#LoiTravail : -10 jour de congés, suppression des jours fériés et fin des 35h ? Ce qui vous attend si vous ne vous mobilisez pas ! #manif19mai

loi travail cadeau medefVous êtes tentés par la suppression de 10 jours de payés ? Travailler à Noël ou le 15 aout ? et faire 50h par semaine payées 35H ?

Alors la est faite pour vous. Sinon vous serez sans aucun doute dans la rue aujourd’hui avec les manifestants exigeant le retrait de la .

Car le passage au forfait annuel (le fameux forfait jour) pour les salariés non cadres (donc la fin des 35 h !) et la transformation des jours fériés en jours non chômés (donc travaillés !) sont des exemples de ce que vous promet la loi travail. Sans compter bien sûr l’inversion de la hiérarchie des normes permettant de faire voler en éclat les protections collectives par la loi, les statuts et les conventions collectives et l’organisation du dumping social et du chantage qui va permettre au patronat de faire baisser encore plus les salaires !

  • vous voulez savoir ce qu’il y a dans la loi travail en détail ? cliquez ici

Forfait jour : heures sup’ non payées, suppression de jours de congés, fin de la limitation du temps de travail. #Loitravailnonmerci

La loi travail prévoit l’extension massive du “forfait jour” pour le moment réservé aux cadres, soit disant aux “salariés indépendants dans leurs tâches”. Gageons que les patrons vont trouver chaque travailleurs très indépendants et autonomnes. Sans oublier de leur fixer toujours plus d’objectifs annuels ! Dans ce cas, fini la pointeuse, vous ne compterez plus vos heures. Et comme cela votre patron n’aura plus à vous les payer. Au passage, adieux les RTT pour ceux qui en bénéficient. Et puis vous ne serez plus soumis à cette abominable limitation du nombre d’heure maximum de travail quotidienne ou hebdomadaire. A vous la liberté de travailler 60 h par semaine pour remplir vos objectifs ! Rappelons que c’est la journée de 8H revendication historique du mouvement social du XIXe s a fait l’objet d’une loi en 1919.

Hollande et Vals loi Travail 2016 UE._01Quand on vous dit que l’Union Européenne qui a donné l’ordre de la loi travail c’est le progrès social et que l’UE protège (l’oligarchie capitaliste) vous devriez le croire non ? En effet la loi travail n’est que l’application des ordres données par l’Union Européenne au gouvernement Valls http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_france_fr.pdf)

Mais rassurez vous, l’article L3121-58 vous protège, puisque votre employeur devra s’assure que votre charge de travail doit rester “raisonnable” : elle le sera du moment que vous serez compétitif !

La loi travail déteste les jours fériés

Ouf, la loi travail ne supprime pas les jours fériés (11 jours – article L3133-1). Mais en vertu du prétendu dialogue social, ils deviennent négociables (à l’exception du 1er mai). Un accord d’entreprise ou d’établissement ou à défaut un accord de branche, définira les jours fériés chômés. En clair, les jours fériés pourront ne pas être chômés. Votre patron pourra vous faire un beau cadeau : travailler le jour de Noël.

Et même pire l’article L 3133-3-3 précise « À défaut d’accord, l’employeur fixe les jours fériés chômés. » Autrement dit si vous voulez 11 jours fériés sans travailler (ce qui jusqu’à présent était la définition d’un ) et que votre employeur dans la convention ne veut en accorder aucun, c’est lui qui aura le dernier mot : bel exemple de négociation et de dialogue social. Logique de la part d’un gouvernement qui impose par la force avec le 49.3 une loi au service exclusif de l’oligarchie capitaliste directement dictée par le MEDEF et la Commission Européenne.

JBC pour www.initiative-communiste.fr site web du PRCF – Infos, actus actions par et pour les travailleurs