#FrontSyndicaldeClasse La grève du 12 septembre se prépare dès maintenant : contre la guerre éclair de Macron!

La loi d’habilitation des a donc été votée par une assemblée de députés godillots, ce qui signifie que Macron et le MEDEF vont profiter de l’été pour mener une violente guerre- éclair contre les travailleurs, et ainsi appliquer scrupuleusement les ordres de la Commission Européenne. Rappelons que dans la foulée, Macron a annoncé s’en prendre aux retraites et à l’assurance chômage, deux des autres points sur lesquels justement Bruxelles a donné des ordres précis. Face à cette nouvelle euro offensive, s’inscrivant dans la poursuite de l’attaque anti -peuple avec la Loi Travail, la résistance s’organise et s’amplifie.

Manifestations le 12 juillet et le 14 juillet, et également partout en France, dans les entreprises, des actions. Les syndicalistes de lutte du , présents aussi bien à la qu’à la FSU témoignent auprès de la rédaction d‘Initiative Communiste du bouillonnement qui a lieu à la base des confédérations syndicales, bien loin de l’attentisme qui semble transparaître au sommet des centrales. Il est vrai que c’est de la responsabilité de chacun de se mettre en mouvement là où il est, sans attendre. La grève générale, le tous ensemble et en même temps, ça se construit.

Ces manifestations, ces grèves, ces actions qui se multiplient et devront grandir, s’unir, pour faire converger le tous ensemble et en même temps, sont indispensables pour que la résistance monte dès maintenant, pour qu’à la rentrée, une puissante mobilisation sociale, un véritable front populaire mette en échec Macron-UE-MEDEF pour défendre et pourquoi pas étendre les droits des travailleurs : salaires, emplois, libertés… il y a beaucoup à perdre en n’agissant pas, il y a beaucoup à gagner en passant à l’action.

Mobilisation contre la loi travail : ça se prépare sur le terrain !

Mobilisation maximale en vue du 12 septembre.

À cette date, la CGT appelle un maximum de personnes à manifester, avec un mouvement de grève générale, contre la loi travail et les ordonnances Macron.

La mobilisation s’amplifie et se prépare partout sur le terrain, dans les entreprises.À l’image par exemple du Val-d’Oise où devant la préfecture de Cergy, la CGT 95 a organisé une action d’information et de mobilisation. Une action pour le tous ensemble et en même temps avec le soutien des salariés de Semperit qui, à Argenteuil, sont menacés de licenciement.

Même si dans les médias du système, tout acquis à Macron et au programme ultra- libéral dicté par le MEDEF et imposé par l’Union Européenne, ces luttes et ces actions sont peu visibles, des centaines d’actions de ce type se multiplient partout dans le pays : la résistance sociale, le front populaire tous ensemble et en même temps a déjà commencé !

 


L’appel de la CGT Île de France à l’action

L’appel du SNES enseignement supérieur à la mobilisation

Laisser un commentaire