L’UE c’est la paix?

Combien de millions de fois n’avons-nous pas entendu cette rengaine contraire à toute réalité: l’UE c’est la paix.

En fait s’il s’agit de la paix entre l’Allemagne et la France qui peut croire que l’UE y est pour quelque chose ? Force occupante de l’Allemagne après la guerre, puis alliée de celle-ci au sein de l’OTAN et contre l’Union Soviétique désignée comme ennemi commun on ne voit pas pourquoi il y aurait eu une guerre entre ces deux pays.

Idem pour la Grande-Bretagne et l’Allemagne.

La guerre contre l’Espagne ? Même avec Franco au pouvoir, un Franco qui garrotait, assassinait, torturait, nos gouvernements n’eurent jamais l’idée de lui faire une guerre « humanitaire » puisqu’il torturait les « rouges » et qu’il faisait partie intégrante du « monde libre ».

Bref l’UE n’a rien à voir avec la paix entre pays d’Europe de l’Ouest.

Parle-t-on de la paix, comme absence de guerre mondiale ? Alors là l’UE ne compte pour moins que rien : c’est l’équilibre des forces entre les deux blocs, socialiste et capitaliste, qui a empêché une guerre ouverte.

Ceci dit n’oublions pas les guerres de « basse intensité » (pour qui ?) qui ont durées pendant toute la guerre froide : de la guerre civile grecque à la guerre de Corée, des guerres civiles d’Amérique Latine aux guerres d’Indochine puis du Vietnam, sans oublier les guerres coloniales en Afrique ou en Asie.

L’UE (et ce qui existait avant: Marché Commun, CEE enfin UE) en revanche attise et provoque des guerres sur le territoire européen: qui oserait prétendre que la décision unilatérale, suivie comme toujours par l’UE, de reconnaître l’indépendance de la Croatie (vieux rêve de l’impérialisme allemand) n’a pas provoqué l’éclatement de la fédération yougoslave et la guerre ? La fin de l’URSS permettant ce déploiement guerrier de l’UE.

Et aujourd’hui à quoi assistons-nous ? Dans des cadres différents (UE, OTAN, supplétifs des USA…) les pays de l’UE sont engagés dans un grand nombre de guerres en Afrique ou en Asie. Des guerres impérialistes, personne ou presque n’étant dupe des obscènes mensonges des nouveaux chantres de l’Euro-Reich.

L’Iran est la dernière provocation à la guerre à laquelle se livre l’UE. Précisons, si besoin était, que le régime théocratique qui assassine et torture nos camarades communistes iraniens n’a pas, euphémisme, notre sympathie. Qu’on ne nous envoie pas à la figure le Venezuela ou Cuba, nous ne sommes pas (encore) à la tête de l’Etat français et c’est donc en organisation politique que nous nous exprimons (ce qui n’est pas la même chose).

En revanche nous soutiendrons toujours un pays souverain, un peuple souverain, menacés par les impérialistes, victimes déjà d’assassinats ciblés par les services secrets des pays impérialistes. Que nul ne pense non plus que nous serions partisans non plus de la dissémination atomique mais nous refusons radicalement le deux poids, deux mesures : l’Iran n’occupe personne, ne menace personne contrairement à son voisin Israel qui possède l’arme atomique, occupe illégalement (condamnations multiples et sans effet de l’ONU) des territoires, mène une guerre coloniale contre la lutte de libération nationale des Palestiniens et menaces sans cesse ses voisins dont l’Iran. L’UE trouve soudain son unité et sa mâle assurance pour produire des sanctions contre….l’Iran ! Comme si l’Iran pouvait menacer qui que ce soit ! Sanctions qui seront, par ailleurs, tout à fait improductives voire même renforcera le pouvoir iranien par élan patriotique du peuple iranien.

Mais prenons garde que ces mesures ne soit le prodrome de la guerre contre l’Iran. Un tel conflit aurait des conséquences

catastrophiques pour le Moyen-Orient mais aussi pour le monde entier.

L’UE non seulement n’est pas synonyme de paix, l’UE C’EST LA GUERRE.

AM  24 01 2012