Info Luttes – Loi Travail : plus un pas en arrière pour la classe ouvrière – N° 18 – Semaine du 1er au 8 mai 2016

Poing IC Luttes info lutteDes milliers et des milliers de travailleurs ont défilé à travers le monde à l’occasion de ce 1er mai 2016 pour la solidarité internationale mais aussi pour de meilleures conditions de vie pour ceux qui sont créateurs de richesses (les prolétaires). En France, les confédérations syndicales Françaises CGT, FSU, FO et Solidaires continuent dans leur logique de manifestations à répétitions, qui démobilisent les travailleurs et qui n’a aucun impact sur le pouvoir et sur l’économie du pays, alors que monte de la base l’appel à une grève générale et au blocage des profits pour mettre à genoux le gouvernement Valls-Medef-UE pour ce qui concerne la “Loi Travail”! Un échec sur la «Loi travail» serait un recul terrible pour la classe ouvrière et un recul incommensurable de notre société. A l’inverse, une victoire permettrait de redonner un élan formidable pour créer les conditions de la mise en place d’ un pouvoir populaire.
C’est pourquoi le PRCF et sa Commission Luttes appellent les travailleurs du privés, du public, les lycéens et les étudiants à débattre sur leur lieux de travail, ainsi que dans les rassemblements sur l’opportunité d’une grève générale reconductible et à appeler les organisations syndicales à prendre toutes leurs responsabilités pour la poursuite d‘un grand mouvement social.

La commission luttes du PRCF

Les grèves en cours

quelques unes des dizaines et dizaines de grèves qui ont lieu partout dans le pays. Ne croyons pas qu’il n’y a pas de luttes. Partout les travailleurs, malheureusement sans bénéficier de l’aide du tous ensemble et en même temps, mènent des luttes dures, courageuses. Avec des victoires

  • Grève de usines Bosch Rexroth à Vénissieux
  • Grève des Hôpitaux de Saint-Maurice
  • Grève dans les cantines à Montpellierrève dans les cantines de Montigny-lès-Cormeilles
  • Grève des trains SNCF – TER en Picardie
  • Grève des bus Zoom à Chalon-sur-Saône
  • Grève chez Bodycote à Billy-Berclau
  • Grève au Théâtre d Vienne
  • Grève dans la commune de Saint-Joseph
  • Grève à l’hôpital de Digne-les-Bains
  • Grève chez FC à Valence

Les prochaines grèves

  • journée d’action nationale pour le retrait de la Loi Travail
  • Grève chez Réseau de Transport d’Electricité (RTE) menacé de privatisation partielle
  • Grève à l’hôpital Purpan à Toulouse
  • Grève à la compagnie aérienne Aigle Azur
  • des agents de la SNCF
  • Grève des transporteurs routiers

Point sur les luttes

Le personnel hospitalier du CHU de Toulouse en grève, mardi 3 mai
Actu Côté Toulouse, 2 mai 2016 :
Les syndicats du CHU de Toulouse ne décolèrent pas suite à des propos qu’aurait tenu la directrice de projet et déléguée du pôle femme-mère-couple, lors d’une CHSCT du vendredi 8 avril 2016 à l’hôpital Paule de Viguier de Toulouse.
Dans un communiqué, publié vendredi 29 avril, les quatre syndicats du CHU de Toulouse – à savoir la CGT, CFDT, FO et Sud – appellent le personnel hospitalier à débrayer, mardi 3 mai 2016 à 14 h 30, et se donnent rendez-vous à l’arrêt Purpan du tramway.

Répression à Paris
Plusieurs dizaines de milliers de personnes (70.000 selon la CGT) ont manifesté ce dimanche 1er Mai à Paris pour le retrait de la loi El Khomri.

Les forces de répression ont scindé le cortège en deux, et finit par disperser la manifestation à coup de lacrymogènes. Comme le dit un militant CGT à l’AFP, « Les flics ont rompu le cortège, c’est la première fois qu’on voit ça un 1er Mai. La provocation vient d’eux ». « C’est pas les casseurs qui ont arrêté le cortège, c’est les flics », a-t-il ajouté.

Répression à MarseilleCinq interpellations à Marseille lors de la manifestation du 1er Mai
France 3 Provence-Alpes, 1er Mai 2016 :
Les salariés se sont réunis sur le Vieux-Port, malgré un fort vent, pour entamer la marche du 1er mai, jusqu’à la Joliette. Salariés du public et du privé sont d’un même cortège pour leurs préoccupations liées à l’emploi. Mais le projet de loi Travail reste au coeur des revendications.
Sept arrestations avant même le départ de la manifestation syndicale du 1er Mai. Des cordons de CRS filtrant les abords du Vieux-Port d’où devait démarrer la manifestation ; contrôles au faciès, fouille des sacs à dos, les forces de police avaient décidé de mettre la pression sur les manifestants.
Un responsable de SUD Éducation et un militant de la CNT font partie des personnes interpellées.

Les intermittents prolongent l’occupation du Théâtre national de Toulouse
France 3 Midi-Pyrénées, 29 avril 2016 :
La Coordination des intermittents et précaires de Midi-Pyrénées (CIP-MP) a voté vendredi la prolongation jusqu’à lundi de l’occupation du Théâtre national de Toulouse (TNT) débutée jeudi.
L’occupation est prévue jusqu’à lundi matin, date de la nouvelle assemblée générale, a-t-on indiqué de source syndicale, précisant que cette occupation ne « vise pas à empêcher les répétitions et les représentations ».