François Hollande à France Inter : Interactivement dédié à Patco, Miss Clark et Guetta

France_InterConsécration pour Patrick Cohen et les équipes du : servilité et eurolatrie sont récompensées ; le sous-prefet de l’Union Européenne, serviteur du MEDEF François Hollande choisi de venir faire la promotion de l’audace patronale sur les ondes de cette émission.

Il est vrai qu’il est sûr de ne pas y être trop mis en difficulté. Force est de constater que si les éditorialistes du très patronal journal les Echos y tiennent tribune, le temps de parole des travailleurs y est réduit à une portion infénitésimale. Et quand aux communistes surtout s’ils sont pour la sortie de l’UE, et bien ils sont tout simplement censurés.

Pourtant, sur une radio de service public, on est en droit d’attendre un minimum de pluralisme de la part d’un média qui nous appartient. : De l’air à France Inter

Lire aussi : interactive vraiment la matinale de France Inter ?

Médias les assistés du système : les chiffres

 

GUETTA C’EST PAS MOI ! par Georges Gastaud  Interactivement dédié à Patco, à Miss Clark

Chaque matin, Patrick Cohen

Fait merveille sur France-Inter

En pourfendant les deux Le Pen :

Bobos du monde, soyons frères !

 

Mais quoi qu’en dise la Marine,

« Inter » c’est pas « Radio-Bolcho » :

Guetta, Legrand et la Charline

Détestent surtout les cocos !

 

Ne leur parlez pas de Lénine,

–          Au secours, le Goulag revient ! –

Quant à la patrie de Poutine,

Elle n’a jamais rien fait de bien !

 

Il faut envahir la Libye,

La Syrie, sauver l’Ukrainien…

Tant pis s’il est un peu nazi,

Parfois d’un mal peut naître un bien !

 

C’est pour notre bien qu’aux aurores,

Bernard Guetta nous circonvient :

PLUS de guerres, des blocus encoOOOOre,

PLUS d’Europe, Delors reviens !

 

La France, ce pays sinistre

« Même pas cap’ » de suivre Berlin,

Est trop anticapitaliste,

Dominiq’ Seux prêche au matin !

 

Le cheminot bloquant les voies,

L’aviateur occupant les pistes,

Accros aux acquis d’autrefois

Sont tous d’affreux corporatistes !

 

Macron, Valls, voilà la vraie gauche

Chère à Gattaz, à Angela !

Pragmatique, il y a trop d’embauche

Stable, mettons tout à plat !

 

Mais bientôt, comble d’insolence,

Pour pimenter ce gris morning,

Miss Pascale Clark fait ses avances

A Pat Co devenu bling-bling !

 

De vos matinees conformists

Emaillées de franglais branché,

La Le Pen point ne s’en attriste :

C’est vers ell’ que vous rabattez !

 

Quand l’émission «  »

Enfin tend au peuple un micro,

C’est tout aussitôt qu’elle l’en prive :

Guetta garde le dernier mot !

 

Pendant ce temps le peuple geint :

Salaire, emploi, tout est en berne !

Qu’importe au bobo parisien,

« Come on ! » sur la radio moderne !