Soutien aux victimes de l’attentat fasciste contre une mosquée en Nouvelle-Zélande

L’ a une nouvelle fois frappé, dans un attentat terroriste sanglant. Oui l’ tue. Cette qui est la partie la plus visible de cette réaction sur toute la ligne, de cette fascisation qui s’accèlère avec la crise du système capitaliste. Désignant des boucs émissaires pour diviser et frapper la classe des travailleurs et renforcer la domination violente de la classe capitaliste. Pour dresser les peuples les uns contre les autres et justifier les guerres impérialistes.

L’extrême droite a une nouvelle fois frappé, cette fois ci à Christchurch en . Après Utoya. Après Charleston, après Finsbury Park et Munich, après Macerata… Après de très nombreux autres attentats de l’extrême droite. Des attentats qui n’ont jamais cessé en France, causant des dizaines de victimes, 28 morts lors de l’attentat du train Paris Strabourg en 1961.

Il est toujours fécond le ventre de la bête capitaliste. C’est pourquoi l’heure doit être ce soir encore plus encore à l’action des antifascistes. No Pasaran !


Soutien aux victimes de l’attentat fasciste contre une mosquée en Nouvelle-Zélande

Une fusillade dans deux mosquées vient de faire une cinquantaine de morts et vingt blessés graves en Nouvelle-Zélande (à Christchurch). Quatre personnes viennent d’être arrêtées.

Le principal tireur a facilement été identifié car… il retransmettait son massacre sur Facebook et Instagram ! Espérant ainsi que la boucherie qu’il commettait soit vu par le plus de monde possible. Un individu criminel visiblement partisans des thèses racistes du grand remplacement de la population blanche et fasciné par le terroriste d’extrême-droite Anders Breivik.

Nous affirmons notre soutien le plus total avec les victimes de cet odieux attentat fasciste et islamophobe.

Nous ne pouvons que nous inquiéter de la recrudescence de ce genre d’actes partout dans le monde, de la diffusion des idées nauséabondes qui justifient ces agissements et de la montée au pouvoir de divers groupes fascisants voire fascistes.

A bas le fascisme ! Vive la solidarité entre les peuples.

communiqué de la Commission Internationale du PRCF – 15 mars 2019