Professeurs, élèves, parents d’élèves, ils sont tous mobilisés pour défendre le droit à l’éducation pour tous, un bac national garantissant l’égalité des droits et l’accès à l’Université. Ce soir, c’est bien tous ensemble pour stopper la réforme Blanquer du Lycée, cassant le Bac et préparant la privatisation et la mise en concurrence des lycées et pour refuser Parcoursup cette nouvelle réforme de l’Université instituant la sélection à l’entrée de l’Université qu’un large collectif occupe l’un des principaux lycées parisiens, le lycée Voltaire.

« Au lycée comme à l’université les recettes de Blanquer sont connues : elles garantissent assurément l’échec scolaire, l’exclusion d’un grand nombre d’élèves et la crise des vocations enseignantes » expliquent ensemble parents d’élèves et professeurs.

Les manifestants comprenant plusieurs dizaines de professeurs et de parents d’élèves issus d’une dizaine de lycées de l’Est parisien (Bergson, Hélène-Boucher, Paul-Valéry, Ravel…)  appellent les profs, parents et lycéens à manifester devant les établissements parisiens le 22 mai, jour de la grève nationale des fonctionnaires