Les riches sont les plus gros utilisateurs de la voiture, les travailleurs les plus gros marcheurs.

Toute occupée à marginaliser le rail, dont les travailleurs sont coupables du crime impardonnable à ses yeux d’être trop organisés, trop combatifs, trop rouges, si souvent à la pointe des luttes ouvrières, la haute bourgeoisie s’applique depuis l’après-guerre à présenter l’automobile individuelle comme un moyen de transport populaire, à grands coups de subventions et de propagande. L’extrême-droite prétend ainsi défendre le peuple en poursuivant la politique du tout-routier et en s’opposant au chemin de fer, soi-disant trop cher et réservé aux riches. Mais est-ce vraiment la réalité ? Certes, les politiques euro-capitalistes délétères de sabotage du service ferroviaire, de développement hypertrophié du transport routier n’ont pas épargné la classe ouvrière et l’ont hélas en partie détournée, de force, des transports collectifs et notamment du train. Malgré tout, ceux qui utilisent le plus la voiture individuelle dans la France actuelle ne sont pas les travailleurs les plus humbles, qui sont au contraire plutôt ceux qui se déplacent le plus à pied et à vélo, comme l’analyse l’infographie ci-dessous : http://carfree.fr/index.php/2021/05/14/les-marcheurs-sont-ceux-qui-marchent-le-moins/ issue de l’enquête déplacement de 2010.

Dans les prochains jours, alors que le régime Macron exécutant les ordres de la Commission européenne met en place des Zones à Faibles Émissions pour exclure les pauvres et leurs voitures des centres villes, www.initiative-communiste.fr reviendra en détail sur cette question. À suivre.

Les déplacements en France :

voici les résultats de l’enquête déplacement ménage 2019, publiée en 2021

  • 181 millions de déplacements quotidiens locaux (moins de 80 km) soit environ 3 par personne et par jours
  • 1h02 de transport par jour, soit + 6 minutes par rapport à 2018, en moyenne les déplacements durent 20 minutes
    • voiture : 19 min (+3 min)
    • à pied : 14 min (+1 min)
    • vélo : 18 min (+2 min)
    • transport en commun : 41 min (+4 min)
  • la part des modes de transports dans ces déplacements
    • voiture 63%
    • marche à pied 23.5%
    • transports en commun 9.1%
    • vélo 2.7%

La part des modes de déplacement varie selon la forme d’urbanisme du lieux de résidence. Avec une prépondérance massive de la voiture dans les zones rurales et villes et agglomérations moyennes, mais une progression des autres modes en agglomération parisienne et dans les villes de plus de 100 000 habitants.