#Acte6 des #giletsjaunes Forte mobilisation partout en France

Cet de la mobilisation des a rassemblé en masse dans des actions et manifestations partout en France. Des dizaines de milliers de personnes, bien plus que les chiffres ridicules publiés par le ministères de l’intérieur, se sont pour le sixième samedi consécutif rassemblées dans les principales villes de France, mais également sur les ronds points, les échangeurs autoroutiers. Poursuivant l’objectif de blocage du pays pour obliger les capitalistes à céder, cet acte 6 visait plus spécifiquement le blocage des flux économiques de la mondialisation en bloquant les frontière. A Strasbourg, comme à menton ou au Boulou, la mobilisation a bel et bien réussi à fortement ralentir la “libre circulation des marchandises” organisée par l’Union Européenne du Capital pour mettre en concurrence les peuples dans un dumping anti social et anti environnemental pour écraser les salaires et faire voler en éclat les droits démocratiques, écologiques et sociaux et ainsi faire gonfler toujours plus les profits de la classe capitaliste.

Une fois de plus la forte mobilisation populaire, la légitime colère des travailleurs a débordé le régime Macron, dont la seule réponse aura une nouvelle fois était la répression tout azimut, les arrestations politiques. Malgré les violences, malgré les perturbations, malgré la propagande médiatique et les insultes et infox qui pleuvent contre le mouvement social, le soutien populaire ne se dément pas. Au delà de ceux qui sont en action, le soutien populaire est massif. C’est la classe des travailleurs qui fait bloc, 7 français sur 10 continuant en cette sixième semaines de déclarer soutenir le mouvement. 54% veulent que le mouvement continue.  Preuve de la nature de classe de ce mouvement sociale ce sont les catégories populaires qui continuent majoritairement à souhaiter la poursuite de la mobilisation (65%, +1) avec les classes moyennes sont plus partagées (59%, +9) tandis que les cadres (37%, -13) sont minoritaires à souhaiter sa continuation. D’un point de vue politique, la poursuite de la mobilisation est souhaitée par 75% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (-1)

Toute la journée vous avez pu suivre sur les réseaux sociaux avec le compte twitter d’IC et du PRCF (twitter.com/@PRCF_) les actions et mobilisations. Retrouvez la journée en image et en vidéo.

Forte mobilisation partout en France

A Paris des milliers de gilets jaunes, débordant largement les très importantes forces de répression ont pacifiquement défilé dans les rues de la capitale. Si le ministre de l’intérieur et ses relais médiatiques aux ordres ont voulu faire croire à une baisse importante de la mobilisation, ils sont démentis par les faits. S’il n’y avait eu que quelques centaines de manifestants, comment expliquer que ces derniers aient pu déborder un dispositif policier fort de plusieurs milliers d’hommes, investissant ainsi pacifiquement et dans le calme les champs elysées et la place de l’étoile. C’est la répression qui s’en est suivi qui une nouvelle fois a déversé le désordre et la violence dans les rues de la capitale

Image symbole de ce qu’est le mouvement des gilets jaunes, à milles lieux de la propagande gouvernementale qui voudrait l’assimiler aux quelques éléments d’extrême droite qui voudrait l’infiltrer, le rassemblement à Montmartre à l’abris des blindés de la gendarmerie à rendu hommage à la Commune de Paris

A Toulouse des milliers de manifestants en gilets jaunes

ou à Bordeaux

à Lille

de même qu’à Rouen

Au Havre

A Montpellier

A Nimes

A Lyon

A Limoges

A Besançon des centaines de manifestants

Au Touquet devant la maison de Brigitte

Et jusqu’à Forcalquier la ville dont Castaner était élu

Tandis que le gouvernement et ses médias prétendent que le mouvement des gilets jaunes n’a plus d’impact, c’est en réalité des centaines de blocages qui continuent d’être maintenus dans toutes la France. Et les rayons vides de certains hypermarchés sont là pour en témoigner

Des manifestations violemment réprimées

Aux aboies, le régime Macron a répondu par une nouvelle arrestation politique, celle de E Drouet, figure du mouvement sur les réseaux sociaux. Prenant le même prétexte que pour l’arrestation du porte parole isérois d’organisation de manifestation

3 Commentaires de lecteur “#Acte6 des #giletsjaunes Forte mobilisation partout en France

  1. SNOWDEN
    23 décembre 2018 at 08:16

    Je viens de voir sur CNEWS après Brossat toujours avec le sinistre Sylvain Boulouque, homme de main du Macronisme, expliquant sur toutes les chaînes que les Gilets jaunes sont des nazis (c’est ce que vient de twitter le non moins sinistre Grivaux qui fait penser à Darnand), donc après Brossat ce soir le président du groupe PCF au conseil de Paris, Bonnet Oulaldj, qui malgré ces tentatives de parler de faire payer les riches face une députée Modem et à un Gilet Jaune assez clean, n’était pas du tout crédible car la ligne du PCF depuis le départ de Georges Marchais n’est justement plus de faire payer les plus riches mais de liquider le PCF.
    IL est probable que si il y avait aujourd’hui un Marchais ou un Duclos à la tête du PCF et de la CGT, ce seraient des gilets rouges par millions qui manifesteraient avec un SO de plusieurs milliers de membres.
    Mais nous avons le huitiste Roussel et le blairiste Brossat pour défendre la bouse mafieuse UE/OTAN/Euro et nous avons les Gilets Jaunes qui hélas n’arrivent à s’organiser mais qui sont le signe que la classe ouvrière se réveille et prend conscience de sa force.
    Sur toutes les chaînes on voit les hyper-macroniens Marie-Ève Malouines et Sylvain Boulouque pour taper sur les Gilets jaunes et faire la claque à Macron.

  2. SNOWDEN
    23 décembre 2018 at 20:30

    Je viens d’entendre dans un “débat” sur LCI: le liquidateur Ulrich qui tient depuis 25 ans les pages débat de l’HQ où seuls parlent les droitiers, avec à côté de lui le sieur Jean Luc Mano, ancien communiste mais vrai beafteakard, et conseil de Sarkozy, Hollande et Macron. Ils s’entendaient comme larrons en foire (ils se sont très bien connus à l’Humanité à l’époque huitiste) pour taper sur les gilets jaunes et dénoncer ces pauvres flics qui sont les pauvres victimes de violence….
    Je ne voterai donc pas pour cette liste droitière Brossat&Co.

  3. 26 décembre 2018 at 13:37

    La révolte des “Gilets jaunes” est une heureuse surprise. Et et je me réjouis que cette France-là, enfin relève la tête, cette France insultée, vilipendée et moquée, par la gauche bien pensante, et que la droite a toujours menée en bateau.
    Elle est pourtant profondément décevante, à y regarder de plus prêt, par son expression rudimentaire, par son manque de références historiques, par son absence de lyrisme aussi, par les leaders dont elle tolère qu’ils la représentent.
    Psiscilla Landosky et Fly Rider ne sont pas Rosa Luxembourg et Karl Liebknecht, il s’en faut de beaucoup,Sébastien Cauchy et Eric Drouet ne sont pas Durruti ni Jules Vallès. J’entens bien, nous sommes en d’autres temps. Mais même si on est quand même bien loin de la Commune ou de Juin 1848.
    On dirait que leurs parents ne leurs ont rien transmis d’une histoire de luttes qui ne se résume pas à la guillotine et aux souvenirs de 1789, de la mémoire d’un peuple qui a fait trembler autrefois toutes les têtes couronnées et toutes les classes dirigeantes du continent européen.
    Je doute que ce soit le cas aujourd’hui, et qu’on s’inquiète à all-Street.
    Voilà ce que laissait déjà entrevoir le mouvement de cheminots, à travers les intervious et les centaines de vidéos accessibles en tous cas : Ce monde risque bien de n’accoucher que d’une révolution qui lui ressemble en tous points.