Records de dividendes pour les capitalistes en France !

La dernière étude du groupe Janus Henderson portant sur les versés aux actionnaires des 1200 plus importantes sociétés du monde confirme la réalité de la violence de l’ en France : notre pays se classe en tête des versés aux actionnaires. Un record arraché en faisant les poches des travailleurs en activité, privés d’emploi ou retraités, dont les salaires, indemnités et pensions sont attaqués de toutes parts par le régime Macron.

Ralentissement économique mais augmentation des dividendes

Cela pourrait sembler paradoxal mais le ralentissement économique mondial s’est accompagné, au second trimestre 2019, d’une augmentation des dividendes. Sur les trois derniers mois, ceux-ci s’élèvent à la somme record de 513,8 milliards de dollars !

Cependant, cette augmentation est à la baisse, traduisant au demeurant la réalité de la baisse tendancielle du taux de profit, facteur structurel intrinsèque de crise du système capitaliste.

Deux fois plus de dividendes payés en France qu’en Allemagne

Cependant la France fait figure d’exception. Les dividendes y ont une nouvelle fois bondi de +5.3%. La France est la championne hors catégorie du versement de dividendes en Europe avec 51 milliards de dollars versés. C’est près du double de ce qui est versé en Allemagne (38.5 milliards, en baisse de 11%).

Trois multinationales françaises figurent parmi les 10 premiers verseurs de dividendes : Sanofi (4e), BNP ( 6e) et Total (10e). Axa figure en 16e position, devant Apple, Samsung ou encore Microsoft !

Les dividendes versés aux capitalistes détenant les multinationales cotées en France sont 5 fois plus importants que ceux versés en Italie !

On le voit : pour les capitalistes, le régime Macron, c’est bon pied bon œil. Tout l’inverse des travailleurs qui, en gilets jaunes ou rouges, revendiquent augmentations de salaire et rétablissement des services publics mais subissent précarisation, baisse des indemnités chômage, des aides sociales et des pensions de retraite. Sans parler des plans de licenciements et des délocalisations qui se poursuivent.

JBC pour www.initiative-communiste.fr