66% d’abstention démontrent le besoin de l’alternative rouge et tricolore pour rétablir la souveraineté populaire et nationale afin de faire place au peuple !

Pour construire une République populaire et démocratique avec Fadi KASSEM, portons l’Alternative Rouge et Tricolore !

57% d’abstention au second tour des législatives en juin 2017, 50% aux européennes de 2019, 60% aux municipales de juin 2020, et désormais 68% aux régionales et départementales de juin 2021 : la pseudo « démocratie libérale » est morte.

Qu’a-t-on aussi vu le 20 juin sur le scrutin lui-même ? Des présidents et assesseurs de bureaux de vote absents, le recours au débotté à des réquisitions de fonctionnaires, la farce d’une impression-distribution des professions de foi et bulletins de vote aux mains d’un prestataire privé aboutissant à des impairs jamais connus dans leur acheminement aux électeurs. Et que dire des jeunes majeurs inscrits désormais automatiquement sur les listes électorales sans démarche volontaire ? 

Il va sans dire, le sens juridico-politique de « démocratie libérale » qui recouvre notamment un respect a minima d’un formalisme consacré par une constitution matérielle a vécu. « Nos » dirigeants capitalistes ne respectent plus grand-chose dans la vie publique, pas davantage l’ordre juridique fabriqué à leurs mains ? 

Tous ces tenants du désordre capitaliste, européistes et atlantistes dangereux pour la vie du pays, aussi bien les partis institutionnalisés de droite (le mensonger « Rassemblement national », les truqueurs « Républicains » et la « République en miettes »), la prétendue « gauche » (PS, , voire PCF et une fraction croissante de LFI) et les médias aux ordres sont sévèrement sanctionnés. 

Cela n’empêche pas les têtes de gondole de toutes ces formations politiques subventionnées par l’Union , le patronat et les banques (voire des banques étrangères comme le RN fossoyeur de la souveraineté nationale), de poursuivre tambouilles et magouilles pour des « alliances » dont se moquent éperdument les citoyens et les travailleurs de France. 

L’explosion de l’abstention ne traduit pas un désintérêt pour la politique. Encore moins la « stupidité » des électeurs, comme semblent oser le penser de plus en plus de barons professionnels de la politique – y compris au sein du RN lui aussi sévèrement sanctionné. Il révèle une fracture désormais irréversible entre des politiques qui défendent l’ordre établi, à commencer par la mortifère Union européenne du Capital, et des citoyens et des travailleurs plus que jamais conscients de l’impuissance – et de la corruption – des prétendus « représentants du peuple ». 

En effet, comment assurer l’émancipation et l’accomplissement des citoyens et des travailleurs totalement privés de leur souveraineté nationale et populaire confisquée par des instruments dont ils n’ont ni voix au chapitre ni contrôle (les euro, UE et OTAN des faux puissants qui les conduisent sans consentement démocratique) et, bien entendu, le capitalisme et ses institutions (FMI, OMC, Banque mondiale) dont pratiquement personne ne remet en cause l’hégémonie désastreuse pour nos conditions de vie. 

Voilà pourquoi, face à ce discrédit d’un ordre oligarchique capitaliste aux abois, Fadi Kassem et le PRCF mènent la campagne pour une Alternative Rouge et Tricolore en 2022 afin de bâtir une République démocratique et populaire au sein de laquelle tout le pouvoir appartient aux travailleurs et aux citoyens

Cela passe donc par une rupture absolue avec la Cinquième République autoritaire, avec le capitalisme répressif, avec l’UE fascisante et avec l’OTAN belliciste, mais aussi par une restructuration radicale de la vie médiatique (sous la des forces capitalistes) et institutionnelle à travers l’instauration du Référendum d’initiative citoyenne, la suppression des euro-régions et des euro-métropoles, la promotion de la démocratie directe ou encore la constitutionnalisation des assemblées à l’échelle municipale et départementale. 

Aujourd’hui, le Frexit progressiste constitue la seule alternative possible pour que les citoyens et les travailleurs reprennent l’initiative politique, à l’instar des fondateurs (surtout communistes) du Conseil national de la Résistance, et qu’adviennent enfin les « nouveaux Jours heureux » dont nous avons tant besoin et, ainsi, redevenir enfin maîtres de notre destin ! 

Avec FADI KASSEM et le PRCF, PORTONS L’ALTERNATIVE ROUGE ET TRICOLORE – Communiqué n°22 – 21 juin 2021