Comme vous le savez, la semaine dernière le président des Etats-Unis Barack Obama a signé un décret  déclarant «l’urgence nationale» pour faire face à la situation au Venezuela qui constitue «une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique extérieure des Etats-Unis». Ce n’est pas sans nous rappeler les déclarations du président Reagan de 1985, lorsqu’il déclara que le Nicaragua sandiniste était «une menace pour les Etats-Unis», avant de déclencher la guerre des Contras et son lot de chaos et de terreur.

La décision du gouvernement des Etats-Unis est honteuse et extrêmement hypocrite, et représente en plus une violation flagrante du droit international: Il s’agit bien d’une menace d’user de la force contre le Venezuela, et en même temps une incitation pour ses alliés sur place à poursuivre leurs efforts pour déstabiliser le pays.

Le président Nicolas Maduro a déclaré que le Venezuela ne se laisserait pas intimider.

maduro venezuela

 

​Le peuple révolutionnaire vénézuélien lui a exprimé tout son soutien,ainsi que de nombreux mouvements sociaux de toutes les régions du monde.

Canada, Australie, Costa-Rica, Etats-Unis, Salvador, Cuba, Mexique, Danemark, Chine, Pérou, Russie, Equateur, Cuba, Hollande, etc. etc. etc.

 

madrid

Buenos Aires

 

Bolivie

 

Tous au RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITE AVEC LE VENEZUELA

organisé par diverses associations, collectifs et organisations progressistes

qui aura lieu demain MERCREDI 18 MARS DE 18H A 20H au TROCADERO

  • Solidarité avec la République Bolivarienne

  • Defense du Peuple Vénézuelien souverain

  • Contre l’ingérence des Etats Unis en Amérique Latine