La France colonialiste refuse le visa à Oumar Mariko et Aminata Traoré…

O-ET-A-300x167LIBERTÉ !

Le pouvoir de plus en plus clairement social-impérialiste de F. Hollande veut priver de sa liberté de circulation la progressiste malienne ainsi que notre camarade le Docteur Oumar MARIKO secrétaire général du , parti qui était présent à la Conférence du PRCF sur les questions internationales des 4 et 5 mai à Paris. La raison profonde de cette interdiction liberticide est que ces responsables politiques maliens dénoncent l’intervention impérialiste des troupes françaises au Mali en montrant qu’elle n’a fait que conforter la partition tribale du pays en installant l’armée française dans une ancienne colonie de la France pour une période indéterminée.

Nous, qui avons condamné dès le premier jour cette aventure impérialiste dont le but est la préservation des intérêts des grands groupes capitalistes et non celui du Mali ou du peuple français, exprimons notre solidarité totale avec nos amis et camarades maliens qu’un pouvoir hypocrite, social-impérialiste c’est-à-dire socialiste dans les mots et impérialistes dans les faits, tente de faire taire en violant de façon grossière les droits de l’homme dont par ailleurs il se gargarise.

Hollande et Sarkozy sont des pompiers pyromanes qui, responsables de la dégradation de la situation du Mali, de la Libye, veulent ensuite faire croire qu’ils interviennent au nom du juste droit: si tel était le cas ils n’auraient par peur de la voix de la vérité portée par nos camarades maliens. Ils réfuteraient leurs critiques au lieu de les étouffer.

L’hypocrisie du pouvoir éclate ainsi au grand jour.

Mais qu’attendre de ceux qui, animés par le seul objectif de préservation des intérêts de l’impérialisme français, soutiennent en Syrie les égorgeurs intégristes et autres émissaires violents du et de l’ qu’ils prétendent combattre au Mali ?

Et que dire du silence absolu des médias bourgeois si prompts à dénoncer les imaginaires violations de droits humains à Cuba ou au Venezuela ?

Pour notre part nous exprimons notre solidarité avec le , les progressistes et anti-impérialistes maliens, le parti SADI dont l’intervention percutante, lors de notre Conférence internationaliste, a marqué tous les participants.

Halte aux atteintes à la liberté en France et au Mali comme partout ailleurs !

Solidarité des peuples du Mali et de France !

A bas l’impérialisme français ennemi des peuples africains et destructeur de la nation française !

Commission internationale du PRCF, 14 MAI 2013