françois hollande arabie saoudite ryad 2013Après les exécutions de masse en Arabie Saoudite et la rupture des relations diplomatiques entre Ryad et Téhéran qui en a suivi, on ne peut que constater que la tension régionale au Proche-Orient, zone stratégique de la plus haute importance pour toutes les grandes puissances mondiales et les puissances régionales.
L’impérialisme a semé le chaos dans cette région avec la première et la deuxième guerre du Golf et son soutien inconditionnel au colonialisme et à l’occupation israélienne de la Palestine.

L ‘Arabie Saoudite est pour les impérialistes, américains mais aussi français, le principal allié de la région et cela depuis le fameux pacte du Quincy scellé le 14 février 1945.
La donne est cependant mouvante du fait de l’accord entre les États-Unis et l’Iran. L’axe irano-américain des années du Chah peut-il être réactivé ? Le rôle de l’Arabie Saoudite dans les attentats du 11 septembre 2001 sont restés au travers de la gorge de Washington.

hollande fabius sarozy le terrorisme c'est leur monstreRyad, qui vient de connaître un changement monarchique, semble, en tous les cas, vouloir affirmer son rôle dominant : guerre au Yémen, interventions de « police » dans la région comme à Bahreïn, alliance avec l’Égypte soutenue financièrement et politiquement par l’Arabie Saoudite.

La religion est évidemment utilisée idéologiquement pour motiver les masses et le conflit chiite/sunnites camoufle les enjeux de puissance des luttes entre les puissances régionales.

Ce que nous ne pouvons que constater c’est que les interventions impérialistes non seulement ne résolvent aucun problème mais créent les problèmes ou les aggravent. L’impérialisme plus que jamais c’est la guerre.

Enfin, et de façon incidente, imaginons un instant les réactions des médias, des grandes »consciences », des forces politiques si ces 47 exécutions avaient eu lieu non à Ryad mais à La Havane….Paraphrasons le grand La Fontaine: selon que vous serez allié à l’impérialisme ou son ennemi, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir….

www.initiative-communiste.fr – @PRCF_


Au moment, où l’Arabie Saoudite décapite 47 personnes, et alors que François Hollande a placé la France sous état d’urgence, on ne peut pas ne pas rappeler la « plaisanterie » de ce dernier en visite en novembre 2013 chez ses alliés de Ryad : Alors qu’on lui tendait un sabre à l’occasion d’une danse folklorique, le chef de l’Etat, accompagné du président de l’Institut du monde Arabe Jack Lang, a glissé: « j’en aurai besoin » ….

Rappelons qu’en 2015 la France a été le premier exportateur d’arme de l’UE vers l’Arabie Saoudite, l’Allemagne son quatrième exportateur d’arme au monde parmi ses 5 premiers fournisseurs.