Pour défendre le BAC et l’accès à l’Université, le lycée Voltaire occupé à Paris par des professeurs, élèves et parents d’élèves

Professeurs, élèves, parents d’élèves, ils sont tous mobilisés pour défendre le droit à l’éducation pour tous, un national garantissant l’égalité des droits et l’accès à l’Université. Ce soir, c’est bien tous ensemble pour stopper la réforme Blanquer du , cassant le Bac et préparant la privatisation et la mise en concurrence des lycées et pour refuser cette nouvelle réforme de l’Université instituant la à l’entrée de l’Université qu’un large collectif occupe l’un des principaux lycées parisiens, le .

« Au lycée comme à l’université les recettes de Blanquer sont connues : elles garantissent assurément l’échec scolaire, l’exclusion d’un grand nombre d’élèves et la crise des vocations enseignantes » expliquent ensemble parents d’élèves et professeurs.

Les manifestants comprenant plusieurs dizaines de professeurs et de parents d’élèves issus d’une dizaine de lycées de l’Est parisien (Bergson, Hélène-Boucher, Paul-Valéry, Ravel…)  appellent les profs, parents et lycéens à manifester devant les établissements parisiens le 22 mai, jour de la grève nationale des fonctionnaires