Hong-Kong : la Chine appelle le G7 à “cesser de préparer des activités illégales”.

Le PRCF a déjà exprimé à plusieurs reprises sa position sur les événements
qui se déroulent dans la ville chinoise de Hong-Kong. 
Pour l’information du lecteur, qui n’entend comme d’habitude qu’un son de
cloche dans les “libres” médias français, la réponse ci-après de la République Populaire de au communiqué arrogant du de Biarritz sur .

La Chine rejette la déclaration du G-7 sur

La Chine a rejeté le communiqué du G7 qui appelait à «éviter la violence» à Hong-Kong, considérant qu’il s’agit d’une question interne qui ne
concerne que le gouvernement et les citoyens de la nation asiatique.

« Nous exprimons notre mécontentement extrême et notre opposition résolue à la déclaration des dirigeants du G7 concernant les affaires de Hong-Kong “, a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, tout en exhortant les pays membres du G7 “à cesser de se mêler des affaires des autres et de préparer en secret des activités illégales.»

Il a également souligné qu’aucune nation ne peut s’immiscer dans les affaires de Hong-Kong sous prétexte de la déclaration sino-britannique de 1984 sur Hong-Kong – avant la rétrocession de Hong-Kong à la Chine en 1997 – qui garantit pendant 50 ans un statut autonome à l’ancienne colonie britannique, consacré par le principe “un pays, deux systèmes”. De même, le porte-parole du gouvernement chinois a déploré les manifestations violentes qui ont eu lieu au cours des trois derniers mois
dans la région administrative et qui ont eu un impact négatif sur l’économie et l’ordre intérieur.

« Personne ne se soucie plus de la prospérité et de la stabilité de Hong
Kong que le peuple chinois. C’est notre affaire et nous saurons comment y
faire face»
, a déclaré M. Geng.

L’intention du gouvernement local d’appliquer la loi sur l’extradition a
provoqué un bouleversement majeur à Hong Kong et, bien que la législation ait été suspendue, des Hongkongais restent dans la rue et finissent souvent par se heurter à la police et attaquer les infrastructures publiques, rapporte Prensa Latina.

Commentaire de lecteur “Hong-Kong : la Chine appelle le G7 à “cesser de préparer des activités illégales”.

  1. SNOWDEN
    7 septembre 2019 at 10:23

    Je viens de recevoir la feuille de choux mensuelle (ensemble..) droitière ultralibérale hyperatlantiste, de la CGT sous la coupe de la CES: il y a un article anti-Chine communiste et pro CIA_MI5 qui organise avec les églises locales les manifestations anticommunistes à Hong-Kong.
    Je me demande ce que je fais encore à a CGT ou Martinez, grassement payé par la CES comme [modéré]