trahison du PGE, contre le solo sectaire et funèbre de la classe ouvrière qu’affectionnent les sectaires et les gauchistes, le Front antifasciste populaire patriotique du XXIe siècle permettra à la vraie gauche, ouvrière et populaire, de reprendre l’offensive.

Par , fils de Résistants communistes. 10 mai 1945


Les principales conquètes du front populaire : ce à quoi s’attaque la et l’Union Européenne

  • CGT 40H front populaireDroits des salariés :
    • reconnaissance de la liberté syndicale
    • délégués du personnel élus  : C’est pour faire échec à l’action syndicale de combat que le gouvernement répond au souhait du MEDEF en mettant en oeuvre avec la Loi Travail les “referendum” d’entreprise ainsi que la possibilité pour le patron de conclure un accord avec un salarié mandaté
  • Temps de travail :
    • semaine de 40h (au lieu de 48h) : la loi travail prévoit la diminution du taux de majoration des heures supplémentaires, la possibilité d’augmenter la durée hebdomadaire du travail jusqu’à 46H
    • 2 semaines de congés payés annuels
    • Billet de chemin de fer à tarif réduit pour les congés annuels
  • Nationalisation des compagnies de chemin de fer et création de la SNCF : les directives européennes de libéralisation et d’ouverture à la concurrence du secteur ferroviaire organisent la privatisation de la SNCF et la fin du monopole public du transport ferroviaire
  • Nationalisation des industries d’armement

Hier comme aujourd’hui, la classe capitaliste et ses partis de la droite vocifèrent leurs haine anticommuniste contre le progrès social et démocratique :

la propagande d’hier contre les conquêtes sociales de la CGT et du parti communiste durant le front populaire ressemble fort aux discours actuels du MEDEF et du gouvernement sarkholande et de l’UMPenS pour détruire les droits sociaux et démocratiques arrachés par la lutte des travailleurs.

affiche anti Front populaire 2

Affiche du centre de propagande des républicains nationaux, 1936