En direct des #manif17mai : grosse mobilisation et grève générale pour le retrait de la #LoiTravail

lutte des classes loi el khomri“C’est pas au patronat de faire la loi, la vrai démocratie elle est ici” voici l’un des slogans entendu dans les , de Grenoble à Lille. Complété d’un c’est pas à Bruxelles ou c’est pas au Medef de faire la loi puisque la , c’est la transcription d’un ordre de la Commission Européenne au gouvernement Valls, au service du grand patronat. un slogan lancé par le PRCF dans les manifs de 2003, déjà en réponse au et au “c’est pas la rue qui gouverne” du gouvernement UE MEDEF d’alors.

Et la mobilisation – malgré déjà près de 10 journées de mobilisation en deux mois et demi – est au rendez vous. Au contraire, le pour le retrait de la loi travail avance vers la convergence des luttes, vers la construction d’un rapport des forces pour faire entendre la voix de la majorité, celle de la classe des travailleurs.

Alors que plusieurs préfets – sur ordre du gouvernement – avaient pris de scandaleux arrêtés d’interdiction de manifestants contre divers militants antifascistes et anticapitaliste ainsi que des journalistes, la justice vient de condamner l’Etat à les supprimer :

Rappelons que c’est bien ces même prefets qui donnent les ordres de matraquer et de gazer les manifestants qui sont ici condamnés par la justice pour des atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d’aller et venir. Démocratie vous avez dit ? Force de l’ordre ?

Rappelons que le Comité contre la torture des Nations unies vient dans un récent rapport de condamner l’usage “excessif” de la force employée par les représentants de l’ordre ces derniers mois. Sont notamment explicitement mis en cause  “l’usage excessif de la force par la police et la gendarmerie ayant dans certains cas entraîné des blessures graves et des décès ” et il dénonce l’impunité des forces de polices coupables de ces violences.

Les chiffres : des manifestations partout plus grosses

Des centaines de milliers de travailleurs ont manifesté dans les grandes villes de France, sans compter les centaines d’autres rassemblements, blocages, opérations escargots et autres actions

  • Paris : 60 000
  • Marseille : 80 000
  • Nantes : 10 000
  • Lyon : 7 à 10 000
  • Toulouse : 8 000
  • Grenoble : 7 000
  • Saint Etienne : 5 000
  • Bordeaux : 5 000
  • Lille : 5 000
  • Toulon : 2 500
  • Montpellier : 2 000
  • Saint Nazaire : 2 000
  • Caen : plus de 2 000
  • Tour : 2 000
  • Rennes : plus de 1 000
  • Nice : plus de 1 000
  • etc…

Face au coup de force antidémocratique, le peuple répond par le blocage :

Au Havre, les manifestants bloquent le profit : 70% de l’activité portuaire à l’arrêt les stations services à secs.

Coupure de ligne électrique très haute tension dans l’Ouest

Blocage de la zone industrielle de Fos sur Mer dans les bouches du rhone. Des barrages filtrants ont été installés pour empécher l’accès des camions. Les automobilistes se montrent globalement très solidaires de l’action

Blocage du centre commercial val d’europe à Paris

Blocage à Saint Nazaire :

Blocage des voies express à Lorient :

Blocage du périphérique à Caen. Cette après midi des lycéens ont rejoint les barrages des routiers et le blocage a été reconduit

Blocage des dépôts de carburant et d’un centre logistique de Leclerc à Bordeaux

A Lille :
blocage des accès autoroutiers autour de Lille. Créant un blocage de l’accès à la métropole

A Nantes, blocage et violence patronale

Un patron a forcé le barrage avec son véhicule et agressé deux manifestants

A Perpignan:

Blocage de la raffinerie de Donges

A Nice et dans les alpes maritimes, 80% des réseaux de bus sont à l’arrêt et moins d’un ter sur trois circulent

Blocage de Rodez avec les Nuits Debouts

Dans le nord à Maubeuge, blocage de la zone commerciale

Jusque dans la creuse à La Souteraine

En direct des manifestations :

grosse mobilisation dans la rue, et ce malgré le déploiement de force policiers et les interdictions de manifester prise en application de l’Etat d’urgence par des préfets méprisant la démocratie.

Les militants du PRCF sont partout mobilisés. Distribution de tract, participation aux manifestations et aux actions, ils multiplient les actions. A l’image des militants du PCF38, présents dans la manifestation à Grenoble, pour donner de la voix et distribué plusieurs centaines de tracts pour appeler à la convergence des luttes en brisant les chaînes de l’Union Européenne. Dans un cortège très combatif de plus de 7 000 manifestants, plus du double du 12 mai. Une manifestation qui se réunie en assemblée générale avec les nuits debouts sur les pelouses de la place verdun devant la préfecture pour lancer la convergence des luttes et bloquer le profit comme y ont appeler les portes paroles de l’intersyndicale et de Nuit Debout.

A Lille

Casseurs ou policiers ? les deux sans doutes ?

A Marseille

A Nantes

A Lyon :

A Montpellier:

A Clermont Ferrand

Les actions de la CGT département par département :

Alpes-Maritimes

  • Traminots en à 100%
  • Cheminots en grève à partir de mardi soir

09 Ariège

  • Blocage de la zone industrielle de Pamiers

10 Aube

  • Déploiement à Bar-sur-Aube et Romilly, 3000 tracts et un argumentaire de 8 pages distribués

12 Aveyron

  • Blocage du rond-point central de Decazeville de 9h à 17h par 150 militants et 50 lycéens
  • 50 hospitaliers rassemblés devant l’ARS à Rodez

13 Bouches du Rhône

  • Pétrochimie en grève à partir de mardi soir pour 3 jour, AG vendredi pour décider des suites
  • GPMM (Grand Port de Marseille) : mise en débat d’une grève de 3 jours
  • Les routiers ont bloqué mardi matin la route sur Vitrolles et Marseille. Poursuite des barrages dans la journée

14 Calvados :

  • Blocage de 200 routiers depuis mardi 17 mai au matin

23 Creuse

  • Initiative de blocages de rond-point par 200 militants

31 Haute-Garonne

  • Deux permanences de députés ciblées ce matin (Catherine Lemorton et Christophe Borgel), l’une murée, l’autre décorée de tracts CGT.
  • Barrage filtrant à Airbus logistique

44 Loire-Atlantique

  • Saint Nazaire, opération péage gratuit

46 Lot

  • Distribution de tracts et rassemblement devant la mairie de Cahors
  • Rassemblement à l’hôpital d’Aiguille
  • Distribution de tracts à Figeac

55 Meuse

  • Distribution de tracts à Bar le Duc, Commercy et Verdun

57 Moselle

  • Metz : blocage du boulevard de la Solidarité

61 Orne

  • 4000 tracts distribués à Alençon sur les 4 entrées de la ville, appelant à la grève et à l’opération escargot du jeudi 19 mai.
  • Flers : opération escargot 16H30, départ rond-point des 5 Becs (appel CGT FO FSU Solidaires).
  • Grève et à opération escargot jeudi 19 mai.

62 Pas-de-Calais

  • Blocage de camions au péage de Bethune (90 militants)
  • Blocage complet de la zone industrielle Delta
  • Blocage à l’entrée de Boulogne-sur-Mer

65 Hautes-Pyrénées

  • Déploiement devant les lycées mardi matin ainsi que le centre commercial à Tarbes. Blocage de rond-points à 17h
  • Rassemblement mercredi 18 mai à 11h45 devant le conseil départemental

66 Pyrénées-Orientales

  • Initiative dès 6h30 du matin à l’aéroport de Perpignan pour interpeller les parlementaires
  • De 7h30 à 8h30 distribution de tracts péage autoroute Perpignan nord.
  • Les impôts trésor en intersyndicale sont bloqués pour le 8e jour
  • Les postiers de Rivesaltes en sont à leur 170e jour de grève.
  • Possible blocage des routiers mercredi 18.

67 Bas-Rhin

  • Des militants et des salariés d’entreprise de transport bloquent l’autoroute pendant 1h30

70 Haute-Saône

  • 200 personnes ont distribué des tracts ce matin
  • Blocage annoncé pour jeudi 19 mai

82 Tarn-et-Garonne

  • Permanence de député murée

84 Vaucluse

  • Rassemblement mardi 18 mai à 13h30 devant le commissariat d’Avignon
  • Actionjs sur la zone des Courtines jeudi 19 mai

source