Mali : énorme mobilisation populaire pour la démission d’IBK ; l’intervention du Docteur Oumar Mariko (président du Parti SADI) – Soutien total du PRCF au peuple malien en lutte ! #IBK #Bamako

À l’appel de la coalition d’opposition M5 dont fait partie le , présidé par le Docteur , comprenant plusieurs associations et partis politiques, une énorme mobilisation populaire et pacifique s’est engagée depuis plusieurs jours au , alors que le pays s’enfonce dans une crise sans fin et que les troupes françaises y sont installées depuis maintenant des années. Ce 19 juin 2020, c’est une énorme manifestation qui a rejoint la place de l’indépendance à Bamako pour obtenir la démission d’’Ibrahim Boubacar Keita (), le président installé à la tête du Mali avec le soutien de l’impérialisme français. Simultanément des rassemblements avaient lieu dans les villes de Mopti, Sikasso et Kayes. Face à la force de la mobilisation populaire massive, c’est une délégation de la CEDEAO qui a été dépêchée en urgence pour tenter de préserver le régime IBK. Sans succès… à l’heure où nous écrivons ces lignes, la démission d’IBK est demandée et un appel lancé à maintenir la mobilisation dans la rue jusqu’à ce qu’elle soit obtenue.

L’intervention d’Oumar Mariko, président du parti SADI, le 18 juin 2020 sur MALIJET

“Pour nous, c’est clair : #IBK et sa gestion calamiteuse sont les responsables de la déstabilisation de notre pays. Il est l’élément déstabilisant de la République.”

Dans un communiqué, le PRCF fait part de son soutien à la mobilisation populaire pour la souveraineté populaire et le progrès social, pour la paix et la sécurité.

SOUTIEN TOTAL DU PRCF AU PEUPLE MALIEN EN LUTTE !

Malgré la répression, le peuple malien et sa jeunesse courageuse sont en lutte contre le pouvoir corrompu, oppressif, diviseur et néocolonial du “président” IBK. Déjà lors des élections récentes marquées pourtant, comme les précédentes, par la fraude éhontée du pouvoir, les camarades communistes et patriotes du parti SADI avaient réalisé des scores importants montrant la volonté de changement des ouvriers et des paysans maliens.

Le PRCF affirme son soutien total aux revendications populaires, aux objectifs et à l’action patriotique du parti SADI présidé par le camarade Oumar Mariko. L’armée française, dont la présence au Mali n’a réglé aucun problème et dont le PRCF avait condamné et condamne la présence de nature néo-coloniale, ne doit d’aucune façon s’ingérer dans le conflit civil du Mali. L’heure est au pouvoir populaire dont l’avènement règlerait bien mieux les questions de l’unité et de la paix civile au Mali, en lien avec les forces progressistes d’Afrique et de France, que ne peuvent le faire toutes les manigances internationales sur le dos des peuples malien, libyen et des autres peuples de la région. Une avancée de la lutte révolutionnaire au Mali serait aussi une avancée de poids pour les forces d’émancipation dans notre pays.

Commission internationale du PRCF

JBC pour www.initiative-communiste.fr