IBM traite ses salariés comme des pions, les “vendant” à Manpower, mais les salariés résistent !

En avril 2016 la direction d’ France et son équipe de DRH convie les 100 secrétaires d’IBM France pour leur annoncer qu’elles étaient vendues à Manpower Group.  Sur ce, elles font appel aux organisations syndicales qui en intersyndicale défendent les secrétaires en dénonçant l’illégalité de la procédure. À ce jour, les procédures au TGI de Nanterre ainsi que le CPH de Nanterre n’ont toujours pas statué sur le devenir des 100 secrétaires.   Cela n’a pas empêché la direction d’IBM de les transférer au 1 mars 2017 chez MGSE, sous groupe de Manpower.

À ce jour, n’ayant toujours pas eu d’élections professionnelles chez MGSE, un groupe de secrétaires a créé le syndicat MGSE avec l’aide de la Cgt IBM France.  Ci-joint leur premier tract qui sera distribué à toutes les secrétaires.

À l’évidence, ce cas qui est très loin d’une exception démontre ce qu’est la réalité des rapports d’exploitation entre patronat et salariés : la dégradation des droits des travailleurs, leur mise sous pression avec les licenciements facilités, la fin du CDI, le dumping social généralisé avec la fin de la primauté de la  loi de la République sur la loi du patron, toutes mesures que Macron aux ordres de l’UE et du MEDEF va imposer durant l’été par la force et par ordonnance et qui vont encore aggraver la condition des travailleurs en France

Tract CGT n° 1 MGSE – vF