Françafrique : le cas malien – IC n°159 – Lisez et Abonnez vous à Initiative Communiste

fond publicité Initiative communisteInitiative c’est un mensuel qui chaque mois apporte un éclairage original sur l’ nationale et internationale. Un journal qui ne vit que par le soutien de ses lecteurs et dont le travail d’information n’est possible que parce que vous l’achetez.

Pour une information de qualité libre et engagée, à .

www.initiative-communiste.fr est le site internet – le supplément électronique – d’Initiative Communiste et le site web du . Achetez, diffuser et lire Initiative Communiste c’est soutenir le travail de l’ensemble des médias du PRCF. Abonnez vous !

Afin de vous faire découvrir le journal Initiative Communiste, le site internet du PRCF vous propose chaque mois de retrouver – gratuitement- quelques articles parus récemment dans les colonnes d’Initiative Communiste.

www.initiative-communiste.fr vous propose de retrouver gratuitement une des articles des pages du numéro 158 d’Initiative Communiste de juillet aout 2015 !


 : le cas malien

« Le temps de la Françafrique est révolu », avait lancé François Hollande à Dakar en octobre 2012. Près de trois ans plus tard, le Mali permet de mesurer à quel point…

« L’opération militaire « Serval », qui a pris fin en juillet 2014, n’a pas réglé le problème du jihadisme au Mali, a déclaré à IC Mohamed Diarra, du parti d’opposition marxiste SADI. Il y a toujours des affrontements entre l’armée malienne et les jihadistes aujourd’hui. Le vrai but de la France avec Serval était d’avoir une présence militaire permanente dans la région. La base de Tessalit est une plate-forme aéroportuaire stratégique qui surveille la Méditerranée. Au Nord-Mali, l’Etat français garde un œil sur le pétrole, l’uranium, ainsi que sur la concurrence chinoise. Un colonel français a déclaré que l’opération Serval – aujourd’hui rebaptisée Barkhane – doit durer au moins dix ans… »

Parallèlement, le chef de SADI ne peut pas obtenir de visa pour la France. En juin dernier, la Commission internationale du PRCF a protesté « contre les entraves systématiques mises à l’encontre de la libre circulation du président du parti SADI Oumar Mariko », et dénoncé « une grave atteinte aux libertés démocratiques, qui s’inscrit dans un processus de fascisation de la société française comme les lois liberticides récentes, les descentes de police contre des militants progressistes pacifiques, le matraquage de migrants, la censure médiatique etc. le démontrent amplement. »

Interventions armées extérieures sous prétexte de « lutte contre le terrorisme », présence militaire permanente en , mesures arbitraires contre l’opposition radicale africaine, lois d’exception en France même, toujours sous prétexte de prévenir les attentats – dont la première cause est justement la susdite série d’interventions armées extérieures… : bienvenue en Françafrique « révolue » !


Abonnez vous à Initiative Communiste ! cliquez ici