Le peuple mobilisé avec son armée pour stopper la tentative de coup d’État armée soutenue par les USA contre le #Venezuela

Une très large foule, sans armes, s’est rassemblée pour défendre le palais présidentielle et les institutions de la République Bolivarienne contre le coup d’état lancé par quelques militaires traitres à la solde des USA. – CARACAS 30 avrol 2019, photo TELESUR

Nerfs d’acier ! J’ai parlé avec les commandants de tous les REDI et ZODI du pays, qui ont exprimé leur totale loyauté au peuple, à la Constitution et à la Patrie. J’appelle à une mobilisation populaire maximale pour assurer la victoire de la Paix. Nous vaincrons ! »

Nicolas Maduro – président du – 30 avril 2019

Alors qu’à nouveau l’opposition putschiste tente un coup d’État contre le Venezuela, en s’appuyant cette fois-ci sur des hommes armés et quelques militaires trahissant leur patrie, le PRCF dans un communiqué appelle à la solidarité avec le Venezuela bolivarien et à la mobilisation pour faire cesser et la tentative de putsch, et l’agression impérialiste contre le Venezuela.

Le PRCF appelle à la mobilisation pour la paix, contre le fascisme et pour soutenir le Venezuela Bolivarien

Communiqué de la Commission internationale du PRCF  

30 avril 2019 -20h

L’oligarchie capitaliste vénézuélienne aux ordres de l’ Exécutif étasunien tente un coup d’Etat contre le gouvernement bolivarien et le président légitime et démocratiquement élu, Nicolas Maduro.

La droite fascisante dirigée par Guaido serait soutenue par un groupe de militaires vendus à la CIA. Mais il semble que la masse  de l’ Armée, des officiers, sous-officiers et soldats, sont fidèles au peuple et à la constitution. Le peuple et les travailleurs sont mobilisés pour barrer la route aux putschistes.

Ceux-ci, appuyés par une offensive tous azimuts de l’impérialisme étasunien et des gouvernements valets des États-Unis , annoncent une offensive pour demain 1er Mai. L’UE et Macron sont complices de cette offensive fasciste contre le Venezuela.

Les révolutionnaires et les démocrates du monde entier sont vigilants et solidaires du peuple et du pouvoir bolivariens, progressistes et patriotiques du Venezuela.La main du peuple et du pouvoir populaire ne doit pas trembler pour frapper les semeurs de mort.

Le fascisme ne passera pas !

Condamnation internationale de la tentative de coup d’État

L’Espagne est le premier pays européen à réagir. la porte-parole du gouvernement espagnol, Isabel Celaa a déclaré devant la presse, «nous souhaitons de toutes nos forces qu’aucune effusion de sang ne se produise» et appelons «à la convocation immédiate d’élections». «L’Espagne ne soutiendra jamais un coup d’État militaire.»

Cuba et la Bolivie ont immédiatement dénoncé la tentative de putsch. Le président bolivien Evo Morales condamne le coup d’État «de la droite soumise aux intérêts étrangers».

Le président cubain Miguel Diaz-Canel a réafirmé son soutien au Venezuela et à Nicolas Maduro. Le ministre cubain des affaires étrangères déclare :

“Nous condamnons fermemant la tentative de coup d’Etat contre le Venezuela. Cuba exprime sont total soutien et sa solidarité au président légitime de notre pays frère Nicolas Maduro et à son gouvernement, ainsi qu’aux Bolivariens et aux Chavistes. Nous devons stopper l’agression contre la paix dans notre Amérique”.

Le Mexique par la voix de son président Manuel Andres Lopez Obrado souligne qu’il suit de près la situtation au Venezuela et exprime sa préocupation : “Le Mexique réitère sont désir et son engagement pour trouver une solution pacifique, démocratique et sur la base du dialogue à cette crise, privélégiant toujours le respect sans limite des droits de l’homme. Avec le ministère des affaires étrangères, des consultations sont menées avec les 16 pays membres du mécanisme de Montevideo pour trouver un chemin commun”.

Les seuls soutiens du coup d’état militaire sont les Etats Unis, qui l’ont immédiatement revendiqué, suivi par les régimes d’extrême droite à leur main, du capitaine nostalgique de la dictature Bolsonaro, aux présidents d’extrême droite Macri et Duque en Argentine et en Colombie.

Ainsi que le président du parlement européen, Antonio Tajani, président du Parlement européen issu du parti fasciste Forza Italia, a affiché son soutien à la tentative de coup d’état militaire

La Russie a fermement condamné la tentative de coup d’état militaire, une déclaration officielle du ministre des affaires étrangères russes indiquant

“L’opposition venezuelienne radicale s’est une nouvelle fois lancée dans l’usage de la force. Au lieu de chercher des solutions pacifiques aux désaccords, elle cherche à augmenter les tensions et à provoquer le désordre, et à provoquer des confrontations avec les forces armées. Nous appelons à l’abandon de la violence. Il est important d’éviter l’effusion de sang”. Les problématiques du Venezuela “peuvent être résolues à travers la négociations et sans préalables”.”Toutes les actions doivent être prises en conformité avec la constitution et toute ingérence étrangère est innaceptable”.

L’ALBA a exprimé son soutien au Venezuela Bolivarien contre la tentative de coup d’Etat

Le président turc, victime récemment d’une tentative de coup d’Etat militaire, a fermement condamné la tentative de putsch : “Ceux qui s’efforce de nommer un gouverneur colonial au Venezuela devrait savoir que seuls [les venezueliens] peuvent décider comment gouverner le payer à travers les élections démocratiques.

La tentative de coup d’état semble déjouée

d’après les informations de Granma.cu en Français

http://fr.granma.cu/mundo/2019-04-30/une-tentative-de-coup-detat-de-lopposition-dejouee-au-venezuela

Le peuple vénézuélien est descendu dans la rue pour soutenir son président légitime Nicolas Maduro

Le président constitutionnel contrôle la situation au Venezuela

Le président constitutionnel du Venezuela, Nicolas Maduro, a appelé aujourd’hui à une mobilisation maximale contre la tentative de coup d’État organisée ce matin par les dirigeants de l’opposition.

A travers son compte Twitter, le président a précisé que les autorités des Régions stratégiques de Développement Intégral (REDI) et des Zones opérationnelles de Défense intégrale (ZODI) restent attentives à cette action, menée par le président autoproclamé, Juan Guaido, à proximité de la base La Carlota.

« Nerfs d’acier ! J’ai parlé avec les commandants de tous les REDI et ZODI du pays, qui ont exprimé leur totale loyauté au peuple, à la Constitution et à la Patrie. J’appelle à une mobilisation populaire maximale pour assurer la victoire de la Paix. Nous vaincrons ! »

Les forces militaires vénézuéliennes expriment leur soutien total au président Nicolas Maduro

Le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, a confirmé aujourd’hui que toutes les unités militaires du Venezuela restent fidèles au président de la République, Nicolas Maduro, face aux nouvelles attaques putschistes rapporte l’agence Prensa Latina.

Depuis son compte Twitter, le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez a assuré que même la base aérienne de La Carlota, la principale cible d’un petit nombre de militaires agissant sous les instructions de Juan Guiado, autoproclamé président « en exercice », est en totale tranquillité et en état d’alerte face à toute action contraire à la Constitution.

Pour sa part, le ministre de la Défense, Vladimir Padrino, a souligné que la Force armée nationale bolivarienne (FANB) reste ferme dans la défense de ses autorités légitimes. « Toutes les unités militaires déployées dans les huit Régions de défense intégrale font état d’une situation normale dans leurs casernes et bases militaires, sous les ordres de leurs commandants naturels », a écrit le chef militaire.

Entre-temps, le peuple révolutionnaire est concentré à proximité du Palais de Miraflores (siège de l’exécutif) pour soutenir la démocratie dans ce pays d’Amérique du Sud et condamner les tentatives de déstabilisation contre les institutions vénézuéliennes.

À cet égard, les plus hautes autorités du pays ont exprimé leur attachement à la défense du processus bolivarien et chaviste. Parmi eux, le chef du commandement stratégique opérationnel de la Force armée nationale bolivarienne (FANB), Remigio Ceballos, qui a déclaré : « Nous sommes en train de venir à bout d’un groupe minuscule de désorientés et manipulés! Nous nous battrons pour garantir la paix ensemble. Loyaux, toujours ! Traîtres, jamais ! Quand la trompette de la Patrie sonne, même le cri de la mère s’arrête ! Allons les femmes, allons les hommes défendre la maison du peuple. Rendez-vous à Miraflores », a écrit sur son compte Twitter Caryl Bertho, ministre du Pouvoir populaire de la Femme et de l’Égalité de genre.

Quant au ministre de la Jeunesse et des Sports, Pedro Infante, il a condamné les tentatives de coup d’État « orchestrées par l’extrême droite qui cherche à instaurer le chaos et la violence dans le pays. L’appel au peuple vénézuélien est de rester calme. Notre président constitutionnel est et restera Nicolas Maduro ».

La présidente du Conseil national électoral, Tibisay Lucena, a déclaré que ces actions constituent une provocation de ceux qui se sont fait une spécialité de fouler aux pieds la volonté du peuple, exprimée lors du scrutin du 20 mai 2018.

De même, Erika Farías, maire de la municipalité de Libertador de Caracas, a souligné que l’opposition en est réduite à des coups de désespoir, c’est pourquoi elle intensifie son escalade d’agressions : la réponse de tous les patriotes ne peut être différente de celle donnée par notre commandant et leader de la Révolution, Nicolas Maduro.

L’attaque militaire est menée sous les instructions des chefs de l’opposition Juan Guaido et Leopoldo Lopez, qui depuis Twitter ont exhorté les citoyens à s’emparer des principales unités militaires, y compris de la base aérienne de Carlota.

« Membres de la Force armée bolivarienne, vous avez pris la décision correcte, vous avez le soutien du peuple vénézuélien, vous agissez dans le cadre de notre Constitution, avec la garantie d’être du bon côté de l’histoire. Déployons nos forces pour mettre fin à l’usurpation ! », a écrit M. Guaido sur la plateforme numérique.

Lopez a déclaré que cette action est la phase définitive pour la cessation de l’usurpation : l’ « Opération Liberté ».

Les pouvoirs publics vénézuéliens condamnent la tentative de coup d’État

La Force armée nationale bolivarienne (FANB) défend la Constitution et empêche l’opposition de prendre le pouvoir par la violence, rapporte Telesur.

Les représentants des Pouvoirs publics et des institutions vénézuéliennes ont condamné la tentative de coup d’État de l’extrême droite visant à renverser le gouvernement constitutionnel de Nicolas Maduro.

Le procureur général Tarek William Saab a ratifié l’engagement de l’institution envers la citoyenneté, la paix et condamné l’insistance de l’opposition à prendre le pouvoir par la violence.

Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a confirmé que la Force armée nationale bolivarienne défend la Constitution et refuse le fait que l’opposition cherche à semer la terreur dans le pays.

Le président de la Cour suprême de justice, Maikel Moreno, a ratifié le fait que le pouvoir judiciaire continuera à veiller au respect du cadre juridique actuel et a exprimé son rejet de la tentative de coup d’État.

Sur la base aérienne de La Carlota, des militaires patriotes ont été déployés. L’information selon laquelle l’opposition aurait pris le contrôle de la base est une fausse nouvelle, selon un reportage en direct de la journaliste Madelein Garcia de Telesur, qui a confirmé que l’armée patriote contrôle la base.

——————————————————————————————

Vladimir Padrino Lopez, ministre vénézuélien de la Défense, a déclaré sur Twitter que «  la Force armée nationale bolivarienne défend fermement la Constitution nationale et ses autorités légitimes ». Toutes les unités militaires sont déployées dans les huit régions de la Défense intégrale et font état d’une situation normale dans leurs casernes et leurs bases militaires, sous les ordres de leurs commandants naturels.

« Nous condamnons ce mouvement putschiste qui cherche à semer la violence dans le pays. Les pseudo-dirigeants politiques qui se sont placés à la tête de ce mouvement subversif ont utilisé des troupes et des policiers armés d’armes de guerre sur la voie publique de la ville pour créer anxiété et terreur. »

Photo:: Venezolana de televisión

—————————————————————————————

Par ailleurs il a affirmé : « Ce sont des traîtres ! Nous défendrons avec fermeté l’ordre constitutionnel et la paix de la République, avec l’aide de la loi, de la raison et de l’histoire. Loyaux toujours, traîtres jamais ! »

—————————————————————————————

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères dénonce la tentative de coup d’État

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a dénoncé aujourd’hui devant la communauté internationale le soutien des gouvernements de Colombie et des États-Unis à la nouvelle tentative de coup d’État, selon Prensa Latina.

Sur son compte Twitter, le ministre des Affaires étrangères a assuré que « toutes les actions anticonstitutionnelles ratées de ces derniers mois sur le territoire vénézuélien ont été planifiées depuis Washington et Bogota ».

Arreaza a publié ce mardi un message du président Ivan Duque, qui appelait le peuple du Venezuela à « se placer du bon côté de l’histoire, en rejetant la dictature et l’usurpation de Maduro ».

À cet égard, le président colombien appelait à «  s’unir dans la recherche de la liberté, de la démocratie et de la reconstruction institutionnelle », aux côtés de l’Assemblée nationale, du parlement – déclaré en situation d’outrage –, et du président autoproclamé Juan Guaido.

Le gouvernement dément la prise de la base aérienne de La Carlota dans la tentative de coup d’État

Le gouvernement vénézuélien a appelé le peuple à se rassembler devant le Palais de Miraflores pour condamner la tentative de coup d’État.

Le président de l’Assemblée nationale constituante du Venezuela, Diosdado Cabello, a démenti la prise de la base aérienne de La Carlota après qu’un groupe réduit de soldats se soit insurgé pour promouvoir un coup d’État avec la complicité de l’extrême droite, rapporte la chaîne TeleSur.

« Aucune installation militaire dans le pays n’a été touchée, ils sont dans la rue positionnés sur l’échangeur d’Altamira et nous dirigeons les opérations depuis la base aérienne de La Carlota », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le gouvernement national a appelé le peuple vénézuélien à se mobiliser à Miraflores pour rejeter la tentative de coup d’État.

Aux premières heures de ce matin, le vice-président des Communications, Jorge Rodriguez, a révélé qu’un groupe de militaires était stationné dans le distributeur d’Altamira, à l’est de Caracas, pour promouvoir un coup d’État avec la complicité de l’extrême droite.

Le Venezuela a été soumis ces derniers mois à un siège international qui a inclus le soutien des États-Unis à l’autoproclamation, en tant que président par intérim, du député de l’opposition Juan Guaido, une manœuvre qui a été dénoncée comme un coup d’État continu par le gouvernement national.

Les autorités des différentes institutions de l’État se sont prononcées contre la tentative de coup d’État.

Le président de l’État plurinational de Bolivie, Evo Morales Ayma, a appelé sur son compte Twitter les gouvernements d’Amérique latine à condamner le coup d’État contre le Venezuela : « La violence tue des innocents. Ce serait un précédent désastreux de permettre au coup d’État de s’installer dans la région. Le dialogue et la paix doivent l’emporter sur le coup d’État.

La journaliste Patricia Villegas Marin, présidente de la chaîne TeleSur, a déclaré sur son compte Twitter que bien que Caracas ait été réveillée brutalement, Miraflores est entourée de chavisme et à l’intérieur du pays la vie quotidienne suit son cours. « Ce sera un jour de nouvelles, de fausses nouvelles, de rumeurs. »

Le vice-président de la Communication du Venezuela, Jorge Rodriguez, a annoncé ce mardi qu’un groupe réduit de soldats qui tentaient un coup d’État au Venezuela ont été neutralisés.

Par le biais de son compte Twitter, le vice-président a mis en garde contre les activités de ce groupe rebelle.

« Nous informons le peuple vénézuélien qu’en ces instants nous sommes en train d’affronter et de neutraliser un groupe réduit de traîtres au sein des effectifs militaires, qui se sont positionnés sur l’échangeur d’Altamira pour promouvoir un coup d’État », a affirmé Rodriguez.

Le gouvernement vénézuélien a appelé le peuple à se rassembler devant le Palais de Miraflores pour condamner cette tentative de putsch.

Le président du Conseil d’État et du Conseil des ministres de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a exprimé sur son compte Twitter son rejet de la tentative de coup d’État.

« Nous condamnons ce mouvement putschiste qui cherche à remplir le pays de violence. Les traîtres qui se sont placés à la tête de ce mouvement subversif ont utilisé des troupes et des policiers avec des armes de guerre dans une rue publique de la ville pour instaurer le chaos et la terreur. 

Commentaire de lecteur “Le peuple mobilisé avec son armée pour stopper la tentative de coup d’État armée soutenue par les USA contre le #Venezuela