Le plateau du JT de France 2 envahi le 8 avril 2014. Capture d’écran France 2 / Twitter

Il faut remonter très loin en arrière pour voir des salariés “des intermittents du spectacle” envahir un plateau Télé (France 2) pour se faire entendre. Un mode d’action qui devrait faire école pour que, enfin, les médias et notamment les médias publics donnent plus souvent  la parole aux salariés qui luttent contre les mesures d’austérité et contre les patrons voyous. Si la direction de la chaîne ne peut pas se  laisser dicter ce qu’ils passent sur le journal, ils ont le devoir par leur statut de chaîne publique d’informer les téléspectateurs des luttes et revendications de ceux qui créent les richesses du pays.

La Commission Lutte

il est vrai que les médias audiovisuels ne peuvent pas tout faire, trop occupé à faire la promotion de la PME Le PEN

Mardi 8 avril 2014, une trentaine de manifestants, intermittents du spectacle,  a investi le plateau du journal télévisé de france 2 alors que celui-ci  approchait de sa fin. Il s’agissait de dénoncer la nouvelle convention assurance chomage.

David Pujadas a choisi d’interrompre l’antenne. Le directeur de France 2 Eric Monié a déclaré : Une quarantaine de manifestants ont investi le plateau peu après 20h15, pendant la diffusion d’un sujet. On a immédiatement décidé de couper le journal. Il s’agit d’une procédure normale. On ne peut pas se laisser dicter ce que nous passons dans notre journal. C’est une ligne que l’on ne peut pas franchir »…..

source