Le régime Macron interdit de manifester pour défendre son suzerain Trump et l’impérialisme raciste américain.

Tandis que dans les rues de New York les manifestants défilent contre le racisme et le capitalisme, en France le régime Macron réprime. À coups de matraque, de grenades, d’amendes et d’arrestations.

À Marseille, ce 4 , l’Union Départementale CGT appelait à manifester sous les fenêtres du consulat des États-Unis à Marseille. Près de 2000 manifestants rassemblés par groupes de moins de 10, dans le respect des gestes barrières, mais menacés par des centaines de CRS en arme barricadant les accès à la préfecture de région et au consulat. Une image terrible illustrant la nature fascisante du régime macron, complice et vassal du régime Trump.

Le PRCF de Marseille y était. Dans son intervention, le secrétaire de l’UD CGT 13 Olivier Mateu a montrer le lien entre violences policières et exploitation capitaliste.

A Paris, le préfet Lallement a également interdit deux manifestations antiracistes qui devaient se tenir devant l’ambassade américaine à Paris. Faisant barricader dès le 5 juin les accès à l’ambassade. Pour le régime Macron, il ne faut pas que les oreilles des ambassadeurs américains en France puisse être effleurées par la dénonciation du régime raciste et fasciste, héritier du génocide des peuples amérindiens et de l’esclave, continuateur de la ségrégation raciale et de la colonisation du continent américain.

Cette répression tout azimut intervient alors que la presse d’investigation en ligne vient de révéler le contenu raciste d’un groupe facebook privé rassemblant des milliers et milliers de policiers. Et ce au moment même ou devant la représentation national, le ministre de l’intérieur Castaner faisait pression pour interdire toute forme d’enquête, de procès et de sanctions, proclammant contre l’évidence l’absence d’éléments violents et racistes au sein de la police . Il est vrai que les forces de répression, sont désormais le seul argument et le seul soutien du régime Macron qui ne se maintient plus que par la force. C

Les manifestations bravent l’interdiction des libertés démocratiques de Macron et de ses matraqueurs

A Lille violente répression et fichage des manifestants

A Strasbourg

3000 manifestants à Rouen

A Clermont

JBC pour www.initiative-communiste.fr

Commentaire de lecteur “Le régime Macron interdit de manifester pour défendre son suzerain Trump et l’impérialisme raciste américain.