Fête de l’Huma 2018 un grand succès du stand du PRCF !

Fête de l’Huma 2018 – – 17 septembre 2018 – Grand succès du stand du PRCF.

Durant quatre jours, le stand du PRCF sur la fête de l’Huma n’aura pas désempli.

Succès de la mobilisation de la jeunesse

Il faut d’abord saluer la forte participation des jeunes adhérents des JRCF, qui ont même déjoué une scandaleuse entreprise nocturne de vandalisation de plusieurs stands affichant leur ancrage marxiste-léniniste, parmi lesquels le stand du PRCF.

Succès des évènements politiques organisés par le PRCF

Il faut se féliciter ensuite du succès éclatant des différents évènements politiques organisés par le PRCF avec, notamment :

le grand succès du meeting international des jeunes communistes co-organisé par les JRCF et par la commission internationale du Pôle : sous la présidence de Christophe Pouzat, en présence de délégués jeunes du parti communistes des Peuples d’Espagne, du Fronte popolare italien, de la jeunesse communiste du Parti Communiste d’Irlande (Youth Connolly Movement), du parti SADI du Mali, de la FDJ et des jeunes de l’ABW-KPD (Allemagne), des jeunes du Parti socialiste unifié du Venezuela, de la Jeunesse sandiniste du Nicaragua, de la JC de Cuba, des jeunes du PC danois, de jeunes démocrates coréens, de la JC de Colombie, du PC de la Suisse italienne, et bien entendu, de la JRCF représentée par le jeune travailleur Gilliatt De Staërck, un ardent climat de lutte anti-impérialiste et antifasciste a régné sur l’avenue Simone de Beauvoir où se situait le stand du PRCF. Un hommage vibrant a été rendu à Beata K., la jeune secrétaire internationale du PC de Pologne, menacée de délégalisation lors d’un « procès » organisé le 26 septembre par la « justice » fasciste, et prétendument « antitotalitaire », de Varsovie. Plusieurs centaines de signatures ont été recueillies sur la fête pour la défense des camarades polonais et seront prochainement adressées au Comité des droits de l’homme de l’ONU (des personnalités représentatives des communistes de 16 pays soutiennent cette pétition devenue internationale).

Plein succès également du débat sur la « reconquête de l’hégémonie culturelle », présidé par Aymeric Monville, philosophe et co-animateur des Editions Delga, en présence de l’historien du syndicalisme Stéphane Sirot, de l’historienne Annie Lacroix-Riz, du cégétiste Jean-Pierre Page, du philosophe Georges Gastaud, de l’économiste Jean-Claude Delaunay, du biologiste Guillaume Suing et du médiologue Olivier Rubens. A. Monville avait ouvert la réunion en rendant hommage à trois grands disparus de l’été, Jean Salem, Domenico Losurdo et Samir Amin.

Enfin, malgré les pressions scandaleuses assorties de menaces qui ont conduit Djordje Kuzmanovic, responsable de la France insoumise, à s’abstenir de venir à la fête de l’Huma (alors qu’il était invité à ce débat depuis le début de l’été), le débat politique et syndical du dimanche après-midi présidé par Fadi Kassem a fait salle comble et a duré de 15 h à 17 h passées en présence de Jean-Pierre Page, de Laurent Brun, secrétaire général des Cheminots CGT (ovationné), du représentant du Front syndical de classe, de Patrice Hemet (Mouvement pour le socialisme du 21ème siècle) et de G. Gastaud, secrétaire national du PRCF, et plus de 20 interventions émanant de l’assistance. A plusieurs reprises, les intervenants ont soulevé l’enthousiasme des participants. Bien que malheureusement comprimées par le temps disponible, les nombreuses interventions faites de la salle ont montré que, d’accord ou pas, de sympathiques et fraternels camarades du PCF ou de la France insoumise étaient prêts à débattre sans exclusive ni caricature du Frexit progressiste en mettant de côté les invectives et les grossiers amalgames dont cette perspective politique fait souvent l’objet de ceux qui ne savent plus comment défendre la mensongère « Europe sociale »… C’est dans cet esprit que le PRCF organisera prochainement un Tour de France pour débattre sereinement sur le thème : « d’accord ou pas, débattons sans tabou du Frexit progressiste, antifasciste et internationaliste ».

Là encore, le débat du dimanche après-midi, tourné vers l’avenir mais portant fièrement la mémoire communiste, aura rendu un vibrant hommage aux grands disparus franchement communistes qu’étaient Bernard Parquet, fils de Résistant antifasciste, ancien directeur de l’Ecole centrale du PCF, ex-« lignard » d’EDF, vice-président du PRCF et co-fondateur du Front syndical de classe, Arsène Tchakarian, membre du comité de parrainage du PRCF, ultime survivant des FTP-MOI du groupe de l’ « Affiche rouge », Henriette Dubois, « Nelly » sous la Résistance, ancienne dirigeante JC sous le Front populaire et agent de liaison FTPF/Zone Sud, militante émérite du PRCF, dignement représentée par son petit-fils Sébastien, du PRCF-06. Le débat aura également été l’occasion d’une part de rendre hommage au militant antifasciste Clément Méric, sauvagement assassiné il y a 5 ans par l’extrême droite fasciste et dont le procès s’est achevé sur la condamnation des meurtriers sauvages, d’autre part d’exprimer la solidarité avec les cheminots en lutte pendant des mois, parmi lesquels notre camarade Wladimir De Gesu.

Ajoutons que durant ces deux jours, de nombreuses personnalités amies ou simplement éprises de discussion sont passées au stand, de Raphaël Vahé, éminent militant de l’ARAC à Gilles, du CN du PCF (opposition), en passant par Matthieu Varnier, secrétaire général du COURRIEL (association de défense de la langue française, stupéfait de voir que la boutique officielle du PCF, en face du stand PRCF, s’intitulait « Red Shop, made in PCF » !!!) et par Roland Diagne de la Coordination communiste du Nord, ou encore Loïc Canitrot de la Compagnie Jolie Môme passé saluer les jeunes camarades des JRCF… Par ailleurs, un franc soutien a été accordé à des camarades en lutte comme les Postiers de Sud, qui ont reçu à la fois un appui militant et financier de la part du PRCF

De nombreux livres, journaux (du tout récent « Initiative communiste », en présence de son rédacteur en chef Vincent Flament) ont été diffusés. Et surtout au delà des très nombreux contacts prix, des adhésions au Pôle, ont conclu ce long week-end militant qui n’aurait pu exister sans le travail d’amont, d’organisation et de terrain, notamment au bar, à la diffusion de tract, au service d’ordre, au « mojito » et au vin de Collioure, à la déco, à la sono, à l’animation musicale, au montage et au démontage, de camarades admirables que nous ne pourrions tous citer sans prendre le risque d’un oubli injuste. Cet engouement et cet engagement massifs et fraternels ont débouché sur l’adhésion de 8 nouveaux camarades chaleureux, témoignant de l’incontestable dynamique du PRCF depuis plus de deux ans ; puisse ce succès en appeler de nombreux autres !

 Passez à l’action, rejoignez le PRCF et les JRCF, adherez !

  • Pour rejoindre le PRCF et ses JRCF, une force en mouvement et en voie de profond renouvellement générationnel
  • Pour signer en ligne la pétition « Pologne » cliquez ici
  • Pour vous abonner à « Initiative communiste » ou à Etincelles, cliquez ici
  • ou écrivez à PRCF, 8 rue du Clos Lapaume, 92220 Bagneux.

Contactez nous

    Souhaitez vous être inscrit à la liste de diffusion de courriel IC@HEBDO

Revivez la fête de l’huma en vidéo avec un de nos jeunes camarades de l’IHT