Ukraine : déclaration du Parti Communiste de Russie

KPRFDéclaration du présidium du comité central du parti communiste de la fédération de

Le suit avec inquiétude la situation en , pays frère. Ces derniers jours la confrontation dans la rue s’est aggravée et menace de passer le Rubicond du massacre de grande ampleur. Les événements, qui ont commencé avec un meeting pacifique des soi-disant partisans de l’intégration européenne, se transforment sous nos yeux en tentative de renversement du pouvoir légal d’un État souverain, dans une nouvelle « ». Une série de faits indique sans ambiguïté la patte des technologues politiques occidentaux dans l’organisation des désordres. Ce n’est pas la première fois que ces messieurs par voie de spéculations frauduleuses provoquent un affrontement inter-ethnique.

Les peuples russes et ukrainiens ont éprouvé de nombreux malheurs ensemble, ont remporté main dans la main de nombreuses victoires au travail comme au combat. Le Parti Communiste de la Fédération de Russie appelle à ne pas céder aux provocations des extrémistes. La séparation entre nos pays ne sera un bien ni pour l’Ukraine, ni pour la Russie. Nous partageons entièrement la position exprimée dans l’annonce du Premier secrétaire du Comité Central du Parti Communiste d’Ukraine : la responsabilité dans l’escalade de la violence en Ukraine repose non seulement sur le pouvoir et une soi-disant “opposition”, mais aussi sur les émissaires occidentaux, tentant de jouer le rôle de marionnettistes dans un jeu politique dégueulasse.

L’événement n’a rien de commun avec une révolution populaire. L’Ukraine s’est heurtée à un nouveau tour de diffusion de « la lèpre orange ». Les buts réels de ses inspirateurs sont éloignés des intérêts nationaux des Ukrainiens. L’expérience d’événements semblables en Serbie, en Géorgie, au Proche-Orient en témoigne absolument : ceux que l’on appelle les zélateurs du « choix démocratique » s’intéressent en premier lieu au partage de la propriété, à la conquête des ressources naturelles et des débouchés. Une Ukraine forte ne leur est pas nécessaire. C’est pourquoi ces messieurs font tout leur possible pour enfoncer un coin entre Russes et Ukrainiens, pour ne pas admettre la construction de relations fraternelles entre la Russie et l’Ukraine et l’addition des potentiels de nos États.

Le Parti Communiste de la Fédération de Russie appelle toutes les forces politiques saines de l’Ukraine à la tenue d’une discussion civilisée, des problèmes qui empirent. On ne peut pas admettre des manipulations de la conscience de masse contraires aux intérêts de la majorité absolue des citoyens du pays. Le destin de l’Ukraine doit être décidé par son peuple tout entier et non par ceux qui, sans vergogne, se sont auto-attribués le droit de parler en son nom.

Moscou, le 1er décembre 2013.