#LoiTravail : au nouveau 49.3 qui se prépare à l’Assemblée Nationale le peuple répond RESISTANCE !

Vers un nouveau à l’Assemblée Nationale ?

loi el khomri-49-3Le projet de poursuit sa navette parlementaire, au cœur de l’été. Malgré les attentats le gouvernement poursuit l’adoption forcée de ce texte qui détruit le et répond ainsi aux injonctions de Bruxelles et aux réclamations du grand patronat. Un texte qui pourtant est rejeté massivement par les travailleurs de France. En témoigne les plus de 5 mois de mobilisation populaire, massive. Minoritaire, le gouvernement a déjà eu recours par deux fois à l’article 49.3 de la constitution pour interdire tout débat et vote à l’Assemblée Nationale.

Le 19 juillet le texte était de retour au Sénat, en 3e lecture, et les parlementaires devraient refuser de l’examiner. Une manière pour la droite de participer à son adoption, après avoir refusé de déposer une motion de censure début juillet à l’Assemblée Nationale. Le texte sera donc de retour aujourd’hui 20 juillet à l’Assemblée Nationale.

Manuel osera-t il à nouveau bafouer la démocratie, et alors que les français pleurent les victimes de l’attentat de Nice profiter de l’horreur pour utiliser à nouveau le 49.3 contre les travailleurs français ? Ce serait indécent.

71% des français toujours pour le retrait, une majorité pour la poursuite des manifestations

valls 49.3 sondageUn nouveau réalisé le 14 juillet par ODOXA pour le journal les Echos confirme la solide et durable opposition des français à la Loi Travail

71% des français sont ainsi mécontents de l’adoption de la loi travail. Seul 4% sont très satisfaits. L’opinion désavoue non seulement le gouvernement mais également le bloc LR FN qui claironne que cette loi n’aura pas d’impact. 59% des français jugent que la Loi Travail aura un impact important sur la situation sociale en France, prenant pleinement conscience de l’attaque gravissime pour les droits et la situation des travailleurs en France de cette destruction du Code du Travail.

Si les français de droite (PS et LR/FN) jugent que Martinez est l’un des principaux perdants de ces 5 mois de luttes, Martinez et la CGT ressortent gagnant dans l’opinion de gauche. D’ailleurs une large majorité des français soutient l’appel de l’intersyndicale de poursuivre les manifestations : 55% des français veulent la poursuite des manifestations. Un résultat identique à celui enregistré le 8 juillet dernier par l’institut de sondage au lendemain du second 49.3. Preuve que la détermination des travailleurs reste intacte.

Ce dernier résultat illustre une nouvelle fois que le blocs PS/LR/FN est minoritaire dans le pays : quand 55% des français soutiennent la poursuite des manifestations, les sympathisants du PS (66%) et de la “droite” (LR/FN)(51%) souhaitent la fin des manifestations. Mathématiquement, cela signifie bien que c’est bien les sympathisants de gauche qui sont majoritaires dans le pays.

 

Tous dans la rue le 15 septembre :

Répondant à la détermination populaire, l’intersyndicale a d’ores et déjà lancé un appel à une nouvelle journée de mobilisation nationale le 15 septembre prochain. Et les mobilisations se poursuivent durant l’été partout en France, annonçant une rentrée sociale déterminante pour les travailleurs.

JBC pour www.initiative-communiste.fr