Evo Morales réélu : Des élections boliviennes franchement MORAL(é)S !

evo morales

credit : Agence Bolivienne d’Information – ABI

Evo Moralès est en passe d’être réélu à La Paz . Le s’en félicite chaleureusement.

Il est de plus en pus difficile à l’Oncle Sam de déstabiliser les pays progressistes d’Amérique latine, notamment ceux de l’ALBA (Alternative Bolivarienne des Amériques) et de la CELAC, malgré les menaces permanentes contre Cuba, les efforts pour favoriser les sécessionnistes boliviens, l’entreprise putschiste de la droite vénézuélienne contre MADURO, etc.

Ces revers répétés de l’Oncle Sam et des oligarchies latino-américaines à sa botte doivent être rapprochées du fait qu’en Russie, la « révolution orange » manipulée par Washington a fait flop à St-Petersburg (ex-Leningrad), de même que le prétendu « automne des parapluies » (made in Washington) à Hong-Kong. Et tout cela fait suite à la défaite humiliante de l’armée du régime pronazi de Kiev (soutenu par l’OTAN !) contre le Donbass ouvrier et au fiasco politico-militaire qu’aura été au final le massacre commis par Israël à Gaza contre la population civile : la résistance palestinienne a fait front bravement et pour finir, les criminels de guerre de Tel-Aviv et de Tsahal sont désormais au ban des nations civilisées.

Face aux tentatives impérialistes désespérées pour imposer un cruel monde unipolaire régi par les maîtres de l’euro et du dollar, la lutte des peuples pour leur droit à disposer d’eux-mêmes et à coopérer librement, redevient une tendance majeure de notre époque. Plus que jamais donc, reprenons la devise fondatrice de l’Internationale communiste : « prolétaires de tous pays, peuples opprimés du monde entier, unissez-vous » !

PEUPLES, TRAVAILLEURS, GARDONS CONFIANCE, LA CONTRE-REVOLUTION MONDIALE EST UNE PARENTHESE HISTORIQUE et nos oppresseurs d’aujourd’hui ne l’emporteront pas en paradis !

souvenons-nous en pour notre propre pays où plus que jamais s’impose la construction d’un nouveau C.N.R. défendant la paix, la souveraineté des peuples et le progrès social CONTRE l’U.E. atlantique, contre Valls-MEDEF et contre ses frères ennemis de l’U.M.’ Pen ultraréactionnaire.

Commission internationale du PRCF

L’inoxydable Evo Morales en passe de décrocher un troisième mandat

Le président bolivien , au pouvoir depuis 2006, devrait capitaliser sur la popularité de sa politique économique pour décrocher un troisième mandat d’affilée lors des élections générales de ce dimanche.

L’ancien producteur de coca est en bonne position pour décrocher son troisième mandat à la tête de l’État bolivien dès le premier tour des élections, dimanche 12 octobre. Evo Morales, premier Indien à diriger la nation andine et icône de la gauche altermondialiste, caracole en tête des derniers sondages avec près de 60 % des intentions de vote.

Le slogan de ses affiches de campagne – “avec Evo, nous allons bien” – renvoie au succès de sa politique économique, avec une croissance moyenne du produit intérieur brut supérieure à 5 % par an.

Le président de gauche a nationalisé des secteurs clefs de l’économie, dont le pétrole et le gaz, et a réinvesti les bénéfices dans des programmes sociaux, l’éducation et l’amélioration des infrastructures routières du pays. (…)