Lens : adieu Dany le rouge !

L’hommage du PRCF lensois à

Dany Mismacque, médecin communiste s’il en fut, dont le cabinet fut toujours ouvert à toutes les souffrances (ce que certains lui ont fait chèrement payer), s’est éteint le 20 novembre durant son sommeil.

Pendant des décennies, il fut le chef de file du PCF aux municipales, puis celui du Pôle de Renaissance Communiste en France qu’il représentait avec humour et compétence au conseil municipal en compagnie de l’écologiste citoyenne Karine Van Wynendaele.

Dany n’avait pas compris, ni nous non plus, comment après tant d’années d’engagement désintéressé passées à défendre les services publics, le produire en France, les petites gens de , le CHL, l’électeur lensois avait pu brutalement congédier les élus « rouges » du Conseil municipal en leur préférant des démagogues notoires courtisant la droite, ou promettant d’ « animer la nuit lensoise » et autres billevesées (qui n’ont évidemment pas eu l’ombre d’une réalisation).

Salut Dany, les gens comme toi, plein d’humour, de gentillesse et d’humanité, sauvent l’honneur dans les terribles périodes de servitude volontaire que nous vivons. Tu as tant pris soin des autres, nous prendrons soin de ta mémoire

La section de Lens du PRCF

Commentaire de lecteur “Lens : adieu Dany le rouge !

  1. Basile olivier
    21 novembre 2017 at 22:24

    Au revoir…. Mr Mismaque je suis très triste une autre figure de Lens s’en va