Ultra gauche, ou le grand fatras idéologique c’est le titre du reportage de Laurence Pueron diffusé par France Inter dans son magasine de reportage Interception ce dimanche 31 octobre 2021. Un reportage qui donne à entendre, près d’un an après Fadi Kassem, secrétaire national du PRCF, présent avec les militants franchement communiste d’Ile de France dans la manifestation du décembre 2020 au Chatelet à Paris contre la loi sécurité globale (lire ici le reportage d’IC). Manifestation qui a fait l’objet comme bien d’autres d’une répression sauvage par les forces policières de Macron Darmanin Lallement.
Dans le court extrait diffusé par le reportage, Fadi Kassem a néanmoins l’occasion de pointer l’enjeu révolutionnaire du combat pour la souveraineté popuaire, et de montrer la pertinence des enseignements politiques du marxisme léninisme alors que les gilets jaunes démontrent combien la lutte des classe est d’actualité.

La diffusion de ce reportage souligne au demeurant combien il serait faux de croire que le PRCF, que ses figures et notamment Fadi Kassem, Georges Gastaud, ou encore Léon Landini et Pierre PRanchère, et tant d’autre, seraient inconnus et non identifié par les rédactions. Notamment celles des services publics. Faux d’abord car ces dernières reçoivent chaque année des dizaines de communiqués de presses, autour des prises de positions et des actions franchement communistes. Ensuite car nombre de journalistes de terrain, de reporter ont déjà eu l’occasion d’échanger et d’interviewé des militants du PRCF. Si la parole ne leur est jamais donné dans les journaux d’information, s’ils ne sont jamais invités des interviews politiques, c’est qu’il y a une censure totale, l’anticommunisme étant l’un des points cardinaux des orientations éditoriales de l’appareil médiatique. C’est d’ailleurs symptomatique que ce soit au tournant, moins fortuit qu’il pourrait n’y paraitre, d’une des dernières émissions de reportage du service public radiophonique qu’une reporter face entendre la parole de Fadi Kassem : la vérité du terrain, la vérité de la lutte des classes ne pouvant que se faire jour pour qui veut bien honnêtement tendre son micro à ceux qui luttent sur le terrain.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

extrait

https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-du-dimanche-31-octobre-2021
Prise de son, Alexandre Abergel, Frédéric Cayrou, Nicolas Mathias, Martin Troadec, Jérémt Tuil et Ivan Turk.

Réalisation Jérôme Chelius assisté de Martine Meyssonnier. Mixage Philippe Thibault.