Messages des PC étrangers à la conférence internationale du PRCF

Vous trouverez ci dessous les textes de soutien envoyé par des partis communistes qui n’ont pu faire le déplacement à Paris pour la conférence internationale organisée par le PRCF.

 

ASSOCIATION ERNST THÄLMANN, ALLEMAGNE

Le danger du fascisme dans l’Europe d’aujourd’hui.

Thalmann
Formé, instruit, financé, protégé par les organes de la constitution de l’Etat (Verfassungsschutz), le NSU (Nationalsozialistischer Untergrund) a pu commettre des meurtres fascistes depuis plus de 10 ans. Le gouvernement allemand se refuse à reconnaître leur origine fasciste alors que leurs victimes sont d’origine étrangère, en premier lieu des Turcs propriétaires de magasins et vivant depuis longtemps en Allemagne. Au lieu de tirer au clair ces assassinats, on détruisait les preuves avant de les classer sans suite. Le NPD, ce parti fasciste, financé par l’Etat, ne sera pas interdit, contrairement à ce que stipulaient les accords de Postdam qui prévoyaient qu’un parti fasciste ne pouvait se reconstituer. En RDA cela eut été impossible !

Les fonctionnaires du VS (Verfassungsschutz), collaborateurs des nazis, ont permis que ce parti devienne le plus important et le plus dangereux de l’Allemagne. La justice permet leurs concentrations, leurs manifestations, les fait protéger par la police et punit les antifascistes qui marchent contre eux. Cette collaboration n’est pas neuve ; il faut se souvenir des pogroms de Rostock et Mölln il y a 20 ans, après lesquels les lois sur le droit d’asile furent abrogées. Plus encore que les fascistes, le problème est cet Etat qui ne les combat pas.

Le rôle de ces fascistes est de combattre tout progrès social, les syndicats, les progressistes, les travailleurs étrangers, nos camarades qui vivent et travaillent avec nous. Ils sont la réserve du gouvernement contre nous.

C’est exactement le problème qui se posait déjà à Ernst Thälmann et à son parti qui dénonçaient le caractère de classe du fascisme et les ont combattus dès le début. C’est la raison pour laquelle le gouvernement allemand a fait détruire le lieu commémoratif « Ernst Thälmann ».

Avec sa clarté analytique, sa proximité avec les masses et leurs problèmes, nous avons beaucoup à apprendre de Thälmann et de ses camarades. Il fut inflexible avec les principes politiques, avec les buts à atteindre, implacable contre le système des banquiers, contre l’Etat représentant les intérêts du Capital contre les travailleurs.

Nous aussi nous devons être implacables ! Et pas seulement quand la première balle de l’armée allemande abat un ouvrier en grève. Il faut être prêt pour les temps difficiles.

Avec un maître comme Thälmann nous serons bien armés !

Le président du cercle amical du lieu commémoratif Ernst Thälmann, Max Renkj

____________________________________________________________________________________________

RECONSTRUCTION DU KPD, ALLEMAGNE

Chers camarades du PRCF,

Arbeiterbund KPDNous devons vous faire part du fait, qu’en raison d’activités urgentes dans notre pays, après le décalage de la date de votre conférence internationale à début mai, il ne nous est malheureusement pas possible d’envoyer des camarades à Paris. En particulier,il s’est avéré que notre activité pour l’action internationale anti-guerre “Lutte des classes plutôt que guerre mondiale” requiert de suite après le 1 er mai l’ensemble de nos forces.

Nous souhaitons à votre conférence un grand succès et nous souhaitons, vraiment, qu’une autre rencontre à un autre moment sera possible.

Voeux révolutionnaires.

Stephan Eggerdinger, Reconstruction du DKP

____________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE BRÉSILIEN

Chers camarades,

Partido_Comunista_Brasileiro_logoNous ne pourrons être présents parmi vous à votre conférence internationale.

Nous souhaitons au PRCF, notre référence en France, plein succès à votre initiative.

Fraternel salut communiste

                                Ivan Pinhero, Secrétaire général

 

MESSAGE DE L’HISTORIENNE VIRGINIA FONTES, BRÉSIL

Chers camarades,

Merci beaucoup pour cette invitation si importante et amicale. Hélas je ne pourrais pas être en France début mai en raison de nombreux engagements.

Je vous souhaite, et à tous les camarades qui pourront venir nombreux, une excellente rencontre avec des débats riches sur tant de sujets fondamentaux

Virginia Fontes, Historienne, Brésil

 

____________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE D’ÉGYPTE

communism-egypt--1-

 

Réponse à l’envoi, en français et en anglais, de l’introduction de Georges GASTAUD, secrétaire national du PRCF, à la Conférence du PRCF sur les Questions Internationales, les 4 et 5 mai à Paris.

Thank you very much !!!

With solidarity from ..

The Egyptian Communist Party.

 

___________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE DES TRAVAILLEURS DE HONGRIE

Adressé à la première Conférence de la Renaissance Communiste – Paris

Chers Camarades

Logo_munkaspartLe Parti Communiste  Hongrois  des Travailleurs a été heureux de recevoir votre aimable invitation. Nous apportons une importante attention à la renaissance du mouvement communiste et nous soutenons tous les efforts menés en vue de créer une nouvelle et plus efficace coopération entre les partis communistes.

Nous sommes convaincus que nous devrions nous unir de manière à nous battre contre  le capitalisme, de montrer au peuple que le socialisme est l’unique moyen de sortir de la crise actuelle du capitalisme.

Le peuple commence à comprendre que le capitalisme ne peut pas résoudre leur problème basique, le chômage, la pauvreté et l’injustice. En Hongrie, les gens commencent à se rappeler les décennies de socialisme où chacun pouvait travailler, quand les soins de santé et l’éducation étaient disponibles pour tout un chacun.

Le gouvernement hongrois actuel tente de purger le socialisme de la tête des gens. Depuis janvier 2013 il existe une nouvelle loi, qui interdit l’utilisation publique de tous les mots et de toutes les expressions qui sont en rapport avec le socialisme. Ainsi, il n’y a plus de « Rue de la Libération », « Rue Marx et Lénine «, et même plus de rue du « Premier mai ». Le mot « communiste » est également interdit par le pouvoir.

Ainsi, nous avons été obligés de changer le nom du parti. En ce moment nous préparons le 25e Congrès Extraordinaire de notre Parti. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas envoyer de représentants à votre important événement.

Le nouveau nom du Parti sera le Parti des Travailleurs Hongrois. Nous changeons donc le nom mais nous ne modifions ni le programme ni la politique de notre parti. Vous pouvez compter sur nous.

Gyula THÜRMER, Président du Parti Communiste des Travailleurs Hongrois

To the First Conference of the Renaissance Communist – Paris

Dear Comrades,

The Hungarian Communist Workers’ Party was glad to receive your kind invitation.  We pay great attention to the renewal of the communist movement and support all efforts to create a new and more effective cooperation of the communist parties.

We are convinced that we should unite in order to fight against capitalism, to show to the people that socialism is only way out from actual crisis of capitalism.

People begin to understand that capitalism cannot solve their basic problem, unemployment, poverty and injustice. People in Hungary begin to remember the decades of socialism when everybody could work, health care and education were opened for everybody.

The actual Hungarian government tries to wash out socialism from the mind of the people. From January of 2013 a new law exists which ban the public use of all worlds and expressions connected with socialism. So there will be no more Streets of Liberation, streets of Marx and Lenin, and not even streets of First of May. The world “communist” is also banned by the power.

So we have to change the name of party. In these days we prepare the 25th Extraordinary Congress of our party. It is the reason we cannot send our representative to your important event.

The new name of the party will be Hungarian Workers’ Party. We do change the name but we do not change the program and policy of our party. You can rely upon us.

Gyula Thürmer, President, Hungarian Communist Workers’ Party

____________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE D’IRLANDE 


Chers camarades

PC IrlandaisEn raison de charges de travail et de problèmes financiers, nous ne pourrons pas participer à votre séminaire.

Nous vous souhaitons plein succès

Fraternel salut

Eugène Mac Cartan, Secrétaire général

____________________________________________________________________________________________

PARTI  COMMUNISTE D’ISRAËL

semel_maki

 

Chers Camarades du PRCF,

Le Parti Communiste d’Israël adresse ses salutations à la conférence que vous tenez à Paris. Malheureusement, nous ne pourrons pas assister à vos passionnants débats en raison de problèmes budgétaires.

Nous vous souhaitons des conversations très productives et très intéressantes et nous espérons vous rencontrer bientôt.

Fraternellement.

Dr. Ofer CASSIF, Secrétaire du Comité des Relations Internationales du CPI.

Dear Comrades of PRCF.

The Communist Party of Israel salutes you on the meeting you have been organizing in Paris. Unfortunately, we cannot attend your fascinating discussions due to budgetary difficulties. We would like to wish you very productive and interesting talks and hope to be meeting you soon.

Comradely yours,

Dr. Ofer Cassif, Head of the International Relations Committee of CPI

____________________________________________________________________________________________

PC LibanFaisant suite à l’envoi de l’intervention de Georges GASTAUD, secrétaire national du PRCF, à la Conférence sur les Questions Internationales, Paris 4 et 5 mai 2013, réception des remerciements de

Marie DEBS, Secrétaire Générale du Parti Communiste libanais

____________________________________________________________________________________________

Bureau Politique du Comité Central

PC MexicainAu Pôle de Renaissance Communiste en France

Le Comité Central du Parti communiste du Mexique exprime sa solidarité militante avec la Rencontre  internationaliste organisée par le Pôle de la Renaissance Communiste en France et salue fraternellement la présence des partis et des organisations communistes d’autres pays qui y sont présents.

En temps de crise capitaliste, l’internationalisme prolétarien exprime toute sa vigueur, puisque les travailleurs fraternisent contre les monopoles qui cherchent à intensifier l’exploitation de la classe ouvrière, à la paupériser, à dévaloriser le travail.

L’internationalisme prolétarien est une nécessité par les temps que nous vivons, l’époque de l’impérialisme et les révolutions prolétariennes, et son expression la plus élevée est la coordination des partis communistes. Le Parti communiste du Mexique a conclu lors de son IVème congrès que l’Internationale Communiste est un impératif contemporain.

Il nous semble très important qu’en France, l’un des centres impérialistes, des pas aient été faits pour la réorganisation d’un parti communiste. Le “PCF” existant est une mutation qui a changé le PCF combatif et autrefois héroïque en parti de collaboration de classes, d’appui aux politiques impérialistes. Le combat contre l’opportunisme, le réformisme et le révisionnisme est vital pour le mouvement ouvrier et communiste, puisque c’étaient les véhicules de la corrosion et de la liquidation des partis de la classe ouvrière.

Le PCM appuie et appuiera les initiatives qui travaillent pour la réorganisation des partis communistes, en tant qu’elles font partie de sa politique internationale.

Le Comité Central du Parti communiste du Mexique exprime son désir sincère de voir la Rencontre Internationaliste de Paris se conclure avec succès, alors que cela fait justement 195 ans que notre maître Karl Marx est né.

PROLÉTAIRES DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ-VOUS!

Bureau Politique du Comité Central

____________________________________________________________________________________________

PARTI POPULAIRE SOCIALISTE,  MEXIQUE (PPS)

Aux chers Camarades du PRCF, pour la Conférence Internationale qu’ils organisent les 4 et 5 mai à Paris :

ppsm_blur_1Le Parti Populaire Socialiste – association Politique Nationale Populaire Socialiste, fondée par Vicente Lombardo Toledano (vice-président de la Fédération Syndicale Mondiale de 1945 à 1968) en 1948 et transformée en Parti Populaire Socialiste en 1960, dirigé aujourd’hui par le camarade Premier Secrétaire du PPS-APNPS, Manuel Fernández Flores, Secrétaire général du Syndicat Mexicain des Électriciens, salue chaleureusement votre initiative pour convoquer une réunion internationaliste de partisans du socialisme-communisme dans le Paris des Communards glorieux de mars à mai 1871.

Dans ce lieu du premier “assaut le ciel” ici sur Terre, nous appuyons la Conférence  internationaliste pour sauvegarder le meilleur du socialisme réellement existant dans le passé récent, la lutte pour le respect de la souveraineté et l’autodétermination des peuples, contre l’ingérence de l’impérialisme pour destituer des gouvernements et en imposer d’autres à son goût, comme en Libye et maintenant en Syrie, ainsi que pour la réactivation d’un mouvement communiste international qui soutienne les démocraties populaires existantes, les processus d’intégration économique et politique des peuples latino-américains, des Caraïbes et de tout le Sud, ainsi que le combat contre toutes les guerres impérialistes de l’OTAN, en développant et en affinant les programmes de lutte contre le néo-colonialisme et pour la libération nationale et sociale de tous les peuples de la Planète.

Nous saluons la conception combative prolétarienne de la Conférence Internationale et en même temps élargie stratégiquement, en incluant les forces progressistes qui combattent aujourd’hui le néolibéralisme et les programmes d’austérité pour les majorités de chaque pays, imposés par l’oligarchie financière mondiale et par ses instruments de contrôle et de régulation politico-économico-militaires qui doivent mener à la construction d’amples fronts démocratiques et patriotiques nationaux et d’un grand front mondial contre le néolibéralisme des monopoles et pour ouvrir les voies du progrès social et de la souveraineté populaire.

Nous sommes sûrs que cette conférence sera un apport important pour les objectifs fixés : “articuler dans les luttes l’internationalisme prolétarien et le patriotisme populaire, repousser la tentative d’imposer au monde entier la “culture” de l”Empire”, enraciner la perspective de la révolution socialiste dans toutes les luttes pour le progrès social, la démocratie et l’indépendance nationale”. Nous ne pourrons pas physiquement être à la rencontre ; mais nous serons attentifs aux accords et aux résolutions qui y sont prises pour le bien de l’Humanité.

Fraternellement

José Abel Ogaz Pierce

Secrétaire des Relations Internationales de la DN du CC du PPS-APNPPS

México, D. F. a 23 de abril de 2013.

Queridos Compañeros del PRCF, en la Conferencia Internacional que sostendrán el 4 y 5 de mayo en París :

El Partido Popular Socialista-Asociación Política Nacional Popular Socialista, fundado por Vicente Lombardo Toledano (vicepresidente de la Federación Sindical Mundial de 1945 a 1968) en 1948 y transformado en Partido Popular Socialista en 1960, dirigido hoy por el compañero Primer Secretario del PPS-APNPS Manuel Fernández Flores, Secretario General del Sindicato Mexicano de Electricistas en dos ocasiones, saluda calurosamente su iniciativa para convocar una reunión internacionalista de partidarios del socialismo-comunismo en el París de los Comuneros gloriosos de marzo a mayo de 1871.

En ese lugar del primer “asalto al cielo” aquí en la Tierra apoyamos la Conferencia internacionalista para rescatar lo mejor del socialismo realmente existente en el pasado reciente, la lucha por el respeto a la soberanía y autodeterminación de los pueblos, contra la injerencia del imperialismo para derrocar gobiernos e imponer otros a su gusto, como en Libia y ahora en Siria, así como por la reactivación de un movimiento comunista internacional que apoye a las democracias populares existentes, los procesos de integración económica y política de los pueblos latinoamericanos y del Caribe y del Sur amplio, así como el combate a todas las guerras de corte imperialista de la OTAN, desarrollando y afinando los programas de lucha en contra del neocolonialismo y por la liberación nacional y social de todos los pueblos del Planeta.

Saludamos la concepción combativa proletaria de la Conferencia Internacional y, al mismo tiempo, amplia estratégicamente, al incluir a las fuerzas progresistas que hoy combaten al neoliberalismo y los programas de austeridad para las mayorías en cada país impuestos por la oligarquía financiera mundial y por sus instrumentos de control y regulación político-económico-militares, que deben llevar a la construcción de amplios frentes democráticos y patrióticos nacionales y de un gran frente mundial contra el neoliberalismo de los monopolios y por abrir las vías del progreso social y la soberanía popular.

Estamos seguros que esta conferencia hará un aporte importante en los propósitos fijados: “articular en las luchas el internacionalismo proletario y el patriotismo popular, rechazar el intento de imponer al mundo entero la «cultura» del «Imperio», arraigar la perspectiva de la revolución socialista en todas las luchas por el progreso social, la democracia y la independencia nacional”. No podremos estar físicamente en el encuentro; pero estaremos atentos a los acuerdos y resoluciones que ahí se tomen para bien de la Humanidad.

Fraternalmente

José Abel Ogaz Pierce

Secretario de Relaciones Internacionales de la DN del CC del PPS-APNPPS

____________________________________________________________________________________________

Salut Camarades,

PMP Pologne ZnakKMPNous sommes navrés de vous informer qu’il ne sera pas possible à notre camarade Lukasz CZAJA d’assister à la conférence de Paris ce weekend.

En raison d’un problème de billets, il ne lui sera pas possible de se rendre à Paris.

Nous sommes désolés de vous l’apprendre dans un délai aussi bref, mais nous venons juste d’en être informés nous-mêmes.

Cependant, nous espérons toujours que les contacts ainsi que la solidarité internationale demeureront les meilleurs entre nos organisations et les classes ouvrières de France et de Pologne.

Nous espérons que la conférence organisée par le PRCF aura un large succès et qu’elle renforcera  les liens entre votre parti et le mouvement de la classe ouvrière dans votre pays.

En cette époque de crise internationale du capitalisme financier, la solidarité entre les organisations communistes, progressistes et démocratiques, partout dans le monde, est plus nécessaire que jamais !

Avec nos salutations communistes !

Le Comité Central de la Jeunesse Progressiste de Pologne (PMP)

Hello comrades.

We are very sorry to inform you that our comrade, Lukasz Czaja, won’t be able to attend the conference in Paris this weekend.

Due to the mix-up with the tickets, he will be unable to come to Paris.

We are sorry to inform you about it with such a delay but we have just been informed about this.

Nonetheless we still hope for the best contacts and international solidarity between our organizations and working classes of France and Poland.

We hope that conference organised by PRCF will be a huge success and it will strengthen your party and working class movement in your country.

In the time of international capitalist financial crisis solidarity among communist, progressive and democratic organizations around the world is even more necessary than ever!

With communist greetings!

Presidium of Progressive Youth of Poland  (PYP)

____________________________________________________________________________________________

Chers camarades,

PC PortugaisNous avons bien reçu votre e-mail du 2 avril 2013, contenant une invitation pour une rencontre internationaliste, qui se tiendra les 4 et 5 mai, à Paris, nous en profitons pour vous communiquer qu’il nous est pas possible d’être présents, prenant en compte ce qui nous vous avons déjà communiqué précédemment.

Conscients que nous pouvons continuer à compter sur votre compréhension, nous vous souhaitons de succès pour votre initiative en expression le notre intérêt en continue à suivre vos réflexions.

Recevez nos salutations fraternelles,

Pedro GUERREIRO

Responsable de la Section Internationale du Parti Communiste Portugais

____________________________________________________________________________________________

MESSAGE DE MIGUEL URBANO RODRIGUES, dirigeant historique du PC Portugais

Chers camarades,

Je souhaite que la conférence internationale du PRCF puisse contribuer à une prise de conscience du danger que représente pour l’humanité, la stratégie exterministe de l’impérialisme US.

La lutte des forces progressistes contre le monstrueux système de pouvoir dont le pôle est à Washington, exige un renforcement de l’internationalisme d’autant plus nécessaire que l’opportunisme et le réformisme ont envahi le mouvement communiste international.

Camarades, mes vœux pour un succès de votre conférence.

Miguel Urbano Rodrigues, Portugal

____________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE SYRIEN

Consolidation du front international anti-impérialiste

PC SyrienLes communistes syriens apprécient l’initiative des communistes français révolutionnaires marxistes léninistes, à l’occasion du séminaire international à Paris, berceau de la Commune héroïque.

Il est important aussi que cette rencontre internationale commémore le 70ème anniversaire de la victoire du peuple soviétique, lors de la bataille de Stalingrad ; cette victoire constitue un tournant du combat des peuples contre le fascisme, prélude de la grande victoire du printemps 1945. Cette victoire a permis le progrès de l’humanité pour des dizaines d’années. Cette période se caractérise par l’acquisition de beaucoup de droits sociaux et démocratiques des travailleurs, par l’écroulement du système colonial du capitalisme et par l’acquisition des peuples des pays colonisés de leur indépendance nationale. La Syrie fut parmi les premiers, car elle eu son indépendance le 17 avril 1946, à la sortie du dernier soldat étranger de son territoire.

Cher camarades,

Le capitalisme a démontré son incapacité complète à résoudre les problèmes de l’humanité. Au contraire, et en l’absence d’une force dissuasive mondiale que l’Union Soviétique et les pays socialistes représentaient, les contradictions, la misère et les malheurs de l’humanité se sont aggravés. Ce qui s’est passé ces dernières années a démontré clairement que le capitalisme est incapable  de trouver les moyens nécessaires pour  préserver ses forces productives, ce qui aggrave tous ses contradictions.

Ces dernières proviennent de l’opposition entre le travail et le capital, entre le caractère social de la production et le caractère capitaliste privé de la possession. 

La seule voie pour résoudre ces contradictions est la propriété sociale des moyens de production.

La mission du combat anti-impérialiste et pour la socialisme n’est plus seulement une mission sociale pour aboutir à un avenir meilleur pour l’humanité entière, mais une mission humanitaire civilisée afin de préserver l’existence humaine. Notre parti considère que la mission principale de l’humanité entière est de faire face à l’agressivité impérialiste et combattre le système capitaliste. Une dualité se clarifie de plus en plus : le socialisme ou la sauvagerie et l’anéantissement de l’humanité.

Tous les indices confirment la position de notre parti reposant sur l’analyse marxiste-léniniste indiquant que l’économie capitaliste mondiale traversera une étape d’immobilité à long terme, après cette violente crise périodique. A l’intérieur de cette période de stagnation, plusieurs régions souffrent d’une crise parfois très forte comme la Grèce, l’Espagne, le Portugal et Chypre. Cette période de stagnation s’entrecroise avec des formes de tensions socio-politiques, signes significatifs de la lutte des classes.

Les  tyrans financiers veulent charger les lourds fardeaux de cette crise économique sur le dos des peuples du monde entier, y compris leurs propres peuples.

C’est exactement, dans cette situation, que les partis communistes doivent se séparer des forces opportunistes et réformistes. Durant les périodes de transformations socioéconomiques profondes, se dégage l’importance des convergences entre le combat actif anti-impérialiste et la lutte contre l’opportunisme et le déviationnisme. La lucidité idéologique et politique du parti communiste le conduit a des coalitions fortes et claires avec un large spectre de forces nationales anti-impérialistes.

En ce qui concerne les mouvements de libération nationale dans le monde, indépendamment des idéologies diverses, ces mouvements revêtent un caractère démocratique, en général, car le but final est d’atteindre la démocratie dans les relations internationales.

Une des grandes découvertes du léninisme est de considérer le rôle des mouvements de libération nationale comme un des facteurs moteurs de l’opération révolutionnaire mondiale. C’est un facteur principal dans la formation d’un front mondial anti-impérialiste capable de vaincre l’impérialisme.

De là, notre parti a consolidé, dans son 11ème congrès  le slogan  «  renforcement du front mondial anti-impérialiste » conscient que la situation actuelle de l’offensive impérialiste féroce,  implique l’élargissement et le renforcement du front mondial anti-impérialiste, ce qui représente une garantie, non seulement pour la victoire des idées de justice sociale, mais l’instrument principal pour sauver l’humanité de l’extermination qui la menace. Pour cela nous devons tendre la main à toutes les forces anti-impérialistes avec leurs divergences idéologiques. De même, ce front mondial anti-impérialiste ne sera pas puissant et efficace, si les communistes ne s’y intègrent pas en rangs serrés, s’inspirant des idées et des buts mis en place par les grands idéologues Marx, Engels et Lénine, appliqués et protégés par Staline.

Nous sommes confiants de notre victoire, victoire du mouvement des peuples pour la liberté et le progrès social.

Il convient de noter que la particularité de l’impérialisme américain est sa disposition permanente à utiliser l’agression militaire au profit de ses trusts ; la mission fondamentale de l’état américain consiste à servir ces trusts par tous le moyens, y compris l’intervention des services secrets jusqu’aux interventions militaires directes.

Ce qui accentue l’agression de l’impérialisme américain et son danger envers les peuples, c’est la grande influence du sionisme dans le clan gouvernant aux USA. Le sionisme est un mouvement profondément réactionnaire et raciste, clairement orienté vers le fascisme et qui représente les intérêts du capital financier juif.  La lutte contre le sionisme est devenue une mission combative de premier plan, parallèlement avec la mission de combat anti-impérialiste, car le capital financier juif forme une partie intégrante du capital financier mondial.

Chers camarades,

Nous apprécions fort la croissance très forte de la condamnation, sur le plan mondial, des opérations agressives que l’impérialisme mondial et ses agents commettent contre la Syrie. Dans les milieux impérialistes même, le refus d’une intervention militaire directe contre la Syrie, s’accentue ; aussi le nombre des  milieux compréhensifs des conséquences de la crise syrienne sur le monde entier augmente, ce qui participe à la consolidation de l’unité nationale syrienne. Les régimes réactionnaires arabes sont conscients que leur existence sera menacée en cas d’échec des complots sur la Syrie. Pour cela, ces régimes accentuent leur soutien aux opérations agressives et destructives contre la Syrie, avant qu’il ne soit trop tard, et cela en complète coordination avec la Turquie et ses gouvernants réactionnaires.

Le Secrétaire Général de notre parti, Dr. Ammar Bakdach, affirme que «  la résistance n’est pas seulement un devoir, mais elle est possible ». Tous les indices, sur le plan national, régional et international confirment ce point de vue.

Maintenant, ce qui est important, c’est la consolidation de tous les facteurs de la résistance, en premier lieu, la mobilisation des masses populaires et le renforcement de l’armée syrienne, ainsi que la protection de la production nationale. Dans ces conditions, l’alliance entre toutes les forces nationales est primordiale, face à l’alliance des forces réactionnaires.

Aujourd’hui les confrontations armées s’aggravent, entre les forces gouvernementales défendant la voie nationale syrienne, et s’opposant aux plans impérialistes sionistes agressives et expansionnistes, et les forces des rebelles, formées de groupes terroristes complices de l’impérialisme et des régimes réactionnaires arabes, visant a démolir la Syrie, forteresse de la liberté du monde arabe et site important du combat de libération mondiale anti-impérialiste.

Malgré l’élargissement des zones de la rébellion, elle n’a pas pu atteindre son but. Les masses populaires rejettent de plus en plus les rebelles qui ont dévoilé leur visage barbare par les crimes commis contre les civils, surtout dans les régions refusant leur présence.

Notre parti constate que, sans le grand soutien des pays impérialistes des régimes réactionnaires arabes et de la Turquie, poste avancé de l’OTAN dans la région, les rebelles n’auraient pas pu résister à ce jour. Le déploiement de missiles patriotes sur le territoire turc n’est qu’une preuve de la position antagoniste de la Turquie envers la Syrie. Des opérations militaires démarrent de son territoire, et elle couve les bases militaires des rebelles.

Récemment, des opérations militaires menées par les rebelles arrivant de Jordanie, s’accentuent, ce qui va à l’encontre des relations de voisinage et des principes des lois internationales.

Nous considérons, aujourd’hui, que le devoir impératif des communistes, ainsi que de tous les nationalistes, consiste à défendre l’indépendance de la Syrie, défendre l’unité de son territoire, face aux complots impérialistes sionistes réactionnaires arabes, et faire face aux actes criminels des ennemis de notre pays.

Nous affirmons que le combat des communistes syriens, pour la consolidation de la résistance nationale, est aussi une mission internationale qui fortifie le front mondial anti-impérialiste.

Osama Al-Maghout,

Membre du CC du PC Syrien, Chef du secteur international

____________________________________________________________________________________________

PARTI COMMUNISTE DES BOLCHEVIKS DE L’UNION SOVIÉTIQUE

Chers camarades !

La direction du Parti communiste (bolcheviks) de toute l’Union vous envoie,  chers camarades, un salut chaleureux à l’occasion de votre rencontre internationaliste! De la part des membres de notre Parti, de la part des militants pour la Russie Socialiste, nous exprimons la gratitude cordiale aux organisateurs et aux participants de votre action pour le respect de la mémoire des héros de Stalingrad et de la victoire historique du peuple soviétique sous la conduite du maréchal Staline!

Le régime fascisant  de Poutine prétend être l’héritier des héros de Stalingrad. Cependant en réalité les dirigeants actuels de la Russie ont surpassé les crimes du fascisme. Même d’après les données officielles, les pertes matérielles de la Russie excèdent de 100 fois les pertes de l’URSS pendant l’occupation temporaire fasciste d’une partie de notre territoire et la diminution de la population de la Russie est aujourd’hui au niveau d’un million de personnes, chaque année. Et il est symbolique que le drapeau de la Russie actuelle soit le drapeau tricolore des laquais hitlériens, les traîtres  d’une soi-disant armée Russe émancipatrice Vlasov.

Dans ces conditions notamment nous, les communistes fidèles à l’Étendard  Rouge de Lénine-Staline, sommes les continuateurs  des héros de Stalingrad qui luttons aujourd’hui pour la libération de notre Patrie, pour la Russie Socialiste! Notre parti sera toujours fidèle aux principes du bolchevisme et l’internationalisme prolétarien!

Le premier Secrétaire du Comité Central PC (b) Alexander Lapin

Le membre de la Direction PC (b) Dr. Zinaida Smirnova

STALINGRADSKY ORGANIZATION PC (b)

Chers camarades!

L’organisation PC (b) la ville-héros de Stalingrad vous envoie son salut chaleureux et sa solidarité! De la part des habitants de notre ville légendaire, nous vous exprimons notre gratitude pour votre respect de la mémoire des héros qui ont défendu notre Patrie Soviétique détruisant le fascisme sur les bords de la Volga, sous la conduite du parti de Lénine-Staline, sous le commandement du maréchal Staline!….(extraits)

De la part de Stalingradsky organization PC (b) le Secrétaire Gennady Grichin

 

____________________________________________________________________________________________

PARTI MONDIAL DES TRAVAILLEURS (USA)

Chers Camarades,

 USA workersworldComme nous n’avons pas pu envoyer de participant à votre importante Rencontre internationaliste des 4 & 5 Mai, nous vous adressons le message de solidarité ci-après, de la part du Parti Mondial des Travailleurs aux USA.

Nous, PMT, avons rencontré le PRCF et travaillé ensemble sur les enjeux internationaux, particulièrement depuis notre participation commune aux conférences de Serpa au Portugal en 2004, 20007 & 2010. Nous avons mené en commun des actions internationales anti guerre et anti impérialistes ainsi que pour la défense des prisonniers politiques. A présent, la lutte  de classe s’est aiguisée dans les centres impérialistes, y compris aux USA ; elle est particulièrement intense dans l’Europe impérialiste, y compris en France.

Le système capitaliste connaît une crise profonde. L’analyse Marxiste montre que le capitalisme de notre époque ne trouve pas d’issue à cette crise par un redressement économique “normal”. De tels redressements périodiques après les récessions faisaient partie  des crises cycliques du capitalisme. Dans son livre, “le Capitalisme dans l’impasse”, notre camarade Fred Goldstein, explique les raisons pour lesquelles il ne faut pas s’attendre à un tel redressement aujourd’hui. En bref, l’essor rapide de la technologie a accru la productivité dans de telles proportions que de nouveaux investissements ne parviennent pas à créer de nouveaux emplois. Les redressements capitalistes sont mort-nés.

Par conséquent, la classe ouvrière reste prisonnière d’un haut niveau de chômage et de salaires à la baisse. En raison de l’absence d’investissements productifs, les banques prêtent aux gouvernements. Pour garantir le remboursement de ces prêts, les banques imposent des programmes d’austérité à la classe ouvrière. En Europe, l’instrument des banques, la Troïka, constitue une preuve supplémentaire que l’UE est une arme contre toute la classe ouvrière européenne, y compris les travailleurs immigrés. Le déclin continue, comme nous le constatons particulièrement en Grèce, au Portugal, en Espagne et à présent en Italie, les pays les plus riches n’étant pas loin.

Les conséquences de cette crise sans issue classique sont une misère accrue pour la classe ouvrière et le danger grandissant d’une guerre impérialiste à large échelle ; les guerres régionales de conquête en Afghanistan, Irak, Lybie et maintenant Syrie et Mali, montrent la tendance.

Que le système soit dans une impasse signifie que la seule issue  satisfaisante pour les travailleurs est une révolution se fixant pour but le socialisme. Cela signifie que toute approche réformiste ou opportuniste dans l’organisation de la classe ouvrière constitue également une impasse. Les partis socio-démocrates et les anciens partis communistes – la plupart d’entre eux ont abandonné ce nom héroïque – n’offrent aucune solution aux travailleurs. La classe dirigeante refuse les compromis qui étaient habituels il y a quelques décennies.

Nous, aux USA, avons le devoir d’être de chaque lutte pour défendre les intérêts de la classe ouvrière tout en la préparant idéologiquement à un combat décisif.

C’est dans cet esprit que nous félicitons le PRCF d’avoir pris la décision importante de commémorer au mois de Février le 70ème anniversaire de la victoire soviétique de Stalingrad. Nous, à l’instar du commandant Chavez et de nos camarades d’Amérique Latine, luttons pour le socialisme du 21ème siècle. Dans le même temps, nous souhaitons sauvegarder la mémoire  des victoires du socialisme qui a protégé l’humanité au 20ème siècle.

Les luttes glorieuses des travailleurs pour la conquête du pouvoir d’état font partie de notre histoire révolutionnaire et nous devons les intégrer à notre avenir. Le PRCF a contribué de façon importante à la lutte idéologique en faisant revivre cette histoire. Dans la lutte pour le Communisme nous devons apprendre des succès comme des défaites. Mais nous devons également nous souvenir que la bourgeoisie impérialiste a infligé deux guerres mondiales à l’humanité et qu’elle n’a jamais donné un moment de répit aux états socialistes.

Nous espérons être informés de vos débats et de votre approche des luttes  dans le période qui s’ouvre en France. Recevez la solidarité internationaliste des travailleurs Américains avec le PRCF ainsi qu’avec les luttes de travailleurs de France. Ceux-ci, comme les travailleurs Américains sont venus du monde entier et leur essence est internationale. Nous sommes sûrs qu’ils continueront à inspirer les travailleurs et les opprimés du monde entier comme ils l’ont fait en 1871, dans la résistance antinazie et en 1968.

A bas la guerre impérialiste! Vive le Communisme !

John Catalinotto. Commission internationale du PTM (USA) 23-04-13

Workers World Party

Dear Comrades

As we were unable to send someone to attend your important internationalist meeting this May 4-5, we would like to send the following message of solidarity from Workers World Party in the USA:

We in WWP have known and worked together on international issues with the PRCF, especially since our joint participation in the conferences in Serpa, Portugal, in 2004, 2007 and 2010. We have cooperated on international anti-war and anti-imperialist activities and in defense of political prisoners. Now the class struggle has sharpened in the imperialist centers. This includes in the United States. It is especially acute in imperialist Europe, including France.

The capitalist system is experiencing a profound crisis. A Marxist analysis shows that capitalism at this time has no exit from this crisis through a “normal” economic recovery. Such recoveries regularly took place as part of the cyclical capitalist crises, where recoveries follow recessions. Our comrade Fred Goldstein in his book, Capitalism at a Dead End, explains why we don’t expect such a recovery today. In brief, the rapid development of technology has so increased productivity that new investments cannot create sufficient new jobs. Capitalist recoveries die at their birth.

Thus the working class remains mired in high unemployment and diminishing wages. With no productive investments available, banks instead make loans to governments. To guarantee the repayment of these loans, the banks impose austerity programs on the working class. In Europe the instrument of the banks — the Troika — is further proof that the European Union is a weapon against the entire European working class, including the immigrant workers. The decline continues, as we see especially in Greece, Portugal, Spain, Ireland and now Italy, and the wealthier countries are not far behind.

The consequence of this crisis with no normal exit is increased misery for the working class and a growing danger of massive imperialist war. The regional wars of conquest in Afghanistan, Iraq, Libya and now Syria and Mali show the direction this is taking. That the system is at a dead end means that the only satisfactory way out for the workers is a revolution with the goal of socialism. This means that any reformist or revisionist approach to organizing the working class equally leads to a dead end. Those social democratic and formerly communist parties — most of which have shed this heroic name — offer no solution to the workers. The ruling class refuses to make the compromises that a few decades ago were made every day.

We in the U.S. must be in every struggle to defend the interests of the working class while preparing ideologically for a decisive struggle.

With this in mind we commend the PRCF for taking the important step of commemorating the 70th anniversary of the Soviet victory at Stalingrad this February. We, like Commandante Chavez and our comrades in Latin America, are all for fighting for socialism in the 21st century. At the same time we want to preserve the victories of socialism that protected humanity in the 20th century.

The glorious struggles of the workers for state power are part of our revolutionary history and we will have to make them part of our future. Thus the PRCF has made an important contribution to the ideological struggle by bringing this history back to life. We must learn from all the successes of the struggle for communism as well as the defeats. But we have to always remember that the imperialist bourgeoisie imposed two horrendous world wars on humanity. And they never gave the socialist states a moment’s peace.

We look forward to reading of your discussions and your approach to struggle in the coming period in France, in Europe, and in the world. We send internationalist solidarity from the workers in the USA to the PRCF. We send internationalist solidarity to the struggles of the workers in France, who like the U.S. workers have arrived from all over the world and whose character is international, and who we expect to continue to inspire the world’s workers and oppressed as they did in 1871, with the resistance against Nazi-fascism and in 1968.

Down with imperialist war! Long live communism!

John Catalinotto,

International Department, Workers World Party, USA , April 23

_____________________________________________________________________________________