Le PCV a appelé à construire l’Unité Populaire Révolutionnaire

Le Bureau Politique du Parti Communiste du Venezuela (PCV), devant le processus électoral commencé, a appelé les forces politiques et les mouvements sociaux à construire l’Unité Populaire Révolutionnaire dans le cadre de la défense et de l’approfondissement du processus d’indépendance et de libération nationale que vit le peuple vénézuélien.

Ainsi l’a manifesté Carlos Aquino, Secrétaire  National de la Presse et de la Propagande du PCV dans une conférence de presse, qui a annoncé  que le Parti du  « Gallo Rojo » (le Coq Rouge) mettra fin la semaine prochaine au processus de sélection des pré-candidatures à l’Assemblée Nationale (AN), qui seront présentées aux facteurs alliés et aux mouvements sociaux de la Révolution. « Le Parti Communiste  mène un travail de construction de l’Unité Populaire Révolutionnaire, dans le cadre d’une nouvelle corrélation de forces susceptible d’influer dans l’approfondissement et la défense du processus », a indiqué  le dirigeant.

LISTE UNIQUE, UNITAIRE ET REVOLUTIONNAIRE

Pour le PCV, il est fondamental que dans  le chemin vers les élections de l’AN on constitue une liste unique unitaire avec des candidats profondément engagés dans le processus révolutionnaire, dans sa défense et dans l’avancée vers le socialisme.

Pour atteindre cet objectif, ils considèrent que « Les candidatures doivent provenir d’un processus de débat approfondi, de discussion et de construction des diverses forces du processus, non seulement les partis politiques, mais du sein des organisations et mouvements révolutionnaires », a précisé Aquino. Ce processus démocratique et de participation permettra que chaque facteur politique et mouvement social se sente identifié à chacune des candidatures unitaires qui sera présentée « et aux projets que doivent représenter ces  candidatures unitaires », a-t-il souligné.

Pour les membres du PCV, les candidats et candidates qui représentent les forces du processus doivent garantir leur profonde conviction et leur engagement révolutionnaire, afin d’assurer que la prochaine Assemblée Nationale sera au service des  objectifs  du processus et des aspirations ancestrales du peuple vénézuélien et des droits niés durant des siècles à ce peuple.

DIMANCHE PROCHAIN LE PCV DETERMINE SES PRE-CANDIDATURES

Depuis le 16 février dernier, a commencé la sélection des pré-candidatures communistes. Celui-ci s’est terminé, dans sa partie fondamentale, le dimanche 14 mars avec les réunions de toutes les cellules du PCV dans les 24 Etats du pays.

Pendant cette semaine, les Comités Locaux et Régionaux,  entérineront la décision des cellules du Parti et des Collectifs de la Jeunesse Communiste du Venezuela (JCV), celles qui seront transmises au Bureau Politique, à la Commission électorale,  pour qu’elles soient présentées au sein du Comité Central. Les 19 et 20 mars prochains le Comité Central, organe suprême du PCV d’un congrès à l’autre, se réunira  afin de déterminer la liste définitive  de pré-candidats que le PCV apportera à la table des négociations avec les forces alliées du processus.

REUNIONS AVEC DES PARTIS ET MOUVEMENTS REVOLUTIONNAIRES

Carlos Aquino a également  informé que le PCV développe une série de réunions avec les partis et mouvements sociaux du processus, afin d’avancer, non seulement sur le nom des candidats, mais en analysant la situation politique et les défis que présentera la campagne et les objectifs programmatiques de la nouvelle Assemblée Nationale qui doit être installée en janvier 2011.

Le dirigeant a nié catégoriquement des informations tendancieuses qui ont été publiées dans certains media de la presse  en rapport avec le quota qu’exigerait le PCV. A ce propos,  il a souligné que « dans aucune réunion  jusqu’à ce jour  nous n’avons formulé aucune exigence  de  quota,  de noms , de candidatures ».

Traduction Rose-Marie Serrano