CONTRE LE BELLICISME DU GOUVERNEMENT “PS-VERTS” EN SYRIE

LIONS LA LUTTE CONTRE LA EN PRÉPARATION CONTRE LA SYRIE AUX LUTTES POPULAIRES CONTRE L’EURO-AUSTÉRITÉ.

Logo PRCF

Logo PRCF

Le bourrage de crâne des médias tourne à plein, sans nuance, sans souci de la vérité, relayant les opérations secrètes de la CIA et des services occidentaux en Syrie. Sans tenir compte de la menace islamo-terroriste en Syrie mais au contraire en instrumentant cette mouvance néo-talibane contre l’indépendance de la Syrie. Et l’hystérie belliciste augmente à proportion des déroutes militaires et de l’inconsistance politique des insurgés, dits “rebelles”, face à l’armée nationale syrienne, malgré le soutien financier et militaire direct que les insurgés djihadistes obtiennent des régimes ultra-réactionnaires du Golfe persique et des services secrets occidentaux.

Certes, nous l’avons déjà dit, comme l’ont démontré les communistes syriens et tous les PC du Proche-Orient, le régime d’ Al Assad porte une lourde responsabilité dans la situation sociale du peuple syrien du fait de ses concessions croissantes, après la chute de l’URSS, aux exigences du FMI et des impérialistes. Cela n’a pas empêché les communistes syriens, sans renoncer à leurs critiques constructives, de faire leur devoir patriotique et anti-impérialiste en combattant l’ingérence étrangère en Syrie et en défendant le droit de ce pays à préserver son indépendance et à reconstruire un régime laïque, maîtrisant ses ressources naturelles et tourné vers le progrès social et l’égalité hommes-femmes.

En tout cas, il y a une certitude: rien de bon, rien de progressiste, rien de positif – et c’est le moins qu’on puisse dire – ne peut sortir d’une intervention impérialiste: la situation en Irak, en Libye….prouve que c’est au chaos, à la misère et à la mort qu’aboutissent ces guerres, ces interventions inacceptables. Inacceptables tant du point de vue de l’indépendance nationale, que du progrès social et des libertés démocratiques des peuples.

La France d’ est en pointe dans l’agression euro-atlantique qui se prépare contre la Syrie.

UE prix Nobel de la Paix

UE prix Nobel de la Paix

Les déclarations bellicistes des ministres et du président français doivent trouver une riposte des anti-impérialistes, des progressistes, des patriotes de France, et cela d’autant plus que le belliciste Fabius renie les principes défendus par la France lors de l’invasion américaine de l’Irak : à l’époque, D. de Villepin avait défendu contre Bush l’idée qu’aucune intervention militaire ne pourrait s’effectuer contre un pays tiers sans l’aval du Conseil de sécurité de l’ONU : il est déshonorant pour notre pays qu’un ministre de la République explique aujourd’hui, sur la base d’allégations non prouvées, partiales, manipulées et émanant d’un seul « camp », que ce garde-fou minimal du droit international doit désormais sauter : c’est la porte ouverte à l’aventurisme le plus dangereux, sans parler des risques de conflagration universelle que comporterait une intervention occidentale ouverte en Syrie étant donné l’alliance de Damas avec Pékin et Moscou.

Le gouvernement « socialiste », qui s’apprête à démolir les retraites par répartition en alléguant l’endettement de la France, trouvera-t-il soudain des milliards d’euros pour agresser un peuple souverain qui ne nous a rien fait, alors qu’il prétend ne plus avoir d’argent pour la protection sociale et les services publics ?

Le PRCF appelle toutes les forces de progrès à se prononcer avec clarté et force contre les menaces de guerre impérialiste contre le peuple syrien. Il proposera à ses alliés et amis du mouvement communiste français, mais aussi du camp progressiste et authentiquement patriotique, de se prononcer contre l’escalade belliqueuse des va-t-en-guerre de ce gouvernement social-impérialiste (socialiste en paroles, impérialiste en réalité). Décidément, le PS est incapable de rompre avec la tradition colonialiste qui a marqué l’histoire de ce parti depuis 1914 !

aaffd31eLa est un axe essentiel du combat des communistes et cela depuis la naissance du mouvement communiste international née en partie contre la boucherie impérialiste de 14-18. Elle est inséparable de la lutte contre l’euro-austérité, pour la sortie de la France de l’euro, de l’UE et de la machine de guerre impérialiste de l’.

Le PRCF invite les communistes, les syndicalistes, les amis du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sans ingérence étrangère, tous les progressistes, à lier la lutte contre l’austérité à la lutte contre les guerres impérialistes, ruineuses, injustes, déshonorantes pour la France et dangereuses pour la paix mondiale.

Le secrétariat national du PRCF et la Commission internationale.

Commentaire de lecteur “CONTRE LE BELLICISME DU GOUVERNEMENT “PS-VERTS” EN SYRIE

  1. Gérard Jeannesson
    29 août 2013 at 22:13

    Il me semble que mettre en tête de ce papier ,sensé condamner la guerre , les insuffisances et les fautes éventuelles des dirigeants syriens dans la gestion des affaires de leur pays au moment où les forces coalisées de l’impérialisme s”apprètent à écraser ce pays et ce peuple sous les bombes n’est pas trés pertinent.

    L’urgence du moment,c’est la dénonciation des mensonges qui servent de prétextes aux campagnes bellicistes, c’est la diffusion des informations disponibles sur la situation réeelle du pays, c’est l’organisation de la solidarité sans la moindre réserve.
    Je pense par ailleurs que c’était une erreur et une faute politique de retirer la signature du prcf de la pétition anti-guerre lancée à l’initiative du comité Valmy,au prétexte que figurerait dans la liste tel ou tel personnage au profil discutable .

    Quand on est confronté à la barbarie, a fortiori si elle vient de chez nous ,et quand on est dans la lutte pour la survie, fût-ce celle d’autrui,on doit certes veiller à ne pas tomber dans un enième traquenard et rester prudent et circonspect autant qu’on peut l’être. Pour autant, on doit garder le souci de frapper aussi fort que possible ,de concert avec toutes les bonnes volontés disponibles,contre l’ennemi commun . Ne serait_ce que parce que c’est une condition nécessaire-malheureusement pas toujours suffisante- pour détourner le bras des assassins.

    il en va de même pour s’opposer chez nous aux plans de régression sociale,à l’euro et à l’europe supra nationale et à tous les mauvais coups qui sont en cours ou qui se préparent ,à l’exemple de ce que nos prédécesseurs ont su faire pour affronter les défis auxquels l’histoire ef la vie le.s ont confrontés .

    De la lutte pour l’aboltion du pouvoir royal et de ses abus aux combats contre les fauteurs de guerre et les occupants au cours des trois grandes guerres ,en passant par la Commune,
    Des grandes grèves ouvrières du début du siècle dernier à celles de mai 68 ,
    Des combats contre la casse de la sidérurgie et de notre industrie textile à la lutte contre le C.P.E. de Villepin,reprenant le projet de Juppé mis en échec précédemment,
    De l’opposition à Mastricht aux luttes d’aujourd’hui contre les mauvais coups des européistes,
    De l’opposition à la guerre d’algérie aux grandes mobilisations contre les atrocités de la guerre du vietnam,
    les exemples ne manquent pas desquels on peut encore beaucoup apprendre pour mener les combats d(aujourd’hui.

    Je reconnais que l’appel à un”nouveau CNR” constitue un bon pas dans cette direction et je m’efforcerai d’y apporter ma modeste contribution.

    Bien cordialement.

    Gérard Jeannesson