Rafael Correa “il n’y a pas d’opposition mais une contre révolution, des gens qui veulent nous tuer”

 : « L’opposition vénézuélienne est dix mille fois plus putschiste que la nôtre »

Publié par Venezuela infos dans , unité latino-américaine 14 décembre 2015

Peu après avoir reçu le titre de Docteur Honoris Causa des mains de Francisco Tamarit, Recteur de l’Université argentine de Cordoba, pour sa contribution à « l’unité régionale, à la cause de l’environnement et aux valeurs démocratiques » et avoir rencontré la présidente sortante Cristina Fernandez à Buenos Aires, le président équatorien Rafael Correa a estimé que “si en Equateur l’opposition est putschiste, l’opposition vénézuélienne, elle, est dix mille fois putschiste que la nôtre. Il y a eu clairement des financements de l’extérieur, une guerre économique comme il y en a eu une ici, mais que nous avons réussi à surmonter ».

Correa a expliqué que dans les deux pays les forces d’opposition ont en commun une stratégie de guerre d’usure contre le gouvernement, et que ses adversaires politiques chercheront à gagner l’Assemblée Nationale pour, de là, boycotter le gouvernement de la citoyenne, du nom du projet politique dont il espère qu’il sortira vainqueur des urnes de 2017.

Le chef d’État andin a ajouté que sous son administration il n’y a pas eu d’opposition : « ce qu’il y a eu c’est une contre-révolution, des gens qui, s’ils peuvent nous tuer, nous tuent. » Il a rappelé que le type de stratégie suivie est celle des « coups de basse intensité » : « ils savent qu’ils ne peuvent pas nous vaincre mais leur objectif est de saper nos forces au maximum. »

Source

Traduction : T.D.

http://wp.me/p2ahp2-29b