Le Pen s’allie aux royalistes d’extrême droite de l’Action Française : le FN est antirépublicain , Macron aussi !

s’allie aux royalistes d’ de l’ contre la République

combatre le fn et ses idéesA force de campagne de dédiabolisation médiatique, le système essaye de masquer ce qu’est le FN. mais les actes de ses dirigeants devraient ouvrir les yeux du plus grand nombre et ce d’autant plus que le FN et la famille Le Pen ne cessent de tomber le masque.

C’est ainsi que l’on apprend que la petite fille Le PEN, , n°2 du FN après sa tante Marine Le Pen, participera le 7 mai 2016 au coté de Robert Ménard à un colloque de l’Action Française au titre évocateur : Je suis royaliste, pourquoi pas vous ?

Ce n’est pas parce que les éditorialistes de la presse et des médias de l’oligarchie prétendent que le FN évolue qu’il a changé. Chassez le naturel et il revient au galop. Et les thèmes de ce colloque en dise long sur l’engagement du FN :

Entre autres  « Que sont devenues les promesses de 1789 ? » et « La France n’aurait-elle pas besoin d’un roi ? ».

LES LEPENISTES TOMBENT LE MASQUE « REPUBLICAIN ».

Le FN ne cessait, ces derniers temps, de mettre de l’eau dans son discours “social”. Dame, il ne faut pas effaroucher le MEDEF, qui est le vrai maître de ce pays.

Marion Le Pen avait aussi très clairement expliqué sur France-Inter qu’elle ne voulait pas sérieusement claquer la porte de l’euro et de l’UE : il ne faut pas cabrer non plus les adeptes de la construction européenne, qui est le cœur de la stratégie de classe du capital contre le travail.

La boucle est bouclée et le FN « relativise » désormais, par la bouche de Marion Maréchal Le Pen, l’idée même de République. Il suffit de lire les déclarations de la député frontiste mise en exergue par ses amis de l’Action Française :

« Qui n’a pas vibré au sacre de Reims et à la Fête de la Fédération n’est pas vraiment français », M Le Pen en meeting à Toulon  lors de la campagne des régionales 2016.

Ou encore

marion marechal le pen croisade religieuse racisme xenophobie« Il y a des monarchies qui sont plus démocratiques que certaines républiques. Je ne comprends pas cette obsession pour la République. Pour moi, la République ne prime pas sur la France », Marion Maréchal-Le Pen dans un entretien en juin 2015 à la revue Charles .

Mais non, le FN, on vous le jure « n’est pas d’extrême droite »…

AUSSI !

sarko le pen fn, LR UMPEN, brun bonnetmais l’Action Française convoque également le banquier devenu ministre de l’économie Emmanuel Macron qui se revendique plus royaliste que socialiste :  « La démocratie comporte toujours une forme d’incomplétude, car elle ne se suffit pas à elle-même. Il y a dans le processus démocratique et dans son fonctionnement un absent. Dans la politique française, cet absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n’a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif : le roi n’est plus là ! » a ainsi déclaré le ministre des finances à l’hebdomadaire Le 1 . Bas les masques

Pour sur Macron, quelle « modernité », il est vraiment « ni de gauche ni… de gauche » !

JBC & GG pour www.initiative-communiste.fr