Stoppons le blocus de Cuba : votez en ligne #CUBAVSBLOQUEO #YoVotoVsBloqueo

cubavselbloqueoEt vous avez vous voté pour la fin du #Bloqueo de #EEUU à #Cuba. Faites-le également sur http://www.cubavsbloqueo.cu #YoVotoVsBloqueo

Le 30 Septembre, Josefina Vidal, Directrice générale de la Direction générale des États-Unis – Ministère des Affaires étrangères de la République de (@CubaMINREX), répondra à vos questions à travers les réseaux sociaux  @JosefinaVidalF . Participez pour exprimer votre soutien contre le blocus.

Campagne internationale contre le blocus contre Cuba

blocus-cuba-onuDepuis 1992 l’assemblée générale de l’ a systématiquement voté à une large majorité pour la fin du blocus contre Cuba. USA et Israel se plaçant systématiquement au ban de la communauté internationale.

Ce 30 septembre 2016, c’est massivement et du monde entier que des voix s’élèvent du monde entier derrière les hastag et ou encore 

pour exiger la fin du . Défendant le droit des peuples à disposer d’eux même, le droit des Cubain de défendre leur révolution et leur pays. Cette vaste solidarité internationaliste dépasse ainsi largement le seul cas de Cuba, alors que de Brasilia à Caracas en passant par la Paz ou Quito, Washington active la déstabilisation de l’ensemble de l’Amérique latine pour écraser les gouvernements progressistes s’opposant à l’impérialisme etats-uniens.

Donnant une leçon de courage, de démocratie et de liberté, le ministre des relations extérieures de Cuba, Bruno Rodrigues dans son discours à la tribune de la 71e assemblée générale des Nations Unies a rappelé que sa nation ne renoncerait à aucun de ses principes révolutionnaires malgré le terrorisme d’Etat dont elle est la victime :

“Nous ne renoncerons à aucun de nos principes révolutionnaires et anti impérialistes, à la défense de l’indépendance, de la justice social et au développement pour le peuple, ni à la coopération avec ceux qui le nécessitent” Bruno Rodriguez

le blocus contre Cuba frappe le monde entier : 14.4 milliards de dollars d’amende contre des entreprises du monde entier en 5 ans !

02-infografia-cvsb-2015_cult-deport-educac_by-amelia-pardoplus de 50 grandes entreprises ont été frappées d’amendes colossales par les Etats-Unis et son Bureau de contrôle des activités etrangères pour avoir échanger avec Cuba socialiste, en application du blocus criminel et illégal contre le peuple Cubain. Ces cinqs dernières années les USA ont ainsi imposés pour plus de 14,4 milliards de dollards d’amendes, dont plusieurs milliards d’amendes concernant des entreprises française de la banque, de l’assurance, de transport ou de conseil. Par ce terrorisme financier l’impérialisme américain vise à interdire à n’importe quelle entreprise de n’importe quel pays de commercer avec Cuba. Depuis le 17 décembre 2014 et l’annonce par les diplomatie Cubaine et Américaine du début d’un processus de normalisation des relations diplomatiques, les USA ont imposés 8 nouvelles amendes records (5 à des entreprises US et 3 à des entreprises étrangères) pour un montant de 2,8 milliards d’euros, dont 1,8 frappant des entreprises françaises. Visant notamment à intimider le secteurs financiers international pour empécher les investissement dans l’ile.

Liste des entreprises frappées par des amendes colossales par les États-Unis en application du blocus contre Cuba depuis 2009

  • 03-infografia-cvsb-2015_salud-aliment_by-amelia-pardo2009 : INC , EFFEX Trade, Varel Holdings Inc. , Liberty International Holdings Inc. , Philips Electronics of North America Corporation MGE UPS Systems First Incentive Travel Inc. Australia and New Zealand Bank Group Ltd Platte River Associates Credit Suisse AG
  • 2010Innospec Inc.LD Telecommunications Inc. Banco ABN Amro (adquirido por el Royal Bank of Scotland) Unión de Crédito Federal de Naciones Unidas Banco Barclays
  • 2011 Metropolitan Life Insurance Company CMA CGM (America) LLC JPMorgan Chase Bank Flowserve Corporation Commerzbank AG Ericsson Panamá
  • 2012 Banco ING Great Western Malting Co HSBC Holdings Banco japonés Tokyo-Mitsubishi UFJ
  • 2013 Tun Tai Group Eagle Global Logistics (EGL) American Steamship Owners Mutual Protection and Indemnity Association, Inc Intesa Sanpaolo S.p.A American Express Travel Related Services Company World Fuels Services Corporation Ameron International Corporation Weatherford International Ltd Royal Bank of Scotland plc (RBS)
  • 2014 CWT B.V. Decolar American International Group, Inc. (AIG) Red Bull North America BNP Paribas BUPA Florida ESCO Corporation (ESCO)
  • 2015 Commerzbank PayPal Navigators Insurance Company (“Navigators”) Crédit Agricole Gil Tours Travel
  • 2016 WATG Holdings, Inc. CGG Services S.A, Halliburton

Près d’un demi milliard de dollars dépensé par les USA pour imposer leur pouvoir à la Havane et déstabiliser Cuba

zunzuneo-cuba_gRien qu’en 2015, Washington a très officielement dépensé 4 millions de dollars pour renverser le gouvernement de la Havane. Et on ne parle là que de la seul NED, l’agence américaine prétendument pour la démocratie.

la jeunesse est la principale cible du financement des opérations américaine de déstabilisation, 2 millions de dollars visant les communications et 0,5 millions de dollars visant l’action politique directe auprès des communautés.

l’association “Cuban Democratic Directorate” est celle qui a bénéficié du plus de fonds gouvernementaux, pour conduire la destabilisation depuis plus de 25 ans depuis Miami. Cubanet et Diaro De Cuba sont les deux journaux les plus subventionnés par l’administration d’Obama