Les néonazis ukrainiens du bataillon AZOV interdits à Nantes

JRCF antifaDès l’information connue, les militants du avaient appelé à participer à la mobilisation pour empêcher que ce tienne à une manifestation de propagande avec les milices nazies du bataillon AZOV.

La mobilisation a payé : les pétitions, appels téléphoniques, courrier et l’appel à la mobilisation ont obligé le préfet de la Loire-Atlantique a interdire la réunion prévue dans la ville samedi 16 janvier et organisée par le groupe néonazi White Rebels Crew à la participation du bataillon de la garde nationale ukrainienne “Azov”

Les néonazis ukrainiens du bataillon AZOV interdit à Nantes

Elle devait avoir lieu samedi, dans un lieu inconnu, à Nantes. Une conférence en présence d’un ancien volontaire du régiment Azov, organisée par un groupe néo-nazi, a été interdite par le préfet de Loire-Atlantique. Un arrêté a été publié ce mardi sur le site Internet de la préfecture, dans lequel il est notamment décrit le «risque établi d’apologie d’actes de violence, du racisme ou du nazisme», si une telle rencontre se tenait.

L’arrêté considère que la réunion représente un risque établi “d’apologie d’actes de violence, du racisme ou du nazisme”. Il précise que “le respect de la liberté d’expression ne fait pas obstacle à ce que le préfet, dans le cadre de l’état d’urgence, interdise une réunion de nature à provoquer ou à entretenir le désordre”.

De son côté, la maire de Nantes Johanna Rolland a indiqué s’être assurée qu’aucune salle municipale n’allait recevoir cette réunion. «Je condamne fermement ce groupe, l’idéologie qu’il porte et toute réunion de ce type», écrit-elle dans un communiqué. (source)

il serait cependant tant que la maire de Nantes tire les conclusions de cette déclaration, notamment en exigeant du gouvernement, qu’il cesse d’apporter son soutien à la de Kiev, finançant et armant ce type de milices qui sèment la haine et la désolation en et dans le Donbass, qui menacent la paix en europe.

A Nantes, des fascistes veulent faire la propagande des bataillons nazis AZOV ! Résistance !

les insignes nazis du bataillon Azov

les insignes nazis du bataillon

L’agence de presse du Donbass (DNI press) alerte contre la tenue à d’une conférence de propagande du bataillon AZOV. Un groupe fasciste nommé « White Rebel Crew » annonce en effet sur sa page Facebook la tenue de cette conférence « avec un ancien engagé volontaire du bataillon Azov (toujours actuellement actif au sein de la Misanthropic Division) et un ancien volontaire du  ».

Comment ne pas s’offusquer que des néonazis affichant les symboles de la de si sinistre mémoire en France puissent venir faire leur propagande à Nantes ? La mairie restera t elle sans réagir ? Il est vrai que le gouvernement PS est l’un des plus actifs soutiens de la mise en place par l’ à Kiev. Il est vrai que cette junte, ses oligarques, ses milices fascistes et la guerre qu’elle mène actuellement contre les populations civiles du Donbass, contre les travailleurs dnieprpropetrovsk.est.a.nousukrainiens et contre nos camarades communistes dont le parti est désormais interdit est directement financée par nos impôts via les subventions de l’Union Européenne. Que sont président et son premier ministre représentant d’un gouvernement comprenant des néonazis ont été très officiellement reçus à l’Elysée.

Ca suffit !

Contre ce type de manifestation, il n’est qu’une seule réponse le front antifasciste, patriotique et progressiste. Tous ensemble contre le !

Le PRCF appelle toutes les forces progressistes à une riposte unitaire.

RAA spécial n° 4 du 12 janvier 2016 interdiction AZOV NANTES