La lutte se poursuit sur tout le sol palestinien, et les peuples de la planète lèvent les poings face aux agresseurs !

Au soir du 18 mai, le bilan s’alourdit terriblement en Palestine où le ministère de la Santé déplore désormais 213 tués dont 61 enfants, 36 femmes et 16 personnes âgées et 1442 blessés en raison des attaques israéliennes conduites depuis 9 jours désormais. 12 victimes civiles sont également à déplorer côté israélien dans les tirs de barrage de roquettes lancées par le Hamas.

bombardement sur gaza, image d’archive

Tandis que l’Union Européenne à la remorque des États-Unis continue d’afficher son soutien aux crimes du régime Netanyahu, le comité international de la Croix Rouge dénonçait l’interdiction qui lui est faite par Tel Aviv d’accéder aux installations de santé dans la bande de Gaza. Des installations visées et endommagées par les bombardements israéliens, y compris le centre de vaccination contre le covid-19 de la bande de Gaza.
Le Dr Abu Al-Rish appelait le 17 mai la communauté internationale à intervenir pour faire cesser les bombardements contre les quartiers généraux du ministère de la Santé à Gaza. Viser des installations médicales et de santé est, faut-il le rappeler, un crime de guerre !

Au Conseil de Sécurité de l’ONU, c’est Joe Biden et les États-Unis qui une nouvelle fois – avec le soutien complice de la France et de la Grande Bretagne – bloquaient l’adoption d’une résolution imposant un cessez-le- feu. De manière encore plus cynique, l’administration Biden a approuvé un nouveau contrat de 700 millions de dollars de livraison d’armements à Israël. Rappelons que Washington finance chaque année à hauteur de plusieurs milliards d’euros l’équipement de l’armée israélienne. Tandis que les suprémacistes israéliens se déchainent dans les rues pour intensifier le régime d’apartheid et de colonisation, chacun peut voir que derrière les régimes fascistes, de Duque à Netanyahu, on retrouve systématiquement l’exterminisme capitalisme, qu’il ait le visage de Biden au lieu de Trump n’y change rien.

On lira ci-dessous un communiqué de presse des camarades du forum de la Gauche Arabe publié au 5e jour de l’attaque israélienne, ainsi qu’une analyse d’un journaliste américain sur la livraison des chasseurs bombardiers F35 à Israël et leur utilisation contre Gaza, ainsi que les liens de l’OTAN avec Israël, et donc la responsabilité militaire des capitales occidentales dans les crimes du régime de Tel Aviv.

JBC pour www.initiative-communiste.fr


Communiqué du forum de la Gauche Arabe

Au moment où le duo Netanyahu – Gantz menace d’investir la bande de Gaza, amassant soldats et machines de guerre à ses frontières, et tandis que les régimes arabes qui ont normalisé leurs relations avec l’ennemi dorment d’un profond sommeil, le peuple palestinien, unifié, continue à tracer des actes de bravoure tant en Cisjordanie qu’à Gaza ou, encore, dans les territoires occupés en 18 face à la nouvelle agression sioniste toujours appuyée par l’impérialisme mondial, avec à sa tête les ultras de l’impérialisme étasunien. En contrepartie, les peuples de la planète, y compris dans les villes étasuniennes les plus importantes, manifestent leur appui à la résistance palestinienne et leur refus des politiques menées par leurs gouvernements vis-à-vis d’un colonialisme, le dernier sur terre, qui n’hésite pas à commettre les crimes les plus odieux, dépassant en laideur ceux qui furent commis par les nazis durant la seconde guerre mondiale.

La résistance légendaire du peuple palestinien face aux bombardements des zones de résidence, et malgré les cent morts, dont le tiers est constitué d’enfants, mais aussi à toutes les formes de menaces, de répression et de détentions, mais encore aux crimes commis par les soldats et les colons, nous pousse à accélérer et à multiplier les actions de solidarité avec la résistance palestinienne et la cause palestinienne qui fut et reste la principale cause des peuples arabes. Elle doit aussi nous pousser à obliger les régimes arabes à mettre fin aux relations tissées avec l’entité israélienne, à commencer par la rupture des relations diplomatiques. Elle doit, enfin, inciter le mouvement de solidarité internationale à élargir leur champ d’actions, surtout devant les ambassades de l’entité israélienne à travers le monde.

Tous unis contre l’occupation sioniste des territoires palestiniens

 Le peuple palestinien vaincra

                                                                Le Comité de coordination

du Forum de la Gauche arabe

                                                                  Le 14 mai 2021


Les F-35 bombardent Gaza

Manlio Dinucci
Le porte-parole des Forces israéliennes Zilberman, annonçant le début du bombardement de Gaza, a spécifié que “prennent part à l’opération 80 chasseurs, y compris les F-35 Puissants” (The Times of Israel, 11 mai 2021). C’est officiellement le baptême du feu du chasseur de cinquième génération de la société étasunienne Lockheed Martin, à la production duquel participe aussi l’Italie en tant que partenaire de second niveau.
   Israël, qui a déjà reçu des USA 27 F-35, a décidé en février dernier d’en acheter non plus 50 mais 75. À cette fin le gouvernement a décrété une allocation ultérieure de 9 milliards de dollars : 7 provenants de l’ ”aide” militaire gratuite de 28 milliards concédés par les USA à Israël, 2 concédés comme prêt par la Citibank étasunienne. Tandis que les pilotes israéliens de F-35 sont entraînés par l’U.S. Air Force en Arizona et en Israël, le Génie de l’US Army construit en Israël des hangars spéciaux renforcés pour les F-35, adaptés à la fois pour la plus grande protection des chasseurs à terre, et pour leur décollage rapide quand ils partent à l’attaque. En même temps les industries militaires israéliennes (Israel Aerospace et Elbit Systems), en étroite collaboration avec Lockheed Martin, augmentent la puissance du chasseur, rebaptisé “Adir” (Puissant) : surtout dans sa capacité de pénétrer les défenses ennemies et son rayon d’action, qui a été presque doublé. Capacités certes non nécessaires pour attaquer Gaza. Pourquoi alors emploie-t-on contre les Palestiniens les chasseurs les plus avancés de cinquième génération ? Parce que cela sert à tester les F-35 et les pilotes dans une action guerrière réelle, en utilisant les maisons de Gaza comme cibles du polygone de tir. Peu importe si, dans les maisons-cibles, se trouvent des familles entières.
  Les F-35 A, qui viennent s’ajouter aux centaines de chasseurs-bombardiers déjà fournis par les USA à Israël, sont projetés pour l’attaque nucléaire, notamment avec la nouvelle bombe B61-12 que les États-Unis, outre les baser sous peu en Italie et dans d’autres pays européens, fourniront aussi à Israël, unique puissance nucléaire au Moyen-Orient, avec un arsenal estimé à 100-400 armes nucléaires. Si Israël double le rayon d’action des F-35 et va recevoir des USA 8 avions citernes Pegasus de Boeing pour l’approvisionnement en vol des F-35, c’est parce qu’il se prépare à déclencher une attaque, y compris nucléaire, contre l’Iran. Les forces nucléaires israéliennes sont intégrées au système OTAN, dans le cadre du “Programme de coopération individuel” avec Israël, pays qui, bien que n’étant pas membre de l’Alliance, est intégré avec une mission permanente dans le quartier-général de l’OTAN à Bruxelles. Dans le même cadre, l’Allemagne a fourni à Israël 6 sous-marins Dolphin modifiés pour le lancement de missiles nucléaires (comme a documenté  Der Spiegel en 2012).
   La coopération militaire de l’Italie avec Israël est devenue loi de la République (Loi 17 mai 2005 n° 94). Elle stipule une coopération tous azimuts, que ce soit dans les forces armées ou les industries militaires, y compris des activités qui restent secrètes parce que soumises à l’”Accord de sécurité” entre les deux parties.  Israël a fourni à l’Italie le satellite Opsat-3000, qui transmet des images de très haute résolution pour des opérations militaires dans des théâtres de guerre lointains. Le satellite est relié à trois centres en Italie et, en même temps, à un quatrième centre en Israël, pour preuve de la collaboration de plus en plus étroite entre les deux pays. L’Italie a fourni à Israël 30 chasseurs Aermacchi de la société Leonardo, pour l’entraînement des pilotes. Maintenant elle peut lui fournir une nouvelle version, le M-346 FA (Fighter Attack), qui -précise Leonardo- sert à la fois pour l’entraînement et pour des “missions d’attaque au sol avec des munitions de chute de 500 libbres et des munitions de précision capables d’augmenter le nombre d’objectifs à frapper simultanément”. La nouvelle version du chasseur -souligne Leonardo- est particulièrement adaptée à des “missions en zones urbaines”, où des bombardiers lourds “sont souvent utilisés dans des missions peu payantes et avec de forts coûts opérationnels”. L’idéal pour les prochains bombardements israéliens sur Gaza, qui pourront être effectués avec “un coût à l’heure de vol se réduisant jusqu’à 80%”, et seront très “payants”, c’est-à-dire tueront beaucoup plus de Palestiniens.
Édition de mardi 18 mai 2021 d’il manifestohttps://ilmanifesto.it/gli-f-35-bombardano-gaza/ Traduit de l’italien par M-A P