En Inde la plus grande grève de l’histoire ! #workersstrike

Près de 200 millions de travailleurs ont démarré le 8 janvier deux jours de générale en contre la politique anti- travailleur et de répression des syndicats menée par le premier ministre nationaliste Narendra Modi.
La grève réunit à la fois les travailleurs des secteurs publics et privés, ainsi que des professeurs et des étudiants dans l’ensemble du pays.
Le mouvement social est sans doute l’une des plus importantes grèves dans l’histoire du pays

Les revendications des grévistes

  • Mesures urgentes visant à contenir la hausse des prix grâce à l’universalisation du système de distribution publique et à l’interdiction des échanges spéculatifs sur le marché des produits de base.
  • Contrer le chômage par des mesures concrètes pour la création d’emplois.
  • Application stricte de toutes les lois fondamentales du travail, sans exception ni exemption, et mesures punitives strictes en cas de violation des lois du travail.
  • Couverture de sécurité sociale universelle pour tous les travailleurs.
  • Salaire minimum d’au moins 15 000 roupies par mois, avec dispositions d’indexation.
  • Pension améliorée assurée, pas moins de 3 000 roupies / p. pour l’ensemble de la population active.
  • Arrêt du désinvestissement dans les services publics des états ou centraux.
  • Arrêt de la contractualisation pour le travail pérenne permanent et paiement du même salaire et des mêmes avantages pour les travailleurs contractuels que pour les travailleurs réguliers à travail identique ou similaire.
  • Suppression de tous les plafonds de paiement et d’éligibilité des bonus, fonds de prévoyance; augmenter le quantum de gratuité.
  • Enregistrement obligatoire des syndicats dans un délai de 45 jours à compter de la date de dépôt de la demande; et ratification immédiate des conventions C 87 et C 98 de l’OIT.
  • Arrêt des modifications de la législation du travail en faveur des employeurs.
  • Arrêt des IDE dans les chemins de fer, les assurances et la défense. En outre, les syndicats centraux exigent également le retrait du projet de loi / ordonnance portant amendement de l’acquisition de terres.

La Fédération Syndicale Mondiale soutient la grève

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 95 millions de membres dans 130 pays des 5 continents, exprime sa solidarité internationaliste et son appui à la grève générale de l’Inde les 8 et 9 janvier 2019. Les affiliés de la FSM jouent un rôle de premier plan dans la préparation de la grève, annoncée par la plate-forme commune des 10 syndicats centraux et des dizaines de fédérations indépendantes.

Cette grève générale de l’Inde sera la troisième et la plus grande grève au niveau national contre la politique néolibérale de la gouvernance de Modi, qui est alignée avec les normes de l’Organisation Mondiale du Commerce et qui engendre la détérioration des conditions de vie et de travail du peuple indien de diverses manières .

Au fil de ces dernières années, la classe ouvrière de l’Inde a résisté, organisant des luttes au niveau local, sectoriel et national. La grève générale de deux jours est la poursuite et l’escalade des luttes précédentes contre la politique qui crée un pays de chômage et de stagnation des salaires, combinée à la hausse des prix, à des attaques constantes contre les droits des travailleurs et à une politique de privatisation sans précédent du secteur public.

Face à cette situation, les syndicats se révoltent, luttant pour un salaire minimum décent et des pensions pour tous, pour la création de nouveaux emplois dignes, pour la réduction des prix des produits de base qui sont à la hausse, pour la couverture universelle de la sécurité sociale pour tous, pour l’arrêt de la politique de privatisation, pour
la fin à la violation des droits du travail et syndicaux, pour la fin à la contractualisation.

La Fédération Syndicale Mondiale joint sa voix avec les syndicats de classe appelant à une participation militante et massive de tous les travailleurs du pays, quel que soit leur secteur ou leur région. La FSM soutient les revendications justes de cette grève, vu que la lutte de classe pour une vie et un travail décent est le seul moyen de sortir de la barbarie capitaliste.

La grève en image avec nos camarades du CPI (M)

Commentaire de lecteur “En Inde la plus grande grève de l’histoire ! #workersstrike