Pierre LAURENT AU SECOURS des EURO-RALLIES de SYRIZA !

Communiqué de la commission internationale du PRCF, 19.9.2015

hue laurent hollandeLa grande presse nous apprend que , président de la Gauche européenne (un parti subventionné par Bruxelles) et du PCF, s’est rendu à Athènes dans le cadre des élections législatives de dimanche.

Bien entendu, Laurent, qui n’a plus de communiste que le nom (et encore, parce que les dirigeants du PCF n’ont pas réussi à en changer au plus fort de la « mutation »), n’est pas allé là-bas pour soutenir le PC de (KKE), qui se réclame du marxisme-léninisme, de la classe ouvrière, du socialisme et de la rupture avec l’UE-euro. Il est allé soutenir Tsipras, l’homme qui avait promis de tordre le bras de Merkel, qui a avalé son chapeau en acceptant un terrible tour de vis supplémentaire pour son pays déjà exsangue – et ce n’est pas fini ! – et qui n’a plus d’autre ambition désormais que d’adoucir à la marge, en bonne assistante sociale rosâtre de l’UE prédatrice qu’il est, le « sort des plus démunis ». En attendant, docker, fonctionnaires et marins grecs devront prendre leur retraite à 67 ans (s’ils ont un emploi, que n’auront pas leurs fils…) s’ils arrivent jusque là : ce n’est plus la retraite des anciens, c’est la retraite des morts telle qu’elle est inscrite en toutes lettres dans les Accords de Barcelone signés par Jospin en 2002 pour tous les travailleurs européens (notre tour vient !)…

Concernant cet appui du PCF et du à Tsipras prouve une nouvelle fois que…

  1. Pierre-Laurent_1er_mai_2014 pins UELaurent ne démord et ne démordra jamais du mensonge éculé qu’il partage avec Tsipras sur la « réorientation progressiste de l’euro dans le cadre de l’UE ». Or non seulement c’est absurde, puisque l’euro et l’UE ont été pensés de A à Z pour torpiller les souverainetés nationales, dépecer les acquis sociaux et interdire le socialisme en , mais c’est INDÉCENT après ce qui s’est passé à Athènes cet été, et qui prouve avec un triste éclat que l’UE est une dictature pilotée par le grand capital avec l’impérialisme allemand et son larbin français en position dirigeante ; tout ouvrier français qui a voté non à l’euro-constitution en 2005 et qui a compris instinctivement la nature de classe de l’UE est désormais plus avancé politiquement que M. Pierre Laurent avec toute sa rhétorique « euro-constructive » cotonneuse ;
  2. Laurent n’a plus la moindre idée de la différence existant entre communisme marxiste et euro-réformisme ; et c’est d’autant plus pitoyable qu’à notre époque, l’euro-« réformisme » n’apporte plus depuis longtemps que des CONTRE-réformes patronales sur fond de fascisation politique et d’ingérences sanglantes de l’UE-OTAN dans les affaires des pays de l’Est et du Sud, de l’Ukraine à la Syrie ;
  3. Tsipras et Laurent veulent "changer l'Europe" et une "Europe du travail"....et pourquoi pas une OTAN pacifique et anti-impérialiste ?

    Tsipras et Laurent veulent “changer l’Europe” et une “Europe du travail”….et pourquoi pas une OTAN pacifique et anti-impérialiste ?

    Cette position euro-constructive dénuée de vraisemblance ouvre partout un boulevard à la droite et à l’extrême droite en discréditant les forces de progrès, que les peuples associent aux politiques réactionnaires en raison de leur attachement stipendié, via le PGE et la CES, à la funeste « construction européenne » ;

Plus que jamais il est donc illusoire de prétendre remettre le PCF-PGE muté, et encore moins la CES et ses vassaux des états-majors dérivants, « sur les rails de la lutte des classes ».

Il faut au contraire SANS ATTENDRE unir « en bas » et dans l’action les communistes, membres ou pas du PCF, les patriotes antifascistes et antiracistes, les syndicalistes de lutte, pour les QUATRE SORTIES, de l’euro-UE-OTAN et du capitalisme, et cela dans une seule dynamique révolutionnaire associant reconquête de l’indépendance nationale, mise en place de coopérations internationales HORS du cadre de l’UE, Europe des luttes sociales (CONTRE l’UE), défense anti-impérialiste de la paix et relance de la perspective socialiste-communiste. Partout, par l’unité d’action anti-UE, antifasciste et anticapitaliste, émancipons-nous des APPAREILS de l’UE que sont le PGE, la CES et les états-majors qui s’y sont inféodés, P. Laurent en tête !

C’est pourquoi, pour contrer la grossière ingérence du PCF-PGE dans les affaires internes de la Grèce et du mouvement communiste grec, le PRCF s’associe EN TANT QUE TEL à l’appel lancé par les personnalités suivantes en faveur des listes du PCG-KKE :

SOLIDARITÉ AVEC LES COMMUNISTES GRECS

PRCF grècePour intimider les peuples d’ qui rejettent l’euro-austérité, l’UE a imposé à la une mise en tutelle humiliante porteuse d’attaques mortelles contre les conditions d’existence des travailleurs.

En acceptant le diktat de Merkel, servilement secondée par Hollande, Tsipras a involontairement démontré qu’il est impossible de résister à l’ordre néolibéral piloté par Berlin si l’on n’est pas prêt à claquer la porte de la zone euro, de la prison des peuples qu’est l’UE, de l’OTAN et du capitalisme dont les institutions euro-atlantiques sont une arme de destruction massive. Cette capitulation a du moins le mérite de dynamiter le mensonge de l’ « Europe sociale, démocratique et pacifique » et de la « réorientation progressiste de l’UE » mythes que propage, de plus en plus difficilement, le , pieds et poings liés, comme l’Internationale « socialiste », à la « construction » euro-atlantique du grand capital.

LOGO-PRCF+INIDans ces conditions, tant pour défendre le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes que par solidarité de classe avec les travailleurs grecs, les signataires de cet appel se déclarent solidaires du PC de Grèce – qui, à l’occasion des luttes sociales et électorales qui approchent,  combat frontalement l’euro, l’UE, l’OTAN et le capitalisme ; car il est de plus en plus clair, face à la dictature euro-atlantique du capital, que le combat patriotique pour l’indépendance des nations et la lutte révolutionnaire pour le socialisme sont dialectiquement et inextricablement liés.

9 septembre 2015

  • Antoine MANESSIS, responsable international du , fils de résistants grec et français
  • Léon LANDINI, ancien officier FTP-MOI, Médaille de la Résistance, président du PRCF
  • Pierre PRANCHERE, ancien maquisard FTP, ancien député, vice-président du PRCF
  • Jean-Pierre HEMMEN, fils de Fusillé, directeur de la revue Etincelles, vice-président du PRCF
  • Georges GASTAUD, fils de résistant, secrétaire national du PRCF
  • Annie LACROIX-RIZ, petite-fille de déporté, historienne
  • Aymeric MONVILLE, éditeur
  • Jo HERNANDEZ, syndicaliste, responsable Luttes du PRCF
  • Benoît FOUCAMBERT, syndicaliste
  • Vincent FLAMENT, rédacteur en chef d’Initiative communiste
  • Annette MATEU-CASADO, fille de combattant républicain espagnol, trésorière nationale du PRCF
  • Gilliatt DE STAERCK, responsable des Jeunes pour la Renaissance Communiste en France
  • Jany SANFELIEU, fille de combattant républicain espagnol antifasciste, secrétaire à l’organisation du PRCF
  • Roger SILVAIN, syndicaliste, ancien dirigeant CGT de l’automobile
  • Daniel ANTONINI, ancien responsable de la commission internationale du PRCF, ancien responsable de la FMJD
  • Bernard PARQUET, ancien directeur de l’école centrale du PCF, membre du secrétariat politique du PRCF
  • Odile HAGE, conseillère municipale communiste de Douai
  • Jean-Michel PADOT, conseiller municipal PRCF de Bully-les-Mines

4 Commentaires de lecteur “Pierre LAURENT AU SECOURS des EURO-RALLIES de SYRIZA !

  1. alain harrison
    21 septembre 2015 at 20:26

    Bonjour.

    «« Pierre Laurent, président de la Gauche européenne (un parti subventionné par Bruxelles) et du PCF, »»

    Merci pour cet info, l’ignorance est l’un de nos pires ennemis, que le néo-capitalisme sauvage dit libéral soigne systématiquement: les grands médiats aux mains des GROS EXPLOITEURS.

    «« l’euro-« réformisme » n’apporte plus depuis longtemps que des CONTRE-réformes patronales sur fond de fascisation politique et d’ingérences sanglantes de l’UE-OTAN dans les affaires des pays de l’Est et du Sud, de l’Ukraine à la Syrie ; »»
    Les US SOUS-TRAITENT le terrorisme et l’UE au Moyen-Orient dont la Turquie d’erdogan est la figure de proue dans le continuum:

    ««« En juillet 1953 alors que la guerre froide battait son plein, une délégation de musulmans est invitée aux États-Unis. Elle est reçue à la Maison-Blanche par le président Dwight Eisenhower. Celui-ci s’adresse à ses invités en ces termes : «notre foi en Dieu devrait nous donner un objectif commun : la lutte contre le communisme et son athéisme». Saïd Ramadan, gendre et successeur de Hassan Al-Banna, fondateur du mouvement des « frères musulmans » faisait partie de la délégation (7). »»»

    http://www.mondialisation.ca/lultime-retour-des-barbares/5394869

    Un article à faire lire par le plus grand nombre qui trouve sa juste place pour élever les consciences sur l’histoire qui se déroule sous nos yeux, le modus operandi du pillage parcourant notre histoire universelle, dont la différence réside dans l’ajout extraordaire des nouvelles technologies à valeur ajoutée de mort, pour plus d’efficacité et défiant toute compétition dans le domaine.

    Quitte à développer des ateliers, des comités citoyens-travailleurs et leur satellite à temps partagé (participation du plus grand nombre) sur la vision d’ensemble qui rend clairement compréhensible les tenants et les aboutissants de la crise financière actuelle et ses «dommages collatéraux», des causes et acteurs responsables qu’offre la lecture de cet article “fondamental” :
    Crimes contre l’humanité : L’ultime retour des barbares
    Par Fethi Gharbi
    Mondialisation.ca, 06 août 2014

    Mais parallèlement, faire prendre conscience des solutions fondamantales que sont le mode de revenu et le mode de travail, le salariat, le revenu de base, le tout PIB à la cotisation et les coopératives autogérées à “temps partagé”. Le potentiel formidable et les avantages pour tous et pour une appropriation effective du pouvoir politique par le travailleur-citoyen, citoyenne-travailleuse.

    Podémos: plus de mille…..à travers le pays. Monde Diplomatique janvier 2015.

    Cet article est fondamentale, lisez-le et vous comprendrez.

    Jean-Jaurès est très claire, mais la gauche évite d’en parler, c’est l,essence de son massage:
    Pour Jean Jaurès, la révolution socialiste n’est concevable que dans le cadre de la légalité démocratique, c’est-à-dire par une conquête graduelle et légale par le prolétariat des institutions parlementaires et de la puissance de la production.

    L’Humain d’Abord, en faire un crie de ralliement évocateur ou vide et stérile.

    Le Peuple Vénézuélien, initié par Chavez, sans doute l’un des plus grands hommes, que Maduro continue d’accompagner résolument à se libérer des tenailles du néo-capitalisme sauvage.

    Le néo-libéralisme pense nous tromper en changeant sa dénomination, mais en fait nous devons rappeler son vrai nom:

    NÉO-CAPITALISME SAUVAGE point

  2. alain harrison
    21 septembre 2015 at 21:51

    Bonjour.

    Je reprends une phrase de l’article « Entretien avec GEORGES GASTAUD, porte-parole du PRCF A propos du « MOMENT ACTUEL » # 17 septembre 2015 »

    «« ceux qui il y a peu encore expliquaient que « l’euro n’est pas le problème », que sortir de l’euro et de l’UE ne servirait à rien si l’on ne sortait pas d’abord du capitalisme (comment ??? Que ces fins stratèges l’indiquent enfin !), »»

    En effet cette phrase comporte quelque chose d’absurde, comme avoir de l’expérience pour le travail.
    Sans travail pas d’expérience, pas d’expérience pas de travail.
    Combien de gens font face à cette absurdité ?
    Heureusement, il y a les initiations au travail. Mais, son pendant: pas assez d’expérience..zzzzzzzzzz

    J’écoute les nouvelles, il y toute une réforme sur l’utilisation de la bicyclette, et nous approchons, encore ici, de l’absurde…ou peut-être de la stupidité.
    Tout un processus, subtile et confus, de la criminalisation de la vie courante ???

    Comme le souligne au début de la vidéo:

    «« le droit est un outil politique, Iouri Dombrovski, c’est une des nombreuses personnes qui a été enfermé dans les prisons de staline. Il a eu droit à un proçès en bonne éduforme, et il a compris que plus t’avais de droit, ce qui est le cas de la Russie, qui a une charte des droits les plus imposantes de la planète. Ce qu’il a réalisé, c’est qu’ils pouvaient enfermer n’importe qui, il s’agissait qu’ils trouvent une loi que la personne enfreint….»»
    Histoire et conséquences de la prohibition des drogues

    Line Beauchesne est professeure titulaire au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa.
    http://www.publications-universitaires.qc.ca/?p=734

    Mais l’histoire est rempli de ces lois qui frisent, quand à moi, l’éternelle tentative d’infentiliser l’Humain, pour ne pas dire le pathologiser. Voir: les enfants surconsommateurs.
    Mais pas seulement, la normalisation religieuse:

    Un extrait du livre de Annick de Souzenelle: p 49

    «« Moïse retrouve un peuple involué……par conséquent incapable de connaître et de vivre les lois ontologiques. Elles seront remplacées……par les lois qui régissent encore aujourd’hui le peuple juif prisonnier de son erreur. Nous les connaissons tous, ce sont, non seulement les lois morales, mais une codification détaillée des moindres détails de la vie usuelle, le tout « symbolisant » ces lois ontologiques, les signifiant. Et lorsque plus tard le Christ invitera son peuple à passer du signifiant au signifié, de la loi à l’Archétype, Isrâël ne sera pas d’avantage prête à le suivre. »»

    tiré de l’ARBRE DE VIE AU SCHÉMA CORPOREL
    éditions dangles-1977
    !SBN: 2-7033-0179-0

    Je le répète, la crise est multidimensionnelle, et il faut l’aborder comme telle.
    On n’a pas le choix.
    Krishnamurti: ne rien rejeter, mais tout examiner.

    La religion fait son retour.
    Bien qu’elle ne tienne pas la route face aux connaissances dûment prouver de l’Évolution Naturelle et de notre véritable nature qui choque nos prétentions de supériorité sur la Nature même (le génôme est déjà banalisé), Le «« conditionnement »», lui, est bien enraciné dans nos moeurs, quelque soit l’idéologie et l’habit. Ha oui, attention au « j’ai la vérité ».

    Je conseille le chapitre 1 et le chapitre 9 du livre de Jean-Marie Abgrall, tous manipulateurs tous manipulés. Principe et dommages collatéraux.

    Élever les consciences, n’est pas une mince affaire, mais pas impossible.
    Le questionnement, les textes à vision d’ENSEMBLE, l’histoire et la fabrication des mythes….
    Internet, un outil puissant:

    Comme dans un de vos articles: Bolivie : la nationalisation des télécoms diminue les tarifs de 80%