Liberté pour Salah Hamouri

Ce que nous redoutions est malheureusement arrivé : l’avocat franco-palestinien , constamment persécuté par le régime de Tel-Aviv, a été arrêté le mardi 30 juin par la police israélienne. Le motif de son arrestation ne lui a toujours pas été communiqué, preuve encore une fois du mépris dans lequel l’État israélien tient les règles élémentaires du droit. Comble de l’abjection, il a été arrêté alors qu’il se rendait à Jérusalem afin de se faire faire un test obligatoire pour le coronavirus. Cette arrestation intervient après une autre tentative d’enlèvement de la part de la police israélienne, le 21 mai 2020. Les JRCF tiennent à signaler leur totale solidarité avec et ses proches, injustement persécutés par un appareil d’État ouvertement fasciste. a déjà été emprisonné deux fois de façon injuste et illégitime par les autorités israéliennes : une première fois de 2005 à 2011, et une seconde fois de 2017 à 2018. Cet acharnement révèle encore un peu plus le vrai visage de l’État israélien, et la nécessité de mettre fin au processus de fascisation qui le traverse. Les communistes français seront toujours au côté du peuple palestinien dans sa lutte contre un régime d’apartheid, et aux côtés de tous les travailleurs du Moyen-Orient dans leur lutte contre la bourgeoisie impérialiste israélienne. À ce titre, c’est donc tout naturellement que nous adressons tout notre soutien et notre sympathie à , et nous demandons que tout soit fait pour le libérer sans conditions, et le protéger, lui et sa famille, des agissements terroristes des autorités israélienne.   1er juillet 2020. Collectif relations internationales des JRCF


Alerte et appel à action: Salah Hamouri de nouveau arrêté par !

Ce mardi 30 juin, alors qu’il se rendait à Jérusalem pour effectuer un test coronavirus (obligatoire) pour prendre l’avion samedi 4 juillet, pour se rendre en France, Salah Hamouri a été arrêté dans ce centre médical par les autorités israéliennes.

Il a été conduit au centre d’interrogatoire de Moskobiyeh, à Jérusalem. Le motif de son arrestation ne lui a pas été communiqué.

Déjà en août 2017, Salah Hamouri avait été arrêté quelques jours avant un voyage prévu en France pour y retrouver sa femme et son fils et il avait alors purgé 13 mois de détention administrative, sans peine ni jugement ni la moindre accusation prouvée.

Cela suffit amplement !

Son comité de soutien, sa famille, ses amis et collègues en appellent solennellement aux autorités françaises pour qu’elles agissent immédiatement et fortement pour obtenir la libération immédiate et sans condition de notre concitoyen qui a droit à la liberté de circulation.

Copiez le message ci-dessous pour demander la libération immédiate de Salah Hamouri :

Monsieur le Consul,
ou Monsieur le Ministre des affaires étrangères,
ou Monsieur le Président de la République,

Le 30 juin 2020, notre compatriote, l’avocat franco-palestinien, défenseur des droits de l’homme, Salah Hamouri, a été arrêté à Jérusalem-Est par l’armée d’occupation dans un centre de santé. Les autorités militaires n’ont donné aucun motif à cette arrestation.

L’arrestation de notre concitoyen est inadmissible et insupportable. Les autorités françaises ne doivent pas laisser passer une telle infamie. Cette situation doit cesser sans délai. La France doit exiger la libération de notre concitoyen qui subit une fois de plus l’arbitraire israélien.

Je vous demande d’œuvrer au nom de la France, pour la libération immédiate de Salah Hamouri.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de ma haute considération.

Consulat de France à Jérusalem :
cg-informations.jerusalem-fslt@diplomatie.gouv.fr

Ministère des affaires étrangères à l’adresse suivante :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/mentions-legales-infos-pratiques/nous-ecrire/

Présidence de la République :
http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique/

Il faut le faire sortir de là ! Soyons nombreux à agir et à relayer cet appel !

Source : Facebook