Communiqué de presse du député communiste du Nord, M. Jean-Jacques CANDELIER

Nous publions le “communiqué de presse” du député communiste du Nord, Jean-Jacques CANDELIER, accusé à tort d’.

Communiqué de presse

arton632J’ai posé hier une question au Gouvernement sur les sept recommandations de la Commission européenne à la France dans laquelle j’ai pointé du doigt le «  ». Par cette expression, je soulignais l’une des caractéristiques de la globalisation financière, à savoir l’absence d’ancrage territorial et national. C’est d’ailleurs le propre du capitalisme actuel, qui ne reconnaît ni les frontières, ni les intérêts nationaux. Qu’on songe aux prédations financières d’entreprises, à la spéculation sur les dettes des États ou encore à l’évasion fiscale massive. Jean-Pierre Chevènement parle lui de l’ « élite mondialisée » pour viser les acteurs de cette globalisation.

Des commentateurs peu avisés et manifestement mal intentionnés ont cherché à voir dans mon propos des relents d’antisémitisme. Une accusation dont la gravité n’a d’égale que la mauvaise foi de leurs auteurs. Je déplore qu’on puisse porter aussi facilement atteinte à l’honneur d’un homme. Ces commentaires outrageants ne sont pas dignes de la fonction journalistique et sont mus par une seul but : salir pour mieux étouffer toute critique sur les ravages du capitalisme financier. Qu’ils sachent que leur entreprise est vaine.

Jean-Jacques Candelier, Député PCF du Nord

4 Commentaires de lecteur “Communiqué de presse du député communiste du Nord, M. Jean-Jacques CANDELIER

  1. Deny
    1 juillet 2014 at 04:11

    Les médias ne font plus que ça… salir les honnêtes citoyens !

  2. zohra mahi
    1 juillet 2014 at 12:40

    Ca vous apprendra à penser aux capitaux des Quataris ( qui sont sémites) !

  3. --
    1 juillet 2014 at 14:50

    Pourriez-vous être plus claire et expliquer ce que vous entendez par “penser aux capitaux des Quataris”?
    je ne comprends pas votre allusion, vous devez vous tromper de cible…

  4. Maxa
    4 juillet 2014 at 20:06

    1- Qui se sent morveux, qu’il se mouche. Si certains se sentent visés quand on prononce les mots de “grand capital apatride”, ce n’est pas fortuit. Exemple : Goldman Sachs remplit toutes lesconditions requises.
    2- L’accusation d’antisémitisme commencent à nous indisposer. Constatons simplement que cette accusation, qui provoque chez l’accusé une réaction pavlovienne, est l’un des moyens, sinon le principal, de porter atteinte à la liberté d’expression. Mais les meilleures choses ont une fin, et le bourrage de crâne intensif que nous subissons à tout propos est un facteur de renforcement de l’éventuel antisémitisme, qui, vu la conduite des nazillons de “Tsahal”, n’a pas besoin d’autre renfort.
    3- M. Candelier aurait mieux fait de laisser aboyer les chiens et de se taire, au lieu de se laisser sottement prendre au piège.
    4- Et si on parlait un peu de l’ismlamophobie en pleine croissance ?