Honte à Pierre LAURENT qui vient de proposer, dans l’H.D. de juillet une « Banque Publique Européenne » destinée à « dynamiser l’emploi et la relance »…

Quand le président du « Parti de la Gauche Européenne » qui est aussi, occasionnellement, le Secrétaire National du P C F, fait une telle proposition:

1 – il ne peut ignorer qu’elle est vide de sens car, dans le cadre de l’Euro, ce dispositif monétaire et budgétaire tout entier au service des Banques, cette proposition n’a strictement aucune chance d’être efficace – sauf à financer encore plus les banques déficitaires par l’argent public.

Du reste, avec qui HOLLANDE, s’il reprenait cette proposition, la mettrait-il en œuvre, alors que presque tous les gouvernements de la zone euro sont ultraréactionnaires ?

2 – plus grave, cette proposition n’a d’autre sens que de donner la caution du PGE à la décision antinationale honteuse que tous les gouvernements européens ont déjà prise, dans le dos des Peuples : mettre en place un « gouvernement fédéral » et supranational qui mettrait le point final à l’histoire des nations européennes en portant à l’échelle continentale l’ensemble des « outils » du Grand Capital, Banque « publique » comprise.

MILITANTS DU PCF, il est temps de ne plus considérer comme anodine la participation du PCF à cette arme du Capital, le PGE, boycottée par les PC grec et portugais.

Pourquoi pas, à la Fête de l’Huma, une pétition commune de tous les vrais communistes contre la proposition social-maastrichtienne de Pierre LAURENT.