#manif22mai Les fonctionnaires mobilisés contre la destruction de la Fonction Publique

des postiers – 22 mai 2018 – Montpellier Photo PRCF 34

Ce 22 mai l’ensemble des fonctionnaires était appelé à une journée de et de manifestations. La troisième depuis octobre 2017, à l’appel de l’ensemble des organisations de fonctionnaires. Une journée d’action interprofessionnelle réunissant également de nombreux salariés du secteur privé, les secteurs de l’Énergie, du Commerce et des organismes sociaux ayant également appelé à l’action. Présents en nombre également dans les cortèges, les étudiants et les cheminots mobilisés depuis des mois pour le retrait de la réforme du Bac et de l’Université et celui de la réforme ferroviaire, préalable au démantèlement et la privatisation de la SNCF.

Ces dernières semaines le régime Macron, pour complaire aux ordres de l’oligarchie capitaliste et de l’Union Européenne austéritaire, a multiplié les annonces visant au démantèlement de la . Alors que la compte déjà 940 000 personnels sous statuts précaires (sur 5,7 millions d’agents publics), soit plus de 16% des effectifs, le ministre de la a annoncé étudier la mise en oeuvre d’une généralisation du recrutement hors statut. Avec par exemple des contrats précaires de 5 ans pour les professeurs. Macron c’est la précarité pour tous. Mais les annonces c’est également le gel des salaires, pourtant déjà durement ponctionnés par les hausses de CSG et cotisation retraite alors qu’ils sont bloqués depuis des années, ainsi que la suppression de 120 000 postes de fonctionnaire, soit 4 fonctionnaires en moins pour chacune des communes de France.

Rappelons que les 4 milliards d’euros que coûtent chaque année la suppression de l’ISF permettraient d’embaucher immédiatement près de 100 000 infirmières et infirmiers ou aides soignants pour nos EPHAD, où ils font cruellement défaut !

Une nouvelle fois la journée a été marquée par une forte répression policière. À  Nantes, sur la ZAD, un jeune homme d’une vingtaine d’années a été grièvement blessé par une grenade lacrymogène explosive qui lui a arraché une main, le jeune militant a du être amputé.

Les militants du PRCF étaient présents partout en France dans les cortèges. Compte-rendu d’une journée de mobilisation réussie.

22 mai des et manifestations qui ont mobilisé

Ce sont plus de 140 manifestations qui ont rassemblé dans la rue les fonctionnaires avec plusieurs centaines de milliers de manifestants

quelques chiffres :

  • Paris : 50 000 manifestants
  • Marseille 45 000 manifestants déterminés sous la pluie
  • Toulouse : 20 000
  • Bordeaux :
  • Lille : 5 000
  • Lyon : 10 000
  • Rennes : 5 000
  • Nantes : 5 000
  • Rouen : 4 000
  • Montpellier : 3500
  • Strasbourg : 3 000
  • Nice : 2 000
  • Avignon : 2 000

Signe d’une mobilisation très forte, de nombreuses écoles et cantines étaient fermés, des vols annulés dans les aéroports, et les taux de grévistes ont été similaire à ceux déjà très élévés du 22 mars dernier, avec par exemple 30% de professeurs grévistes dans les écoles primaires. Ce sont tous les secteurs de la fonction publique qui sont mobilisés, des agents forestiers de l’ONF, patrimoine naturel des français qui est en voie de liquidation à ceux des finances, avec des centres des finances bloqués, notamment à Lille.

Intervention à l’assemblée générale intergare ce 22 mai à Paris  (PRCF 75)

Vidéo de la manifestation à Marseille avec le PRCF 13

La marée populaire se lève, tous ensemble, en même temps

Alors que le régime est totalement sourd à la colère légitime du peuple des travailleurs, il n’écoute que les milliardaires, à qui de suppression de l’impôts sur la fortune à celle de l’exit taxe en passant par la baisse de l’impôts sur le Capital, il donne des milliards d’euros. Comme l’indique ce soir la CGT dans un communiqué, de l’argent en France, il y en a et même beaucoup, puisque que ” la France est première au palmarès européen des dividendes versés aux actionnaires avec ces 46,8 milliards d’euros versés en 2018.”

Dès le 25 mai, l’intersyndicale de la fonction publique va se réunir, et les nombreux fonctionnaires, étudiants, cheminots, travailleurs du privé ou retraités qui dans les manifestations criaient ce 22 mai “Tous Ensemble” ou “Grève Générale” et encore “même macron, même combat”, ont l’espoir d’un calendrier de luttes mobilisateur et rassembleur.

D’ores et déjà, ce sont des dizaines de syndicats, d’organisations politiques dont le PRCF, et d’associations qui appellent à une marée populaire le samedi 26 mai 2018.

Oui, en ce printemps 2018, l’heure de la mobilisation populaire pour les droits des travailleurs a sonné.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Retrouvez le distribué par les militants du PRCF partout en France ce 22 mai

180508-Tous ensemble