Jeunesse et logement : contre le scandale agir avec les JRCF !

et : Sept jeunes sur dix rencontrent aujourd’hui des difficultés pour se loger…

jrcf logoVoila le constat amère réalisé par l’Observatoire de la jeunesse solidaire, de l’Association de la fondation étudiante pour la ville.

Alors qu’il y a 2,6 millions de logements vacants en France, le nombre de gens privés de domicile personnel atteint presque les 700 000. Les personnes vivant dans des conditions de logement très difficiles sont, eux, aux nombre de 2,8 millions. Dans la 6e économie la plus riche du monde !

Concernant les 18-28 ans ne vivant pas chez leur parents, 29% vivent dans un logement trop petit et ont des difficultés à se chauffer… 21% ont déjà des découverts bancaires et 17% sont en retard de paiement…

Logement étudiant : 2,3 millions d’ boursiers / 169 000 places par les Crouss !

Notre pays compte 2,3 millions d’étudiants. Un peu moins d’un tiers d’entre eux sont boursiers, mais le CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) qui se charge de loger les étudiants ne propose aujourd’hui que 169 000 places. N’y a t-il pas là un problème majeur ?

Nous, jeunes et étudiants, ne sommes nous pas le futur de ce pays ?

JRCF LogementUn logement décent est la moindre des choses pour une jeunesse qui étudie et qui travail ou qui recherche un travail. Cela est même essentiel !

Alors que la plupart d’entre nous n’allons pas forcément chez le médecin par manque d’argent, certains ne vivent pas dans des conditions favorables à une bonne santé.

Alors que les étudiants ont à réussir leurs examens, les frais de loyer, d’alimentation et de transport, qui sont les trois plus grosses dépenses des jeunes vivants seuls, les obligent à travailler le soir et le week-end, empiétant ainsi sur un temps d’étude important. Ainsi, pour les étudiants travaillant plus de 16h par semaine, le taux de réussite aux examens est de 38%, au lieu de 55,8% pour ceux travaillant moins de 16h.

Il serait grand temps de rappeler à nos dirigeants que le logement est la première des nécessités pour l’ensemble de la population et, de plus, un droit constitutionnel :

“La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. (article 10 du préambule de la Constitution du 27 Octobre 1946)”

Il est temps d’agir, tous ensemble, pour un logement décent pour tous, pour sortir de ce système capitaliste qui remplis les poches de l’oligarchie en exploitant les travailleurs, en piétinant le présent et le futur de la jeunesse ! Rejoins les pour passer à l’action !

Sources des chiffres : Fondation Abbé Pierre