Poing IC Luttes info lutteFace à ce gouvernement intransigeant et répressif, si nous voulons gagner cette bataille décisive pour l’avenir de notre jeunesse, du monde du travail et pour la France, il y a urgence à ce que les organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires, ainsi que les organisions lycéennes et d’étudiants appellent tous les salariés, retraités, étudiants, chômeurs, qu’ils soient français ou étrangers, à construire démocratiquement « en bas », la convergence des luttes et à mettre en place démocratiquement les conditions d’une grève générale reconductible interprofessionnelle sans hésiter à aller vers le blocage des profits capitalistes pour exiger du gouvernement en plus du retrait de la Loi Travail :

  • la reconstruction des services publics (Éducation nationale, SNCF,EDF/GDF, Poste, Équipement, Université, Recherche publique etc.), de la Sécurité Sociale et des retraites par répartition (avec retour aux 60 ans pour 37 ans ½ de cotisation pour tous, études et temps de chômage et de précarité compris), de l’indemnisation du chômage,
  • la relance du produire en France industriel et agricole (avec ouverture partout de dialogues des organisations de jeunes et de salariés avec les agriculteurs et les artisans en lutte), l’interdiction des licenciements et des délocalisations, la renationalisation franche des grandes entreprises privatisées ou semi-privatisée,
  • La relance du logement social,
  • le retrait de l’ensemble des contre-réformes dictées par le MEDEF et l’UE depuis la mise en vigueur de Maastricht avec le soutien des gouvernements maastrichtiens successifs,
  • le retrait des lois liberticides menaçant les libertés syndicales, civiques et individuelles.

Pour ce faire, débattons partout sur le temps de travail, dans les amphis, à l’interpro. ou par tout autre moyen faisant l’accord des salariés et des étudiants, de nos cahiers de revendications respectifs, d’une plate-forme revendicative nationale unitaire et surtout, d’une immense et urgente MANIFESTATION NATIONALE DE COMBAT

Secteur Luttes du PRCF


PRCF – INFO LUTTES – N° 17 – Semaine du 25 au 30 avril 2016

Les grèves en cours

  • Grève des bus Envibus à Antibes
  • Grève dans les cantines de Rouen
  • Grève chez KFC à Valence
  • Grève chez XPO Logistics
  • Grève chez Lisi-Creuzet à Marmande
  • Grève dans les transports à Rouen
  • Grève à l’Ehpad des Carmes à Bordeaux
  • Grève dans les cimenteries Calcia
  • Grève chez Webhelp à Lacroix-Saint-Ouen
  • Grève au Centre Hospitalier du Val d’Ariège

Les prochaines grèves

  • Grève SNCF le 26 avril 2016
  • Grève générale et nationale le 28 avril 2016
  • Grève des Hôpitaux de Saint-Maurice dès le 2 mai 2016
  • Grève dans les cantines à Montpellier à partir du 2 mai 2016
  • Grève à la compagnie aérienne Aigle Azur du 5 au 8 mai 2016
  • Grève à la compagnie aérienne Aigle Azur les 14 et 15 mai 2016

Brest. La grève des Atsem se poursuivra lundi

Le Télégramme, 22 avril 2016 :

Au 4e jour de grève, près de 80 Atsem, soutenus par des parents d’élèves et des enseignants, se sont retrouvés devant la mairie de Brest à 12h, ce vendredi. Non convaincus par les propositions de réorganisation de leur temps de travail, formulées par Marc Coatanéa, ils ont voté la reconduction du mouvement lundi, même lieu, même heure.

Ce vendredi midi, selon la CGT, environ 85 Atsem se sont réunis devant la mairie et ont voté la poursuite du mouvement. Seulement huit cantines sur les 36 ont été ouvertes.

Appel de la Fédération CGT des Syndicats du Spectacle, de l’Audiovisuel et de l’Action Culturelle

POUR UN ACCORD JUSTE SUR L’ASSURANCE CHOMAGE DES ARTISTES ET TECHNICIENS DU SPECTACLE !
POUR LA REMUNERATION SYSTEMATIQUE DE TOUS LES ARTISTES INTERVENANT DANS UN CADRE LUCRATIF !
POUR UN CODE DU TRAVAIL DU 21EME SIECLE !

MOBILISONS-NOUS LE 28 AVRIL ET LES JOURS SUIVANTS

« Le désespoir est dans le renoncement, l’espoir est dans la lutte. Dans ce cadre, la Cgt appelle toutes les organisations à amplifier la riposte, dès le 28 avril, par la grève interprofessionnelle et les manifestations pour obtenir dans un premier temps le retrait du projet de loi de casse du code du travail. » Extrait de l’appel du 51ème congrès de la CGT.

C’est ce que notre Fédération a anticipé en déposant des préavis de grève illimités.

Les salarié-es de nos secteurs d’activité sont concernés comme tous les salarié-e-s, les privés d’emploi, les chômeurs, les intérimaires, les retraité-e-s. Les arbitrages budgétaires ont été rendus par les collectivités territoriales, et la Culture est la variable d’ajustement des majorités fraichement élues. Ce sont des centaines d’emplois en jeu, particulièrement dans le secteur du spectacle vivant.

Grève nationale chez Calcia

La Gazette en Yvelines, 22 avril 2016 :

Ils refusent la quasi-suppression de leur prime d’intéressement. Plus de 90 % des 112 salariés de la cimenterie gargenvilloise de Calcia étaient, lundi (lors de l’impression de cette édition, Ndlr), toujours en grève depuis jeudi matin, dans le cadre d’un mouvement intersyndical et national de protestation. Au siège de Guerville, nommé Les technodes, la grève est peu suivie parmi les 400 employés.

« Nous avons généralement une prime d’intéressement de 2 000 à 5 000 euros. Vendredi 8 avril, on nous a annoncé zéro, alors qu’on réalise 46 millions d’euros de bénéfice net, dont 43 millions remontés au groupe Italcementi (dont Calcia est une filiale, Ndlr), s’insurge Pascal Gaumer, délégué CGT à Gargenville. Pour faire passer un peu la pilule, ils nous ont mis une prime de 150 euros bruts sur la paie du mois d’avril. »

Bordeaux: Une journée de blocage à l’usine Ford pour les salaires

20 Minutes, 20 avril 2016 :

Ce mercredi, une journée de « blocage » de l’usine Ford de Blanquefort était organisée par plusieurs syndicats, pour réclamer « une vraie augmentation de salaire », une grève qui ralentissait pour moitié l’activité de l’usine, selon la direction.

Bordeaux : des syndicalistes de Ford poursuivis

Sud Ouest, 19 avril 2016 :

Deux syndicalistes étaient entendus par la police pour répondre de dégradations sur des véhicules de la marque au Mondial de l’automobile. Philippe Poutou est convoqué demain mercredi.

Après l’audition d’un premier syndicaliste de Ford Blanquefort le 8 avril, deux autres ont été entendus par la police ce mardi. Une nouvelle fois, quelques militants syndicaux les soutenaient à l’extérieur du commissariat. Mercredi, ce sera le tour de leur collègue le plus connu, Philippe Poutou, par ailleurs ex et peut-être futur candidat à l’élection présidentielle, d’être entendu.

XPO Logistics en grève à Vatry

France Bleu, 21 avril 2016 :

Depuis lundi, les salariés de XPO Logistics, à Vatry, campent devant leur entreprise. Ils dénoncent des conditions de travail qui se dégradent et une diminution de leur prime de participation aux bénéfices. Pour protester ils bloquent les camions voulant entrer sur le site.

Une toile de tente plantée en bord de route dans un rond-point, juste devant les entrepôts de XPO Logistics de Vatry (Marne). Depuis lundi, c’est là que des salariés se relaient, 24h/24 « On s’est organisé, on a récupéré des tables, des chaises, du bois, on fait des barbecues, l’ambiance est bonne », explique l’un d’entre eux, une autre renchérit « On apprend même à se connaître, on discute beaucoup ».

Grève à Lisi-Creuzet à Marmande : « Nous voulons des conditions de travail décentes »

Sud-Ouest, 21 avril 2016 :

Le mouvement ne faiblit pas. Une cinquantaine de grévistes bloquent, depuis mardi, les accès au site de Carpète. Ils sont présents jour et nuit. Malgré la pluie de ce jeudi matin, et la fatigue qui commence à poindre, le mouvement ne faiblit pas chez Lisi-Creuzet, à Carpète. « On est même un plus nombreux que mercredi. Nos revendications restent les mêmes : une augmentation de salaire satisfaisante, et des conditions de travail décentes », comme l’explique Bernard Néré délégué syndical CGT.